C2.0 Actus

Pourquoi je n’irai pas voter pour ces présidentielles – Mon grain d’sel

Pourquoi je n’irai pas voter pour ces présidentielles – Mon grain d’sel

Pourquoi je n’irai pas voter pour ces présidentielles – Mon grain d’sel 960 453 Sébastien BAGES

Je vais aborder un sujet qui est largement tabou : l’abstentionnisme selon mon expérience. Il se peut que vous soyez dérangés par ce titre, laissez-moi vous expliquer.


[notification type=”notification_warning” ]Rappelons que les articles [Mon grain d’sel] sont des points de vue qui n’ont rien à voir avec les autres contenus de C2.0 mais le point de vue orienté de l’auteur.[/notification]

 
À ces mots, disais-je, vous aurez peut-être plusieurs sentiments.

 

« Des gens sont morts pour que tu puisses voter »

Tout d’abord, je pourrais répondre à cette phrase bateau que des gens meurent tous les jours pour défendre ce qu’ils pensent être bon ou juste. Sauf que cela ne veut pas dire que c’est positif.

Des gens très bien sont morts pour défendre la dictature chinoise ou encore, désolé pour le point Godwin, défendre l’Allemagne nazi. Dans une de ses chansons, Keny Arkana dit avec raison : « C’est par les urnes qu’est arrivé Hitler ».

Lorsque l’on me parle de ça, j’ai plutôt tendance à m’imaginer les révolutions françaises où une poignée d’intellectuels suivis par des milliers de (fans) personnes issues la masse populaire ont décidé ce que serait l’avenir du pays.

Notre monde contemporain se gargarise de ce passé qui n’est pourtant pas fameux et n’est qu’une bien piètre récompense face à toutes les idées avancées par les Lumières. Pour moi, les mots ont juste changé. Roi a été remplacé par président où la seule modification est que la passation des pouvoirs n’est plus du pater-filis. La noblesse, quant à elle, a été remplacée par la bourgeoisie. Tout a changé de nom mais est exactement pareil.

 

« Tu peux faire en sorte que ça change avec ton bulletin »

Changer. Le doux rêve que voilà. Ceux qui me connaissent savent que j’entretiens des espoirs à la limite de l’utopie pour le soutien et la défense des droits humains en communiquant sur beaucoup de sujets dont celui de The Venus Project.

Nous sommes actuellement dans un système qui entretient l’illusion d’une démocratie. Vous pourriez mettre n’importe quel élu à la tête du pouvoir, mais rien n’amènerait un changement profond tant que la personne pour laquelle vous votez est un chef des armées.

Il me semble que bien trop de personnes l’oublient. Comme dans les monarchies et dictatures, une personne est mise en place et est censée prendre les meilleures décisions dans les conflits d’ordre économique et militaire. La plupart des représentants du peuple sont issus de catégories aisées et ont été formés aux sciences politiques. Hors, le préfixe science est ici une ignominie car n’ayant rien à voir avec la Science. Dans cette discipline, je ne vois pas la recherche du changement, de la transcendance des valeurs, mais plutôt la formation à la conservation d’un statut-quo.

À tout moment, le chef de l’État peut prendre la décision de déclarer une guerre ou d’instaurer une loi martiale, sans passer par l’Assemblée nationale ou constitutionnelle.

Jusqu’ici, je n’ai jamais vu un bulletin de vote qui changeait la donne. Êtes-vous sûr que vous déciderez de faire ou pas les prochaines guerres ? Est-ce que votre discours (votre parole) passera réellement les barrières du pouvoir ? Bien sûr que non. L’organisation du régime français est faite pour conserver cette indifférence. Dans ce système nauséabond, aucun de vos points de vue n’est ou ne sera pris en considération, ou sinon, il faudrait un référendum pour chaque texte qui a été voté et qui sera voté. Mais dans ce cas-là, comment prend-on en compte les voies ? À la majorité ? À la proportionnelle ? Voyez-vous que ça n’a ni queue, ni tête ?

Donc non, je ne suis pas d’accord pour voter pour un chef de guerre. Cela me semble, non seulement primitif, mais aussi complètement hors de propos d’une démocratie et de mes propos opinions.

 

« Oui mais voter est important pour ne pas que l’autre passe »

Je suis sûr que vous l’avez tous entendu, et peut-être même dit. L’idée est ici de faire un vote-sanction ou un vote-protection.

Si votre opinion est celle-ci, c’est très grave pour ce que vous défendez.

