Pourquoi les femmes ont-elles leurs règles ? (1/2)

Pourquoi les femmes ont-elles leurs règles ? (1/2)

Pourquoi les femmes ont-elles leurs règles ? (1/2) 623 374 Sébastien BAGES

Vous ne vous attendiez pas à ça pendant les vacances je suppose ? Surprise ! Au-delà de l’aspect enfantin de cette question se cache une vrai interrogation scientifique : Pourquoi les femmes ont-elles leurs règles ?


Résumons un peu les faits : pour la moitié de la population, il s’agit de trois à cinq jours par mois, 12 mois par an, sur une période de 40 ans. La menstruation peut être débilitante, relaxante, décevante, ou tout simplement un fait gênant de vie.

Et la grande question dont je suis certain qu’elle fait enrager bon nombre de nos lectrices : mais pourquoi les humains ont-ils leurs règles quand la plupart des animaux n’en ont pas ? Quand vous secouez l’arbre de vie, vous constatez que seule une poignée de mammifères en-dehors de notre espèce ont opté pour le prélèvement mensuel – les primates, un petit nombre d’espèces de chauves-souris et la musaraigne d’éléphant. DTC. >_< Chaque mois, l'utérus se prépare un revêtement épais et luxueux en prévision de l'arrivée d'un ovule fécondé - un embryon qui va se développer en un fœtus et au bout de neuf mois, un bébé né à terme. Si aucun embryon arrive, il n'y aura pas de grossesse et la menstruation correspondra à la réduction de l'épaisseur de la paroi utérine. L'évolution est souvent vu en termes d'une balance coût-bénéfice : si quelque chose est coûteux (vous pouvez changer ce mot par chiant, pénible, douloureux et tout un tas de sobriquets à votre goût), cette chose doit caractériser un certain avantage. Les femmes perdent plus d'un demi verre à vin (bonjour l'image que cela donne) dont le sang est riche en fer et en tissu. En tout et pour tout, ce sont environ 90 millilitres de menstruations qui sont rejetés, de sorte que le processus semble assez coûteux. Et dans l'environnement de nos ancêtres remplis de prédateur imaginez le bordel ! Laisser une traînée de sang n'était probablement pas avantageux. Alors, comment la menstruation survient-elle ? Au cours des dernières décennies, les biologistes évolutionnistes ont extrait trois théories pour expliquer les menstruations humaines.


 

Mécanisme de nettoyage

Une théorie controversée, proposée dans les années 1990 par la biologiste autodidacte Margie Profet, a suggéré que la menstruation était un mécanisme de nettoyage. Étant l’espèce “amoureuse” que nous sommes, les femelles humaines auraient besoin d’un mécanisme pour rincer régulièrement le sperme chargé d’infections, en provenance de différentes conquêtes sexuelles.

Cet argument est malheureusement vite tombé à l’eau à cause de quelques défauts. Pour commencer, les femmes sont plus sensibles, pas moins, à des infections comme la chlamydia et la gonorrhée lors des menstruations – vu que le mucus cervical s’amincit (n’allez pas voir sur Google images, surtout si vous mangez).

Le sang riche en fer est aussi une source de nourriture attrayante pour Staphylococcus aureus – communément appelé le Staphylocoque doré – associé de notoriété au syndrome de choc toxique du tampon.

Et il n’y a pas de corrélation entre le niveau de promiscuité de nous et de nos proches cousins ​​primates, et la lourdeur des saignements, comme le prédisait la théorie.


Attendezzzzzzzz ! Vous pouvez lire un sacré retournement de situation dans la partie 2. Si-si ! CLIC-CLIC

Share
Sébastien BAGES
About the author

Sébastien BAGES

Plus de trois années de travail passionné sur Civilisation 2.0 Actus, et fondateur de l'association Civilisation 2.0, je mets à contribution mon expertise de veille technique et scientifique, mon analyse de chef de projet, mon engouement pour la science et ses outils, et mon expérience dans le développement stratégique afin d'offrir à tous ce qui en résulte.

Laisser une réponse

5 × 5 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

        Back to top
        Préférences de confidentialité

        Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous sommes en mesure d'offrir.

        Cliquez pour activer / désactiver le code de suivi Google Analytics.
        Cliquez pour activer / désactiver les polices Google.
        Cliquez pour activer / désactiver Google Maps.
        Cliquez pour activer / désactiver les intégrations vidéo.
        En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.