C2.0 Actus

Un rayon tracteur développé à partir d’anneaux de la lumière LASER

Un rayon tracteur développé à partir d’anneaux de la lumière LASER

Un rayon tracteur développé à partir d’anneaux de la lumière LASER 300 229 Sébastien BAGES

Écartez-vous, Wesley Crusher : il y a un nouveau rayon tracteur sur le pont qui capture des objets en utilisant rien de plus que la lumière laser. Le dispositif a déjà attiré l’attention de la NASA car il pourrait un jour se révéler utile lors des missions spatiales.


Il est bien connu que la lumière peut pousser sur des objets – c’est la base de réflexion pour l’utilisation de voiles solaires dans l’objectif de propulser un vaisseau spatial. Mais faire en sorte que la lumière amène à elle quelque chose est un peu plus compliqué.

Des précédents rayons tracteurs faits de laser pouvaient agir comme des pincettes pour déplacer les particules, ramasser l’échantillon et le poser un peu plus loin. Une version plus récente attrape réellement ​​les particules, mais s’appuie sur les variations de température dans le faisceau, ce qui signifie qu’il ne peut pas fonctionner dans l’espace.

En 2011, des chercheurs en Chine ont calculé qu’un type de laser, appelé faisceau de Bessel – qui dégage de la lumière en anneaux concentriques – pourrait être conçu dans le but de prendre une particule se situant à l’intérieur du faisceau, et émettre des photons sur le côté opposé à la source [du faisceau]. Ces photons doivent permettre à la particule de reculer vers la source. Mais personne n’avait réussi jusqu’à présent à mettre l’idée en pratique.

David Ruffner et David Grier, de l’Université de New York, se sont plutôt focalisé sur la mise en place de deux faisceaux de Bessel côte à côte et ont utilisé une lentille pour les incliner, de sorte qu’ils se chevauchent, créant ainsi une alternance de zones claires et sombres. Le réglage fin du faisceau a permis d’émettre des photons dans les régions claires de dispersion vers la source de faisceau, poussant une particule dans le faisceau de l’autre zone brillante.

Le faisceau agit donc comme une bande transporteuse, attirant constamment la particule vers la source.


 

Mouvements micrométriques

Ruffner et Grier ont utilisé ce réglage pour déplacer des sphères de silice microscopiques en suspension dans l’eau, sur des distances de l’ordre de 30 micromètres. Ceci suggère que de tels faisceaux peuvent être utilisés pour déplacer des cellules dans des appareils de laboratoires qui effectuent des tests médicaux. Ce paramétrage peut fonctionner dans l’air ou dans le vide de l’espace.

« Cette configuration du rayon tracteur peut avoir de fortes interactions avec un large éventail d’objets microscopiques, plus que les autres versions », a ajouté David McGloin, de l’Université de Dundee, au Royaume-Uni, qui ne faisait pas partie de l’équipe. « Un grand nombre d’autres technologies de faisceaux de particules sont souvent assez spécifiques », a-t-il dit.

Le nouveau rayon tracteur pourrait être utile pour collecter la poussière ou des petits échantillons d’atmosphère (vidéo) sur d’autres planètes ou transférer des particules à un robot pour analyse.

« La NASA nous a contactés », a expliqué Ruffner. « Ils se demandaient, peut-on mettre cela sur une sonde spatiale et avoir de la poussière d’une comète ? ». Il leur a signalé que c’était possible, mais pas n’importe quand, bientôt. « C’est encore très embryonnaire ».


Cette découverte a été publiée dans la revue Physical Review Letters, sous la référence DOI: 10.1103/PhysRevLett.109.1.

Citations de NewScientist

Share
Sébastien BAGES
About the author

Sébastien BAGES

Plus de trois années de travail passionné sur Civilisation 2.0 Actus, et fondateur de l'association Civilisation 2.0, je mets à contribution mon expertise de veille technique et scientifique, mon analyse de chef de projet, mon engouement pour la science et ses outils, et mon expérience dans le développement stratégique afin d'offrir à tous ce qui en résulte.

Laisser une réponse

deux × 5 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

        Back to top
        Préférences de confidentialité

        Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous sommes en mesure d'offrir.

        Cliquez pour activer / désactiver le code de suivi Google Analytics.
        Cliquez pour activer / désactiver les polices Google.
        Cliquez pour activer / désactiver Google Maps.
        Cliquez pour activer / désactiver les intégrations vidéo.
        En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.