Élire n’importe qui sous prétexte que l’autre n’est pas ce que vous souhaitez n’est pas une sage décision. Lorsque l’on vote, généralement c’est pour les idées de la personne. Mais il peut s’avérer qu’aucune des personnes en lisse ne vous convienne – ce qui est toujours le cas car vous ne serez jamais 100% d’accord – et vous décidez de voter contre la personne qui est la plus éloignée de vos opinions ou encore, voter pour la personne la plus proche. Mais de meilleures idées – comme j’ai pu l’indiquer plus haut – ne signifient pas de bonnes idées.

Dans ce cadre, on me demande de voter pour des choses qui ne me correspondent pas et avec lesquelles je ne suis pas en accord. Quelle légitimité cela donne-t-il à mon vote ? Aucune.


 

« Tu t’en fous de tout ça, imagines si machin passe dans quel foutoir on sera »

Ce qui est drôle avec les débats d’opinion, quand chacun prêche pour sa paroisse, lorsque l’on écoute un peu tout le monde, c’est que finalement, ni la personnalité politique, ni ses idées ne sont bien.

Généralement, les gens se focalisent sur cinq points pour prendre leur décision :
– les 10 propositions d’un candidat le plus proche d’eux ;
– les 5 idées contre lesquelles il est ;
– l’avis de l’entourage de l’électeur ;
– le physique du candidat, au feeling ;
– les actions passées du candidat.

Où est l’intérêt à part celui de se donner une certaine forme de bonne conscience.

 

« Non mais tu vis dans tes rêves, avec un vote, on peut au moins espérer que les choses changent. Ça permet d’agir et quand ça ne te plaît pas, de pouvoir râler. »

Les plus jeunes diraient que cette remarque est OuateZeFeuk. Mais je vais essayer de répondre.

Contrairement à ce qu’ils semblent croire, je ne vis pas dans mes rêves. Au vu de la courte démonstration que j’ai faite dans cet exposé, j’ai au contraire été très pragmatique et très rationnel.

Durant plusieurs jours, j’ai posté des messages sur différents réseaux sociaux et envoyé certains courriels, plutôt orientés sur l’abstention ou sur l’élection des extrêmes – tous partis confondus.

Il en a résulté que tous les gens, même les plus opposés au système actuel – tels que les anarcholibertaires – allaient voter pour se donner le droit de râler.

Dites-moi si je me trompe, mais il ne me semble pas qu’un bout de papier glissé dans un trou donne subitement un super pouvoir. Se dire que vous avez pesé dans la balance est à cent lieues de la réalité. Ce candidat que vous avez choisi a été défini bien avant l’inscription sur ce papier (500 signatures, accord constitutionnel, …), qui plus est, vous n’êtes pas d’accord avec lui et cela se ressent lorsque vous entrez dans l’isoloir, et que vous vous dites : « est-ce que j’ai fait le bon choix ».

 

« Si tu cherches à me casser le moral, c’est parfait. Au lieu de blablater, tu as des solutions au moins ?»

Oui, j’en ai. Malheureusement – ou heureusement -, elles ne passent pas par les urnes, ni par la démocratie et autres -craties.

La démocratie n’a jamais existé, pas plus qu’hier qu’aujourd’hui. Un système en a été cependant le plus proche : la Démocratie Athénienne. Le problème reste dans les opinions où chacun pense être le meilleur ou tirer avantage du meilleur, sans comprendre que son point de vue sera faussé par l’environnement dans lequel il a baigné, sa culture et ses valeurs.

Les solutions que je défends ont fait l’objet de plusieurs autres articles, donc je ne m’étalerai pas plus dessus. Dans tous les cas, des choses constructives peuvent émerger, sans avoir besoin de passer par des politiques. Il ne tient qu’à vous de travailler dans cette direction : « si vous ne faites rien, rien ne se fera » (Jacque Fresco).

C’est ainsi que voter est similaire à prier : vous êtes blanchis dans vos pensées, mais pas dans vos actes.

[toggle title=”Parole de scientifique” state=”close” ]

[/toggle]


Share
Sébastien BAGES
About the author

Sébastien BAGES

Plus de trois années de travail passionné sur Civilisation 2.0 Actus, et fondateur de l'association Civilisation 2.0, je mets à contribution mon expertise de veille technique et scientifique, mon analyse de chef de projet, mon engouement pour la science et ses outils, et mon expérience dans le développement stratégique afin d'offrir à tous ce qui en résulte.

