Un outil sans contact pour les chirurgiens

Un outil sans contact pour les chirurgiens

Un outil sans contact pour les chirurgiens 623 324 Sébastien BAGES

Imaginez-vous en tant que chirurgien devant gérer une tonne d’informations, des équipes et le patient, avoir la nécessité supplémentaire de feuilleter quelques magazines, dernières recherches,… Le risque microbien ne fait ainsi que s’accroître. Mais une solution aurait été trouvée pour parer à la problématique d’accès à toutes les données nécessaires…


Opect est une interface développée pour permettre aux chirurgiens d’interagir directement avec des images et des données dans un environnement type salle d’opération. L’appareil a été développé à l’Institut des sciences et bioingénierie avancées de l’Université de médecine des femmes à Tokyo.

Écoutons donc le professeur assistant Takashi Suzuki :

Vous passez votre main vers la caméra comme ça, pour indiquer au système que vous allez l’utiliser. Là, une sphère blanche est apparue en lieu et place de ma main, et elle fonctionne comme le curseur de la souris. Quand ma main recouvre la flèche, je peux tourner les pages. Voici des photos prises du patient au cours d’un bilan. Ici, ce sont des informations essentielles sur la façon d’enlever la tumeur, et là, le chirurgien peut visualiser. Vous pouvez également effectuer un zoom avant, en mettant votre main vers l’avant. Si vous voulez voir l’image d’une IRM, il suffit de déplacer votre main hors champ. Vous pouvez également faire défiler l’image en continu, en laissant votre main sur la flèche.

chirurgien_assistance_distance_01


Auparavant, si les chirurgiens voulaient voir les images de Radiographie ou d’IRM d’un patient dans la salle d’opération, ils devaient porter des gants stériles, de sorte qu’ils ne pouvaient pas se servir d’une souris ou d’un clavier eux-mêmes. Donc, il a dû leur être fourni des assistants pour tourner les pages. Ainsi, l’environnement était très stressant pour le chirurgien. Mais avec ce système, les chirurgiens pourront eux-mêmes sélectionner les images qu’ils veulent voir. Ainsi, ils peuvent procéder à l’opération en douceur, sans ce genre de stress.

Nous pouvons aussi imaginer que le personnel autrefois affecté à ces tâches d’assistant « tourneur de pages » sera en mesure d’effectuer des fonctions plus pertinentes au sein des équipes, voire de constituer de nouvelles équipes sans coût supplémentaire pour les hôpitaux.

Au départ, nous avons utilisé une caméra qui reconnaît les mouvements de la main. Puis, Microsoft a sorti Kinect, juste au bon moment. Donc, nous avons décidé d’utiliser cela.

Nous avons également reçu un soutien de tout Microsoft, de sorte que nous avons été en mesure d’amener rapidement cet outil sur le marché. Plusieurs hôpitaux au Japon utilisent ce système, et en général, ils en ont été satisfaits.

 

Plus d’informations (anglais) :


Citations de DigInfo
Crédits médias : © Digital Content Expo 2013 / Opect

Share
Sébastien BAGES
About the author

Sébastien BAGES

Plus de trois années de travail passionné sur Civilisation 2.0 Actus, et fondateur de l'association Civilisation 2.0, je mets à contribution mon expertise de veille technique et scientifique, mon analyse de chef de projet, mon engouement pour la science et ses outils, et mon expérience dans le développement stratégique afin d'offrir à tous ce qui en résulte.

Laisser une réponse

5 × 3 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

        Back to top
        Préférences de confidentialité

        Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous sommes en mesure d'offrir.

        Cliquez pour activer / désactiver le code de suivi Google Analytics.
        Cliquez pour activer / désactiver les polices Google.
        Cliquez pour activer / désactiver Google Maps.
        Cliquez pour activer / désactiver les intégrations vidéo.
        En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.