C2.0 Actus

Pourquoi Israël ne bombardera pas l’Iran

Pourquoi Israël ne bombardera pas l’Iran

Pourquoi Israël ne bombardera pas l’Iran 1232 698 Sébastien BAGES

Le 15 mars dernier, Ronny Endry, un citoyen Israélien de 41 ans, a posté une photo sur Facebook qui comporte un message simple : « Iraniens, nous ne bombarderons jamais votre pays. Nous vous aimons ».


Voici le contenu du message :

« Au peuple Iranien, à toutes les mères, pères, enfants, frères et sœurs,

Pour qu’il y ait une guerre entre nous, nous devons d’abord avoir peur les uns des autres. Nous devons nous haïr. Je n’ai pas peur de vous. Je ne vous hais pas. Je ne vous connais même pas. Aucun Iranien ne m’a jamais fait aucun mal. Je n’ai même jamais rencontré un Iranien ou plutôt un seul à Paris dans un musée – un mec sympa.

Je vois parfois ici à la télévision des Iraniens parler de la guerre. Je suis sûr que cela ne représente pas tous les gens d’Iran. Si vous voyez quelqu’un sur votre téléviseur en train de parler de vous bombarder, soyez sûr qu’il ne représente pas tous les gens d’Israël.»

En 24 heures, les Israéliens avaient commencé à partager leurs propres photos avec ce même message. Et dans les 48 heures, les Iraniens ont fait de même : l’affichage de messages d’amour et de paix envers les Israéliens.

Ronny a créé cette vidéo YouTube pour aider à répandre le message, au-delà de Facebook et amasser des fonds pour aider à poursuivre le mouvement via des campagnes d’affichage.

 


 
Sans surprise, les commentaires sous la vidéo ne sont pas tous amour. Le message dissident le plus commun parle d’une évidence : Ronny ne peut pas, ni plus ni moins que n’importe quel autre citoyen des deux pays, dire avec certitude qu’Israël ne bombardera jamais l’Iran.

 

Ces critiques ont manqué un point

Comme le dit Ronny à la fin de la vidéo : « ceci est un message par le peuple, pour le peuple ». En d’autres termes, par et pour les citoyens innocents d’une nation à l’autre. Ce sont leurs gouvernements qui font des menaces, comme les manœuvres des exercices de simulation de guerre et l’instillation de la peur et de la haine.

Oui, il est tout à fait possible que le gouvernement Israélien lancera une attaque sur l’Iran. Il semble que tous les Israéliens et Iraniens participant à la campagne de Ronny sont parfaitement conscient de cela.

Le point mis en exergue de ce message, c’est qu’ils – les gens, les citoyens – refusent de s’attaquer aux uns et aux autres. Les gens refusent de se bombarder. Les gens refusent d’être contrôlés par la peur. Qu’est-ce qui définit vraiment un pays : son gouvernement ou son peuple ?

Ronny a raison. Les Israéliens ne bombarderont jamais les Iraniens. Les gens ne lanceront pas d’attaques. Leurs gouvernements pourraient réussir à déclencher une guerre, mais ils ne parviendront pas à intimider leurs citoyens pour la soutenir.


Citations de Matador Network

Share
Sébastien BAGES
About the author

Sébastien BAGES

Plus de trois années de travail passionné sur Civilisation 2.0 Actus, et fondateur de l'association Civilisation 2.0, je mets à contribution mon expertise de veille technique et scientifique, mon analyse de chef de projet, mon engouement pour la science et ses outils, et mon expérience dans le développement stratégique afin d'offrir à tous ce qui en résulte.

2 commentaires
  • Voilà pourquoi l’Homme aime la technologie et a besoin et envie de la technologie

  • Une Voix pour mettre fin au conflit Israélo-Palestinien 11 juillet 2014 à 11h07

    […] vous avions parlé il y a peu de cette impulsion virtuelle d’envie de paix sur cette terre de feu. Un mouvement assez récent, qui a choisi pour nom OneVoice (une voix), a […]

Laisser une réponse

17 − un =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

        Back to top
        Préférences de confidentialité

        Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous sommes en mesure d'offrir.

        Cliquez pour activer / désactiver le code de suivi Google Analytics.
        Cliquez pour activer / désactiver les polices Google.
        Cliquez pour activer / désactiver Google Maps.
        Cliquez pour activer / désactiver les intégrations vidéo.
        En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.