46 commentaires
  • Je suis pas d’accord avec toi, sauf sur le dernier point. Déja pour commencé, on n’a la chance de voté et de choisir notre président, pas comme dans certain pays, qui eux n’ont pas de choix. Ensuite dire que aucun président changera quelque chose comme par exemple une vrai démocratie, a moins que tu es devin, je pense pas que tout les candidats qui ce présente et qui ce présenteront dans le futur ne le feront pas et au contraire, je pense même que sa ce fera, et je te trouve très négatif sur ce point. Ensuite, c’est pas parce qu’on ne va pas voté que sa changera quelque chose, sa fera rien de plus, donc si vous voté pas, venez pas râlé si on n’a Marine le Pen au pouvoir (c un exemple^^), parce que même si on n’a pas la même vision des chose que les président, c’est pas une raison pour ne pas allé voté, moi je dit, pour l’instant il y a des présidents, et on fait avec, donc on vote, et c’est pas en restant devant son PC comme toi que tu va changé le monde (façon de parlé^^)? Faut juste être patient, et un jour, peut être dans 5 ans, 10 ans ? on aura un président qui changera tout sa, et toi même tu le c, on passera jamais a une EBR du jour au lendemain, et c comme sa. Bref pour conclure : Je suis pas pas d’accord avec toi, et je te trouve beacoup trop négatif et je me demande même si tu as lut les proposition des candidats, même si tu es pas d’accord avec eux, c’est la moindre des chose, après voila, tu pense comme tu veut, moi je te dit juste mon point de vue par rapport a ton article. Voila

    • « Faut juste être patient, et un jour, peut être dans 5 ans, 10 ans ? on aura un président qui changera tout sa »

      Cette phrase me donne envie de vomir. Ça fait combien de siècles déjà, qu’on est patient ?
      -_-‘

      • lol Glop ! mais les gens sont d’une patience sans limite !….. on ne change pas 5000 ans d’esclavagisme comme ça, ils se sentent protege sous l’aile de leur maitre, il leur dit ce qu’ils doivent faire, z’ont plus qu’à suivre 😉

        • Avatar
          gilles villan 5 mai 2012 à 19h20

          + 1
          “les gens sont d’une patience sans limite” ou d’une lacheté sans vergogne ?

  • Le discours et sa cohérence s’apparentent plus ici à un sophisme qu’a une prise de position efficace et pragmatique.
    Attention aux amalgames.
    J’en retiendrais que la Démocratie Athénienne a été et à mon sens est toujours une référence éthique et déontologique en la matière et de mis en oeuvre de la démocratie.
    Pour le reste, avouez qu’il nous reste la liberté d’expression et c’est toujours ça de gagné!
    J’ajouterais que l’on peut également chercher des réponses dans la psychanalyse freudienne et lacanienne. Il en résulte alors que l’homme est le cancer de lui même et donc celui de l’humanité.
    Pour être plus concret, je dirais que je soutiens les idées du NPA et de son candidat qui laissent la première place au collectif et surtout à la responsabilité individuelle, valeurs portées par les idéaux anarchistes.
    Ci-joints quelques liens afin d’alimenter la chronique…
    😉
    ***
    http://vimeo.com/1711304
    ***
    http://www.dailymotion.com/video/x1bo40_vivre-lutopie-partie-1

  • C’est vrai, “c’est pas par les urnes qu’est arrivé Hitler”, c’est par le ventre de sa mère :o)

  • J’aime bien la première partie de cet article.
    Un meilleur pragmatisme serait de dire que le vote est vraiment un piètre outil mais c’est c’est le seul que nous ayons alors quitte à avoir un choix restreint autant faire celui qui nous dirige le plus ou nous éloigne le moins de l’EBR.
    Quant à l’abstention, nous pouvons être 60% à le faire, ça leur fera une belle jambe. C’est un choix sans aucune conséquence, c’est juste idiot.

    • l’abstention permet d’ enlever de la legitimite a la personne a qui les quelques poucent de “citoyens” auront donné leur aval: si il y avait 99 pourcent d’abstention il seraient bien embeter et seraient obliger de se remettre en cause, ils ne pourraient plus nier le mecontentement du peuple, donc ne pas voter est un reel acte citoyen non pas du jean foutissme !!! (le jour du vote je prefere me cultiver (pas sur tf1 c’est sur ^^) que de participer a LEUR mascarade !)

  • Allez…. vous avez encore le temps ! :p

  • Je suis surpris par les commentaires.
    Il y a réellement un gros travail d’information à fournir. Je sais que la manipulation neuronale est en place mais je ne peux me résoudre à penser que l’Education Nationale et la TV ont, à ce point, gagné la partie.
    Je ne poserais qu’une question : Pourquoi les oligarques défendent-ils le suffrage universel et tente de “l’imposer” à tous les pays ? (Le premier qui me répond c’est parceque c’est une bonne chose n’a plus qu’à m’imaginer mort de rire).

  • @Desesquelle : On sent qu’il y a un petit virus qui germe là… Vous connaissez Etienne Chouard j’imagine!

