Un robot pour prendre soin de 30000 souris

Un robot pour prendre soin de 30000 souris

Un robot pour prendre soin de 30000 souris 623 467 Sébastien BAGES

Depuis longtemps, les travaux des chercheurs nécessitent de s’occuper de milliers de souris par jour, rendant les tâches scientifiques fastidieuses, plus lentes et pouvant nécessiter de tout recommencer en cas d’erreur. De plus, les manipulations des animaux multiplient les risques de contamination, pouvant endommager les expériences. L’utilisation d’un robot pour ces tâches limiterait les pertes et diminuerait donc le nombre de sacrifice animal.

Le robot est conçu pour automatiser la gestion des colonies d’animaux de laboratoire utilisés par les compagnies pharmaceutiques et les instituts de recherche, plus particulièrement ceux qui élèvent de 10.000 à 30.000 souris ou rats. Il est actuellement en cours de développement par Nikkyo Technos et Yaskawa Electric.

« Le plus gros problème lors d’élevages d’animaux est que les maladies peuvent se propager à partir d’humains. Si cela arrive, tous les animaux doivent être tués et remplacés par de nouveaux. Ainsi, l’infection issu des laborantins doit être évitée. Grâce à la gestion robotique des animaux dans un espace clos, il est en principe possible d’éliminer la propagation des maladies des animaux aux humains ou inversement ».

Le robot avec ses six-axes de liberté, fonctionnant verticalement, multi-articulé peut imiter les mouvements humains. Il peut changer la litière de la cage, rajouter de la nourriture, et changer l’eau. Prendre les cages, changer les litières, et remplir des bols de nourriture sont chacun fait avec des outils distincts, que le robot ramasse à leur tour. Avec ce modèle, la quantité de nourriture restante n’est pas prise en compte. Mais dans le prochain modèle, une caméra sera utilisée pour voir combien de nourriture il reste, de sorte que le robot puisse ajouter la bonne quantité.

« Les souris, en particulier, sont des animaux nerveux, de sorte que le robot gère les cages de manière douce. Ces tâches représentent environ 80% du travail à effectuer sur des animaux de laboratoire. Donc, notre objectif est d’automatiser les tâches difficiles, sales et dangereuses qui demande de s’occuper d’énormément de poussière et d’excréments ».

Ce robot peut également travailler en coordination avec un autre qui transporte des cages de l’armoire à l’atelier, et aussi avec un système de surveillance de l’animalerie. De cette façon, il peut automatiser tous les aspects de l’élevage d’animaux, de la surveillance aux soins.

« Les animaux peuvent être surveillés en permanence avec des caméras. Donc, le personnel est habilité à vérifier les cages [tranquillement] depuis la station de surveillance. La température corporelle des animaux peut également être gérée. Il faut environ deux heures pour que faire revenir les cages au laboratoire, mais les données peuvent être visualisées directement à partir d’un PC dans la salle de contrôle. Donc, les gens peuvent voir les cages qu’ils veulent instantanément, où ils se trouvent ».

« Faire ce travail avec des robots s’avérera beaucoup plus rapide, en raison du grand nombre de cages qui peuvent être manipulées en un court laps de temps. Aussi, l’utilisation de caméras pour surveiller la quantité restante de nourriture et d’eau est plus sûr et plus fiable que ce que font visuellement les gens. Nous aimerions compléter le système cette année. Et l’année prochaine, nous aimerions produire plusieurs séries, afin que nous puissions exécuter les premiers départs tests ».

 

Plus d’informations dans la vidéo de démonstration (anglais) :

Citations de DigInfo
Crédits médias : © DigInfo / INTERPHEX JAPAN / Nikkyo Technos / Yaskawa Electric

Share
Sébastien BAGES
About the author

Sébastien BAGES

Plus de trois années de travail passionné sur Civilisation 2.0 Actus, et fondateur de l'association Civilisation 2.0, je mets à contribution mon expertise de veille technique et scientifique, mon analyse de chef de projet, mon engouement pour la science et ses outils, et mon expérience dans le développement stratégique afin d'offrir à tous ce qui en résulte.

Laisser une réponse

neuf + 13 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

        Back to top
        Préférences de confidentialité

        Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous sommes en mesure d'offrir.

        Cliquez pour activer / désactiver le code de suivi Google Analytics.
        Cliquez pour activer / désactiver les polices Google.
        Cliquez pour activer / désactiver Google Maps.
        Cliquez pour activer / désactiver les intégrations vidéo.
        En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.