Une évidence scientifique montre pourquoi certains guérisseurs voient “l’aura” des personnes

Une évidence scientifique montre pourquoi certains guérisseurs voient “l’aura” des personnes

Une évidence scientifique montre pourquoi certains guérisseurs voient “l’aura” des personnes 366 274 Sébastien BAGES

Des chercheurs en Espagne ont constaté que bon nombre d’individus prétendent voir l’aura des personnes – traditionnellement appelés “guérisseurs” ou “charlatans” – présentent en fait le phénomène connu sous le nom neuropsychologique “synesthésie” (plus précisément : “synesthésie émotionnelle”). Cela pourrait être une explication scientifique de leur prétendue “vertu”. Chez les synesthètes, les régions du cerveau responsables du traitement de chaque type de stimuli sensoriels sont intensément reliées entre eux. De cette façon, les synesthètes peuvent voir ou goûter un son, sentir un goût, ou associer des gens à une couleur particulière.


L’étude a été menée par le Département de Psychologie Expérimentale de l’Université de Grenade Óscar Iborra, Luis Pastor et Emilio Gómez Milan, et a été publiée dans la prestigieuse revue Conscience et Cognition. C’est la première fois qu’une explication scientifique est fournie sur le phénomène ésotérique de l’aura, un prétendu champ d’énergie de rayonnement lumineux entourant une personne comme un halo, qui serait imperceptible par la plupart des êtres humains.

En termes neurologiques, la synesthésie est due à un réseau supplémentaire dans le cerveau de certaines personnes (synesthètes) ; en d’autres termes, les synesthètes présentent de plus de connexions synaptiques, dans certaines régions du cerveau, que les personnes “normales”. « Ces connexions supplémentaires les amèneraient à établir automatiquement des associations entre des zones du cerveau qui ne sont pas normalement interconnectées », explique le professeur Gomez Milán. « Beaucoup de guérisseurs qui prétendent voir l’aura de personnes pourraient être atteints de cette condition ».

 

Le cas de “Santón de Baza”

Les chercheurs de l’Université de Grenade ont remarqué que « tous les guérisseurs sont synesthètes, mais il y a une prévalence plus élevée de ce phénomène parmi eux. La même chose se produit chez les peintres et les artistes, par exemple ». Pour mener à bien cette étude, les chercheurs ont interviewé certains synesthètes comme le guérisseur de Grenade “Casas Esteban Sánchez”, connu comme le “Santón de Baza”.

Beaucoup de gens attribuent des pouvoirs paranormaux à “El Santón”, tels que sa capacité à voir l’aura des gens, mais, « en fait, il s’agit d’un cas évident de synesthésie », expliquent les chercheurs. El Santón présente la synesthésie de la couleur du visage (la région du cerveau responsable de la reconnaissance du visage est associée à la région du traitement des couleurs) ; le mimétisme synesthésique (lorsque le synesthète observe une personne qui éprouve de la douleur, il / elle éprouve la même) ; une empathie élevée (la capacité de ressentir ce que l’autre personne ressent), et une schizotypie (certains traits de personnalité chez les personnes saines impliquant une paranoïa légère et des délires). « Ces capacités font que les synesthètes arrivent à mettre les gens plus à l’aise, leur fournissent une émotion particulière et ont des compétences de lecture de la douleur », expliquent les chercheurs.

À la lumière des résultats obtenus, les chercheurs ont remarqué un “effet placebo” significatif qu’ont les guérisseurs sur les personnes, « bien que certains guérisseurs aient vraiment la capacité de voir les auras des gens et de sentir la douleur en raison de la synesthésie ». Certains guérisseurs « ont des capacités et des attitudes qui font croire qu’ils peuvent guérir d’autres personnes, mais c’est en fait un cas d’auto-tromperie, car la synesthésie n’est pas une puissance extra-sensorielle (ou mystique), mais un élément subjectif qui est une déformation de la perception de la réalité », établissent les chercheurs.


Citations de l’Université de Grenade

Share
Sébastien BAGES
About the author

Sébastien BAGES

Plus de trois années de travail passionné sur Civilisation 2.0 Actus, et fondateur de l'association Civilisation 2.0, je mets à contribution mon expertise de veille technique et scientifique, mon analyse de chef de projet, mon engouement pour la science et ses outils, et mon expérience dans le développement stratégique afin d'offrir à tous ce qui en résulte.

Un commentaire
  • Avatar
    Gilles Villan 13 mai 2012 à 10h49

    Intéressant.
    Dommage pour l’intelligence des scientifiques qu,i lorsqu’ils ne comprennent pas un phénomène ou ne savent pas l’expliquer de façon rationnelle, cataloguent leurs observations dans le registre : “élément subjectif qui est une déformation de la perception de la réalité”.
    Un peu plus d’humilité de la part de ces chercheurs qui se considèrent trop souvent commes des trouveurs serait appréciable.

Laisser une réponse

dix-sept + 3 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

        Back to top
        Préférences de confidentialité

        Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous sommes en mesure d'offrir.

        Cliquez pour activer / désactiver le code de suivi Google Analytics.
        Cliquez pour activer / désactiver les polices Google.
        Cliquez pour activer / désactiver Google Maps.
        Cliquez pour activer / désactiver les intégrations vidéo.
        En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.