    • @L14B : Bien sûr et ça peut représenter une transition intéressante, une étape vers une réapropriation de la réflexion en attendant un projet plus “profond” encore. Si j’ai bien compris la pensée d’E.Chouard, sa remise en question, sa “cause des causes” est axée sur la cupidité qu’engendre le pouvoir et les profits qui fonctionnent de paires (voir de pairs). Je pense que la démocratie Athénienne (puisqu’il s’agit d’elle) n’a pas réussit à éradiquer le problème (sinon elle serait toujours en place) car la racine est ailleurs et plus profondément enfoui en nous. L’argent, puisque c’est de lui dont je parle, et tout symbole le représentant (échange, troc…), c’est cela qu’il faut éradiquer. Il est devenu Dieu omnipotent envers qui tous les sacrifices sont louables (à l’image des sociétés premières).
      Pour résumer, Chouard Oui mais comme étape, pas comme solution.

      • En me basant sur ce que j’ai vu, je suis tout à fait d’accord avec votre avis sur E. Chouard. Un manque de connaissance dans le domaine technologique doit l’empêcher d’imaginer le monde sans argent. J’aime bien ce mec sinon.

        • il y a un gros travail sur les gens quand on leur dit qu’un monde sans argent est possible et même salutaire (on me traite d’utopiste voir de folle ! ^^) mais bon faut continuer a semer les graines … et je suis aussi d’accord avec le fait que la solution d’Etienne Chouard n’est pas une fin en soit mais une bonne transition, chaque chose évolue, il faut laisser le processus se faire.

        • Je ne peux vous répondre qu’à partir de là et je ne sais pas pourquoi, bref !!!

          Sujet sensible… tout de suite les grands mots !
          Je n’insulte personne ; vous sortez simplement du contexte de ma réflexion. Je parlais d’adoption, de “droit” à l’enfant !
          Comme vous nous l’avez démontré avec votre lien, l’homosexualité existe chez beaucoup d’espèces. Mais cela ne contredit en rien ma théorie ! Pour se reproduire dans la nature, deux options : le modèle femelle/mâle ou le modèle hermaphrodite ; et la je ne connais pas encore d’humain comme cela ! Voilà quel était mon propos de « conforme à la nature ».

          -“Quant à l’histoire des « droits » d’adoption, vous faites une pirouette avec les mots : « Droit d’adoption » ne veut pas dire « L’enfant est un droit ».”
          Et bien je ne suis pas d’accord avec vous ! Ce mot associé à adoption a cette connotation et il m’a toujours donné la nausée ! Je vais aller plus loin… un enfant est tellement peu adoptable, qu’il devrait avant tout être accueilli et aimé par une famille. Lui seul devrait pouvoir dire s’il désire être ou pas adopté par cette famille (à un âge avancé pour faire un tel choix) !

          Pour répondre à votre question, si l’un des miens devait être homosexuel, cela ne changerait rien à mon amour pour lui !

  • Non mais sérieux tu es si pessimiste. Tu dis que voter ne changera rien donc tu préfères laisser voter ceux qui veulent que rien ne change.

  • Dans ton discours tu oublie une alternative, le vote blanc, certes pas encore pris en compte mais on peut se battre pour qu’il le soit dans l’avenir; comme ça tu sera content de pouvoir aller voter blanc pour dire qu’aucun programme ne te plait et ainsi inciter a une réflexion sur quel est le point essentiel dont tu penses qu’aucun des candidats n’apporte de réponse crédible. Bien sûr pour que cette réflexion émerge il faudrait que le vote blanc soit majoritaire ou au moins relativement fort. Si ce n’est pas le cas tu devra te résigner à accepter que ta pensée n’est pour le moment pas considérée comme assez intéressante pour pouvoir l’imposer à tous le monde et continuer à te battre pour qu’elle le devienne, mais te battre dans les urnes, c’est ça la démocratie et je suis sûr que tu as bien saisi ça, à moins que tu ai une âme de dictateur et en ce cas sois sûr que beaucoup de personnes comme moi seront là pour te combattre le jour où tu essayera de t’imposer par la force ou avec des discours extrêmes et/ou haineux.

    • Je pense en effet que la reconnaissance du vote blanc est une première étape importante, et je pense que les gens en ont déjà conscience. Il y a fort à parié qu’à ces élections, s’il le blanc avait été reconnu, aucune des formations présentes n’aurait eu de majorité. Car si Hollande a obtenu le score qu’on lui attribue c’est uniquement parce que le vote blanc ne compte pas.

