Une entreprise d’impression 3D pour un recyclage plastique équitable

Une entreprise d’impression 3D pour un recyclage plastique équitable

Une entreprise d’impression 3D pour un recyclage plastique équitable 623 341 Sébastien BAGES

Protoprint a établi un partenariat avec une coopérative de récupérateurs de déchets en Inde créant ainsi la première entreprise de commerce équitable au monde pour les filaments d’impression 3D.


L’impression tridimensionnelle est considérée par beaucoup comme l’apanage des pays économiquement avancés, dont l’utilisation se focalise soit sur la recherche d’une nouvelle technologie de prototypage rapide, ou simplement comme un passe-temps amusant.

Cependant, Protoprint y ajoute maintenant des dimensions sociales et de respect de l’environnement, le tout en partenariat avec les coopératives de récolteurs de déchets en Inde. Cela permet la promotion d’une économie solidaire, et de grandes possibilités pour la mise en place de cycles durables de recyclage.

L’organisation vient d’unir ses forces avec une nouvelle coopérative appelée SWACH à Pune en Inde, qui emploie « récolteurs » locaux pour trier les poubelles de la ville, et plus spécialement les bouteilles en plastique.

Concrètement, une fois les plastiques collectés, Protoprint forme les ramasseurs au lavage du plastique HDPE (Polyéthylène haute densité – voir image ci-dessous).

hdpe-hautedensite-impression3D

Puis, les employés de cette nouvelle forme de commerce équitable broient la matière dans un FlakerBot (à gauche), et la font fondre pour créer des bobines de fil en utilisant un RefilBot (à droite).

protoprint_3D

Ce faisant, Protoprint conçoit ce qu’ils décrivent comme « le premier filament de commerce équitable au monde », qui est alors prêt à être utilisé pour les impressions 3Ds.

En mettant en place des installations de production de bobines de fil localement et sur ​​les sites de déchets, Protoprint offre un moyen pour les coopératives des récolteurs de déchets tels que SWACH de soutenir directement les locaux.
Plutôt que de vendre le plastique à des centres de tri (qui majoritairement sera enfoui ou incinéré), les récolteurs gagnent près de quinze fois plus par Protoprint pour la même quantité de plastique.

 

Plus d’informations sur le processus dans la vidéo ci-dessous :


Citations de SpringWise
Crédits médias : © ProtoPrint/SpringWise/C2.0A

Share
Sébastien BAGES
About the author

Sébastien BAGES

Plus de trois années de travail passionné sur Civilisation 2.0 Actus, et fondateur de l'association Civilisation 2.0, je mets à contribution mon expertise de veille technique et scientifique, mon analyse de chef de projet, mon engouement pour la science et ses outils, et mon expérience dans le développement stratégique afin d'offrir à tous ce qui en résulte.

Laisser une réponse

9 + cinq =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

        Back to top
        Préférences de confidentialité

        Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous sommes en mesure d'offrir.

        Cliquez pour activer / désactiver le code de suivi Google Analytics.
        Cliquez pour activer / désactiver les polices Google.
        Cliquez pour activer / désactiver Google Maps.
        Cliquez pour activer / désactiver les intégrations vidéo.
        En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.