C2.0 Actus

Une première : un morceau de larynx synthétique transplanté

Une première : un morceau de larynx synthétique transplanté

Une première : un morceau de larynx synthétique transplanté 300 229 Sébastien BAGES

Des chirurgiens Russes ont réussi à transplanter un morceau entièrement synthétique du larynx. L’opération, qui a été réalisée chez deux patients, est la première étape vers la création d’une boîte vocale synthétique complète.


La partie synthétique transplantée, environ cinq centimètres de long, se compose d’une section de la trachée au sommet de laquelle se trouvent une version de l’arc cricoïde et son support – un creux, en forme d’un segment de collier qui est la base du larynx .

« Le cricoïde est la partie la plus simple du larynx à transplanter », explique Paolo Macchiarini, de l’Institut Karolinska de Stockholm, en Suède, et à la tête de l’équipe chirurgicale qui a effectué les opérations.

Ces dernières années, Macchiarini, et d’autres groupes à travers le monde, ont été les pionniers des greffes de veines, trachées, morceaux de larynx et larynx entiers, provenant tous de donneurs décédés, mais qui ont été dépouillés de leurs cellules natives et ‘ré-enduites’ avec celles des patients pour éviter le rejet.

La dernière greffe est différente, car elle implique une structure synthétique plutôt qu’un greffon provenant d’un cadavre. Avant l’implantation, la pièce a été ensemencée avec les propres cellules souches de moelle osseuse du patient, de sorte qu’une fois transplantées, elles développeraient leurs propres couches de cellules sur la surface d’origine.

Le revêtement a été réalisé dans un réacteur spécial du Harvard Bioscience, une société d’Holliston au Massachusetts. « Nous voyons cela comme le début de la croissance des organes synthétiques », déclare le président de l’entreprise, David Green. « C’est de la fiction scientifique qui devient une réalité médicale ».

L’an dernier, un homme a reçu une trachée synthétique, un appendice en forme de Y qui a également été recouvert des cellules souches du patient.


 

Une greffe ambitieuse

La dernière greffe a été la greffe de synthèse la plus ambitieuse. « C’est la partie synthétique la plus complexe jamais transplantée », explique Macchiarini, à la tête de l’équipe chirurgicale qui a effectué les opérations à l’Hôpital régional de Krasnodar, en Russie, les 19 et 21 Juin.

Les patients, une femme de 34 ans du nom de Julia T et un homme de 28 ans appelé Aleksander Z – ont à la fois bien récupéré, et des cellules épithéliales se sont diffusées aisément sur les surfaces des greffons.

Tous deux ont été impliqués dans des accidents de voiture qui les ont laissés avec des dommages et des blocages dans leurs boîtes vocales et la trachée. La femme ne pouvait pas parler du tout, et l’homme ne pouvait parler qu’à travers un simulateur de voix. Après la chirurgie, ils ont pu parler et respirer correctement presque immédiatement. « C’était très émouvant », dit Macchiarini.

Déjà, a-t-il exprimé, lui et ses collègues travaillent sur ​​la création d’un larynx complet, y compris les parties qui produisent le son. « C’est une de nos priorités de recherche que de construire un larynx complet », explique Macchiarini. « Je suis plein d’espoir que dans un avenir proche, nous puissions produire cela. Nous y travaillons et nous espérons faire des études précliniques le plus tôt possible ».


Citations de New Scientist
Crédit image : Échafaudage laryngotrachéal synthétique développé avec les propres cellules du patient – Harvard Bioscience Inc

Share
Sébastien BAGES
About the author

Sébastien BAGES

Plus de trois années de travail passionné sur Civilisation 2.0 Actus, et fondateur de l'association Civilisation 2.0, je mets à contribution mon expertise de veille technique et scientifique, mon analyse de chef de projet, mon engouement pour la science et ses outils, et mon expérience dans le développement stratégique afin d'offrir à tous ce qui en résulte.

Laisser une réponse

un + 15 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

        Back to top
        Préférences de confidentialité

        Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous sommes en mesure d'offrir.

        Cliquez pour activer / désactiver le code de suivi Google Analytics.
        Cliquez pour activer / désactiver les polices Google.
        Cliquez pour activer / désactiver Google Maps.
        Cliquez pour activer / désactiver les intégrations vidéo.
        En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.