  • Non pseudi, tu fais erreur, la vraie démocratie ce n’est pas se battre dans les urnes. Ceux qui ont mis en place notre système de l’élection après la révolution le savaient et détestaient la démocratie. Appelons-les choses comme elle sont, c’est un gouvernement prétendument représentatif : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=Jp4hj1Ke2eU

  • Je suis d’accord avec ce que dit pseudi, et L14B je pense que c toi qui fait erreur. Tu dit que la vraie démocratie ce n’est pas se battre dans les urnes, d’accord ? Et tu croit que c’est avec l’abstention qui va faire changer le monde ? Non pas du coup, au contraire, le gouvernement sans tape complètement de l’abstention, que vous soyer 60% ou 90%, et bien il prendront on compte les 10% de votant pour élire le nouveau président et en plus de sa, le faite que vous voté pas, on risque d’avoir par exemple Marine le Pen dans 5 ans au pouvoir et vous serez le premier a ralé alors que si vous iriez voter, on pourrez chanbouler les résultats, pour avoir Mélenchon, ou un autres (c un exemple) et oublie pas que le président qui est élu et les propositions qui métra en place peut chambouler votre vie (que sa soit au niveau des salaires, des droits, et j’en passe…) donc voila pourquoi c important d’aller voté même si vous ête pas d’accord avec leur propositions. Et puis je trouve que s’abstenir, c trop facile, et comme j’ai dit dans mon premier commentaire, c pas en restant glandé devant votre ordi que vous allez changer le monde! Une EBR sa se mettra en place un jour, mais sa ce mettre en place que quand un président prendra en compte les vote blanc et quand il changeront le système de signature pour ce présenté comme candidat au présidentiel par un système ou c’est le peuple qui choisi les candidats comme au USA et par des maires et député. Maintenant ce qui ne vote pas, dans 5 ans si Le Pen passe, venez pas ralé, on vote pas : on critique pas le nouveau président, on vote : on peut critiqué.

  • Je suis d’accord avec toi John et j’ai voté Mélenchon au premier tour. Attention! Tu tombes dans une logique binaire. Je n’ai pas dit que s’abstenir changeait les choses!
    J’ai dit :
    Non pseudi, tu fais erreur, la vraie démocratie ce n’est pas se battre dans les urnes. Ceux qui ont mis en place notre système de l’élection après la révolution le savaient et détestaient la démocratie. Appelons-les choses comme elle sont, c’est un gouvernement prétendument représentatif : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=Jp4hj1Ke2eU

    Ce sont des faits, prends le temps de lire et de comprendre ce que je dis et écoute la vidéo sans préjugés, et en évitant de mal interpréter ce que tu entends. On lâche rien…

  • Réponse à l’argument : « Tu t’en fous de tout ça, imagine si machin passe dans quel foutoir on sera »
    Le vote d’une personne ne change pas le résultat de l’élection. Que tu votes pour le moins pire ou pas, si les médias entretiennent une grande campagne d’opinion pour le pire, alors il passera probablement. C’est absurde de se sentir responsable de la défaite d’un candidat (par exemple ceux qui avaient voté plus à gauche quand Jospin avait perdu), alors que ça se joue à des millions de voix. Une voix ne change rien.

  • Et bien moi, ce que je vois, c’est que si un président ne change rien, Hollande compte bien changer notre société : vote des étrangers, mariage homo, adoption par ces derniers…. comment peut on ne pas choisir son camp face à un tel chamboulement ? Il faut être criminel…. Moi, je pense à mes enfants, et il y a des choses que je ne leur souhaite vraiment pas. Je vois aussi quelle conception il a de la démocratie, puisqu’il ne veut pas entendre les désirs de ceux qui ont voté FN… que cela plaise ou non, 18% de la population s’est exprimé pour dire qq chose et lui s’il est élu n’en tiendra pas compte ; alors même si je ne veux plus de Sarko, je voterai pour lui et certainement pas blanc car nous sommes dans un vrai débat de société avec des conséquences importantes pour nos enfants chéris !

    • @Signorino : Ca me rappelle étrangement les promesses d’un certain Mitterand en 81. A l’époque un Monsieur nommé Coluche avait annoncé (suite à une promesse non tenue de Tonton sur le service militaire) : “Le président a doublé sa promesse en laissant le service à 1 an au lieu de le passer à 6 mois”.
      Plus sérieusement, réappropriez-vous l’Histoire et particulièrement l’Histoire longue. Arrêtez d’être né d’hier avec des promesses “conneries”, qui, même si elles sont tenues ne représentent pas un programme politique mais quelques sucreries. Faire voter les étrangers ne change rien au suffrage universel “pipé”. Le mariage homo n’a rien à faire en politique, c’est une question d’évolution des moeurs pas de gestion de la cité ( et entre nous, c’est un buisness comparable à l’égalité des femmes face au travail. Juste ramasser plus de tunes avec l’événementiel mariage puis celui du divorce comme le travail des femmes a permis une taxation de 50% d’individus en plus). Etre un être de conviction et d’humanisme c’est bien mais la naïveté… c’est dommage et dommageable.

