Une équipe française invente un plastique maléable et capable de conserver ses propriétés mécaniques

Une équipe française invente un plastique maléable et capable de conserver ses propriétés mécaniques

Une équipe française invente un plastique maléable et capable de conserver ses propriétés mécaniques 363 285 Sébastien BAGES

Des chercheurs français ont conçu un polymère qui peut être chauffé et remodelé, et reste encore aussi résistant que bien des plastiques industriels connues, selon une étude parue jeudi dans la revue Science.


Le matériel est inhabituel parce qu’il “peut être utilisé à plusieurs reprises à des températures élevées … il peut même être broyées et recyclées dans une nouvelle forme tout en conservant les propriétés mécaniques du matériau d’origine”, a déclaré à l’étude.

Des formes complexes “peuvent facilement être réalisées sans avoir recours à un moule” et puisque le matériau ne fond pas, les outils de précision chauffant ne sont pas nécessaires et un simple sèche-cheveux est suffisant, a-t-il ajouté.

Une fois développé, le matériau pourrait trouver des applications dans les pièces d’avion et d’automobile, de construction, d’électronique et d’équipements sportifs.

Jusqu’à présent, les polymères synthétiques ont été divisés en deux classes – les thermoplastiques qui peuvent être fondus et remoulés, et les thermodurcissables qui sont transformés en liquide, puis sont infusés chimiquement pour être moulé dans une forme permanente.

Ces derniers sont plus forts et plus stables, en particulier à des températures élevées, et sont souvent utilisés dans les avions. Mais ils ne peuvent pas être décomposés à nouveau et remodelés.

Le matériel créé par Damien Montarnal et ses collègues de l’École Supérieure de Physique et Chimie Industrielle de Paris, est aussi fort qu’un thermodurcissable mais peut être manipulé à plusieurs reprises sous différentes formes.

“Il peut même être broyé et recyclé dans une nouvelle forme tout en conservant les propriétés mécaniques du matériau d’origine”, a déclaré l’équipe lors de l’étude.

Le matériel n’a pas encore atteint une production de masse, mais les chercheurs ont souligné que le processus pourrait être “facilement augmenté en fonction de la demande et généralisé à d’autres chimies”.

Démonstration vidéo :


Informations complémentaires : Silica-Like Malleable Materials from Permanent Organic Networks, Science 18 Novembre 2011: Vol. 334 no. 6058 pp. 965-968. DOI: 10.1126/science.1212648

Via l’article original de Physorg, traduit de l’anglais par Sébastien B.

Share
Sébastien BAGES
About the author

Sébastien BAGES

Plus de trois années de travail passionné sur Civilisation 2.0 Actus, et fondateur de l'association Civilisation 2.0, je mets à contribution mon expertise de veille technique et scientifique, mon analyse de chef de projet, mon engouement pour la science et ses outils, et mon expérience dans le développement stratégique afin d'offrir à tous ce qui en résulte.

Laisser une réponse

20 − 18 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

        Back to top
        Préférences de confidentialité

        Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous sommes en mesure d'offrir.

        Cliquez pour activer / désactiver le code de suivi Google Analytics.
        Cliquez pour activer / désactiver les polices Google.
        Cliquez pour activer / désactiver Google Maps.
        Cliquez pour activer / désactiver les intégrations vidéo.
        En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.