      • @Desequelle 🙂 le pire c’est que tu trompes, l’énergumène à qui tu réponds s’oppose aux mesures énoncées et aurait préféré voter Marine. Ya de l’eau jusqu’au fond… Le mec “ne souhaite vraiment pas” que 2 homos s’unissent et adoptent mais que ses putains d’impôts et son putain de travail servent à mener des “guerres”, à écraser des populations ou à écraser sa propre population ne lui vient (peut-être) pas à l’esprit. Que ses enfants soient enfermés dans un carcan verrouillé d’un 1/10e de la population mondiale qui s’est construit sur l’asservissement de l’humain et la corruption ne lui pose probablement aucun problème éthique.

        • Vous êtes gonflé d’orgueil !
          Déjà, je ne suis pas un énergumène !
          D’autre part, je suis tout à fait consciente des manipulations que nous subissons et de qui dirige ce monde. J’ai tellement tout cela à l’esprit que je ne possède pas de télé et que mes enfants ne vont pas à l’école ! C’est aussi pour cela que je rejette aussi bien l’idée de l’Europe que de celle du mondialisme !

          En effet je ne souhaite vraiment pas que 2 homos s’unissent et adoptent ; voilà bien une des plus grandes manipulations des ces dernières décennies et il semble bien que vous soyez tombé dedans !
          Je ne veux pas non plus que vos putains d’impôts (je n’en paye pas) et que mon putain de travail servent à mener des guerres qui n’ont de raison d’être que sous manipulations que j’ai tout à fait à l’esprit !
          Maintenant voté blanc alors que celui-ci n’est absolument pas reconnu, je trouve que c’est participer à l’asservissement de l’humain et à la corruption que vous dénoncez et dont vous m’accusez. Réagir à sa porte constitue un excellent début à mon sens ; si chacun faisait de même, alors l’humanité entière choisirait son monde et non une poignée d’hommes comme c’est le cas aujourd’hui. Donc je préfère avoir des “mains” (désolée je n’ai pas de c…….) pour au moins me faire entendre sur ce qui je pense ne grandira pas l’humain sous prétexte d’être politiquement correct ! Et oui voter Marine est aussi une façon de ne pas être politiquement correct et ce vote là, au moins, compte !
          Gonflé d’orgueil disais-je, imbu de votre personne….
          Du coup vous êtes incapables d’ouverture d’esprit et vous ne savez donc que juger les autres de façon plutôt irrespectueuse en les rabaissant !
          L’énergumène.

          • ” vous êtes incapables d’ouverture d’esprit et vous ne savez donc que juger les autres de façon plutôt irrespectueuse en les rabaissant !”

            C’est justement bien vite jugé. Je reconnais que j’ai été orgueilleux, c’est le mot, et c’est le pire des défauts. Je suis donc ravi de ne justement pas en être gonflé, de savoir où je vais et de savoir m’arrêter. J’étais trop ravi d’exprimer ma colère à une personne qui dit choisir le Front National. Et je suis tombé dans rien du tout, j’ai grandi avec un frère jumeau et une mère seule, tu penses comme j’en ai rien à foutre de l’idéal homme-femme, ainsi que de l’homosexualité! Par contre je sais ce qu’est l’amour entre deux êtres humains et ce que c’est que de le concrétiser dans une union.

            Ma question est : Pourquoi choisissez-vous le Front National? Comment choisir le FN sans accepter la haine dégagée par ses dirigeants et leur programme?

        • “Par contre je sais ce qu’est l’amour entre deux êtres humains et ce que c’est que de le concrétiser dans une union”.
          Idem pour moi et je sais aussi ce que c’est que d’avoir à élever des enfants (j’en ai 4) et ma sœur qui en a 4 également c’est retrouvée seule à les élever. Croyez bien qu’elle a regretté plus d’une fois l’absence d’un homme à la maison ! Mais ce que je ne comprend pas, c’est quand on parle de droit à l’enfant pour les homosexuels ; Depuis quand un enfant est un droit ! Dame nature décide : déjà pour les hétérosexuels ce n’est pas “un droit” alors pourquoi le serait-ce pour les autres. De plus beaucoup de couple “conforme à la nature” se trouvent confrontés à toutes sortes d’obstacles pour adopter, alors pourquoi les homosexuels auraient un “droit” !!!
          Quant à votre question : “Pourquoi choisissez-vous le Front National? Comment choisir le FN sans accepter la haine dégagée par ses dirigeants et leur programme?

          Désolée, mais je n’ai pas ressenti cette haine dont vous parlez ! J’ai fait abstraction de toutes idées reçues lorsque j’ai lu les différents programmes des différents candidats et je me suis retrouvée dans celui-ci et c’est tout !
          Par contre je note bien votre haine !

  • Les changements, comme il est inscrit, ne sont jamais, jamais passé par les urnes.

    Les évolutions des successions de sociétés se sont faites grâce aux technologies et à la science, y compris l’évolution de l’Homme en tant qu’espèce.

    Voter ne peut pas constituer une évolution en tant qu’outil-même du conditionnement au travers duquel il a été établit.

  • [Citation : « Faut juste être patient, et un jour, peut être dans 5 ans, 10 ans ? on aura un président qui changera tout sa » Cette phrase me donne envie de vomir. Ça fait combien de siècles déjà, qu’on est patient ? -_-’]

    Glop! : Ce qui m’énerve avec des gens comme toi c que vous sortez des truc du passé… La on n’est au 21ème siècle et plus au moyen age, donc arrêté de comparé le présent avec le passé, si tout le monde penserai comme sa, on avancerai jamais, faut voir au présent et vers l’avenir, et pas de sortir des truc du passé, on n’a plus la même vision, la même pensé qu’au passé, faut pas croire que les futur candidats au élection seront toujours kon et débiles et avec des idées qui font noyé le pays par exemple certains candidat d’extrême gauche ont d’excellent propositions, et c’est avec des gens comme eux qu’on avancera, mais je dit pas qui sont tous forcément honnête, mais dire que tout les candidats sont pareils que les autres, c’est trop facile!

    • Justement, les candidats intéressants n’obtiennent que peu de suffrages. Les vraies réflexions viennent parfois de mouvements politiques très marginaux. Ceux qui passent ne sont que de pâles copies de leurs prédécesseurs. La faute à qui ? Peut-être autant aux politiques qu’aux électeurs.
      Tu penses que ça changera via les urnes ? On en reparle dans 10 ans…

      « La on n’est au 21ème siècle et plus au moyen age, donc arrêté de comparé le présent avec le passé, si tout le monde penserai comme sa, on avancerai jamais »

      > Au contraire, si l’on avait la présence d’esprit de comparer plus souvent le passé au présent, cela nous éviterait de refaire les mêmes erreurs, encore et encore…

  • Je te donne raison mais malheureusement l’abstention même majoritaire ne seras jamais reconnus, autant voter et faire la révolution le lendemain.

  • Qui est le grand gagnant des élections ?
    46 millions d’inscrits, 9 millions d’abstentions et 2,1 millions de “blanc et nul”. Soit 24,94% de personnes qui ont refusé la mascarade dite démocratique. Ca n’est peut être pas “le centième singe” mais….on se rapproche. Source des chiffres : le parisien.fr
    Je sais bien que ça ne fait pas 25% de citoyens recherchant une démocratie participative (ou une autre solution) contre 75% d’électeurs de la démocratie représentative et que le FN avait appelé à voter blanc mais… Ce chiffre est le plus haut de la Vème république et ça, c’est tout de même un signe fort qui me plait bien.

    • Entièrement d’accord, mêmes reproches et mêmes réponses. Le pouvoir appartient au peuple, normalement, il nous est donc possible, ensemble de changer la donne au lieu de se plier à une mascarade qui nous emmène bien loin des droits les plus élémentaires. On me dit “utopiste”, moi je réponds non, on peut encore tout changer, mais ensemble, en mettant de côté l’individualisme français. La peur ou le mépris paralysent les pensées. La formatation est plus sûre, facile et tanquille, hein! Quel monde laisserons-nous à nos enfants?

      • L’utopie est statique (ça n’est pas de moi mais de Fresco. J’ai pris du temps et… c’est bien pensé) donc inintéressante. Une bonne analyse du temps long nous montre que les “rêves” d’un jour deviennent non seulement les réalités du lendemain mais également des bases de constructions et des rampes de lancements vers un avenir plus adapté (le feu, l’agriculture…). Pour ce qui est de la France, dans un contexte mondial, c’est un “détail”, une petite boursouflure de l’ego accrochée à une histoire identitaire totalement “propagandée”. Visons les étoiles, même si l’on se loupe, on atteindra le ciel.

  • Wahou, mis a part le style, cet article stéréotypé est Aberrant presque aussi ignoble et abjecte que le régime Nazi ! Heureusement que la connerie ne tue pas !

    “Les solutions que je défends ont fait l’objet de plusieurs autres articles, donc je ne m’étalerai pas plus dessus.’

    Vous auriez pu mettre un lien, ça m’aurait évité de parcourir votre blog utopiste et surtout nombriliste sans trouver quoi que se soit de réaliste d’ailleurs…

    Ah si! Cet article m’a fait sourire “https://civilisation2.org/blog/2011/11/18/mon-grain-dsel-pourquoi-je-soutiens-le-projet-scientifique-the-venus-project/ ”

    Salut !

  • @Damien :
    J’ai eu envie de rire quand j’ai vu votre message.
    En un seul, vous avez réussi à atteindre le point godwin, à insulter le journaliste et à vous ridiculiser. Quel courage 🙂

    • Je ne vois rien de courageux ou de ridicule, et je n’ai pas plus atteint le point godwin que l’auteur que vous nommer “journaliste”. Beaucoup de noms me viennent en tête pour définir ce dernier mais certainement pas celui la…

      Par contre, si vous mettez la main sur ces fameuses solutions défendu par l’auteur (On va l’appeler comme ça), je suis curieux…

      Je vous souhaite beaucoup de courage à vous par la suite si vous adhérez à ce genre de ramassis de conneries !

      Il faut appeler un chat: un chat…

      Damien.

  • Desesquelle et Benji vous êtes gonflés d’orgueil !!!

    Déjà, je ne suis pas un énergumène !
    D’autre part, je suis tout à fait consciente des manipulations exercées sur nous et de qui dirige ce monde. C’est pourquoi je ne possède pas de télé et que mes enfants sont scolarisés à la maison !
    En effet, je ne souhaite vraiment pas que 2 homos s’unissent et adoptent, voilà d’ailleurs une des plus grandes manipulations de ces dernières décennies et il semble bien que vous soyez tombés dedans !
    Mais je ne souhaite pas non plus que vos putains d’impôts (je n’en paye pas) et mon putain de travail servent à mener des guerres qui n’ont pas lieu d’être en dehors de toutes manipulations ; et j’ai parfaitement tout ceci à l’esprit ! C’est pour cette raison que je ne veux pas être dite “Européenne” ou englobée dans le mondialisme. Quant à s’abstenir de voter quand le vote blanc n’est pas reconnu, je trouve que s’est asservir l’humain et accepter la corruption à notre porte. Comme il faut bien commencer par quelque chose, je préfère au moins avoir des “mains” (désolée, je n’ai pas de c…….) pour rejeter au moins ce qui n’élèvera pas l’humain à cause des manipulations tendant vers le politiquement correct dont vous semblez bien imprégnés !!!

    Je disais donc gonflés d’orgueil… et j’en resterai là avec vous, car vous êtes tellement imbus de votre personne que vous êtes incapables d’ouverture d’esprit et n’êtes que dans le jugement (de façon irrespectueuse de surcroît !).
    L’énergumène.

  • Je n’ai pas lu les commentaires précédents.
    Juste en réaction à ce post intéressant (j’ai fait pareil cette fois-ci, n’arrivant pas à me décider entre Charybde ou Scylla) : connais-tu Etienne Chouard ?

    • Bonjour,
      Ce n’est pas Sébastien (mais il est vrai que vous savez lire) mais je me permets un petit post en réaction. J’ai beaucoup suivi les vidéos et conférences d’E. Chouard, tant il est vrai que ses réflexions sont pertinentes. Toutefois, les mêmes causes produisant les mêmes effets je ne pense pas que la Démocratie Athénienne soit viable. 1er problème : tant que les ressources premières ne seront pas déclarées patrimoine planétaire, les états continueront de s’entredéchirer pour la possession de ces “marchandises” ce qui implique un budget militaire toujours croissant et des conflits perpétuels. 2ème problème : tant qu’un marché économique règnera, la démocratie ne sera toujours qu’un ersatz d’elle même. Richesse d’un pays, de multinationales, d’une ploutocratie… qu’importe le qui ou le quoi, le système de “fond” restera corrompu. A ma connaissance seule l’EBR portée dans un système comme proposé par J. Fresco peut devenir solution adaptée. Si vous ne connaissez pas ce monsieur, une vidéo est disponible sur ce site(“paradise or oblivion”) en VO mais STF et ces 48 minutes sont plus éloquentes qu’un grand discours de ma part.
      Vous remerciant de m’avoir lu.
      Thierry

  • Etat de la démocratie en France | Ermantis 8 janvier 2014 à 16h30

    […] ont de bons arguments pour défendre le vote blanc. D’autres voient en cette répartition le signe qu’il faut changer les choses en […]

  • Le Vote | Mes citations 22 mars 2015 à 16h27

    […] +Aller plus loin […]

  • Ces élections régionales sont une victoire | Sur Le Grill 9 décembre 2015 à 3h12

    […] « Des gens sont morts pour que l’on puisse voter » [2]. […]

Laisser une réponse

1 × 4 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

        Back to top
        Préférences de confidentialité

        Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous sommes en mesure d'offrir.

        Cliquez pour activer / désactiver le code de suivi Google Analytics.
        Cliquez pour activer / désactiver les polices Google.
        Cliquez pour activer / désactiver Google Maps.
        Cliquez pour activer / désactiver les intégrations vidéo.
        En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.