Pariscience : Vivre avec les robots

Pariscience : Vivre avec les robots

Pariscience : Vivre avec les robots 812 500 Sébastien BAGES

Des fois, cela peut nous apparaître être une idée terrifiante, mais est-ce vraiment si fou que ça de se poser la question ?


 

Résumé

Ce documentaire nous fait découvrir ces robots qui, grâce à leur capacité à nous remplacer pour des taches délicates, compliquées, physiques ou ennuyeuses, grâce à leurs performances en ter
me d’interactions et de communication, deviennent progressivement des acteurs majeurs de nos sociétés. Sans même nous en rendre compte, nous faisons sans cesse appel à eux et avec les progrès de l’intelligence artificielle, ils sont sur le point de s’immiscer encore davantage dans notre quotidien. Sommes-nous prêts à côtoyer ces androïdes aussi intimement, à les laisser s’occuper de nos familles, et même pourquoi pas, prendre parfois notre place ? Qu’on les redoute ou qu’on les attende avec impatience, il semble bien qu’à l’avenir, humains et robots soient voués à cohabiter ensemble.

 

Qu’avez-vous raté

De notre point de vue, pas grand-chose. Certes, pour les non-initiés, ils découvraient là de nouvelles technologies. Nonobstant, le ton global assez négatif du documentaire oriente sensiblement les personnes vers une vision contraignante de la robotique et de l’intelligence artificielle, offrant aux spectateurs la dynamique d’une science émergente qui serait à étouffer de par son manque éthique.

Bien que le but du film soit le débat, chose tout à fait louable, les néophytes ne seront pas ouvert, ou plutôt, seulement à la crainte d’un bouleversement en cours et en devenir.

L’assurance du film et la projection qu’il se permet du futur donnent un cas d’étude d’intérêt qui n’est malheureusement pas compris du grand public et initie une certaine peur du futur – dont la salle a été témoin par les discours d’indignations.

 

Débat

  • Élodie Fertil : conceptrice du film – EF
  • Jean-Claude Heudin : Spécialiste en robotique et intelligence artificielle (Blog) – JCH
  • Le Public – LP

Pariscience : Vivre avec les robots


LP : Où peut-on trouver les petits robots qui dansent [dans le documentaire] ?
JCH : Ce genre de robots sont exposés chaque année lors du Salon INNOROBO à Lyon.

LP : Combien d’heures peuvent fonctionner les robots [actuellement] ?
EF : Pas très longtemps. Pour Asimo, il faut le recharger toutes les 35 minutes.
JCH : Il faut bien comprendre que ce sont pour la plupart des prototypes de laboratoire qui sont bardés de technologies et, par conséquent, assez énergivores.

LP : Est-ce qu’un robot peut remarquer qu’il n’a plus de batterie et se rebrancher de lui-même ?
JCH : Oui, cela se fait déjà actuellement avec, par exemple, les robots aspirateurs.

LP : Est-ce que l’intelligence artificielle a une conscience ?
JCH : Tout d’abord, il n’existe pas de véritable consensus sur les mots comme intelligence, conscience ou même la vie. Je pense que ce sont des propriétés émergentes de certains systèmes complexes. Pour être plus complet, imaginez-vous un robot qui se cogne la main contre le mur. Avec des capteurs, et s’il a été programmé pour cela, on peut imaginer qu’il reculera la main, il ne le fera pas de lui-même.
Les Hommes, qui sont des êtres sociaux, ont tendance à se projeter sur des systèmes. Nous parlons bien à nos chiens ou à nos plantes.

LP : Comment appliquer des énergies renouvelables aux robots ?
EF : Ce sont actuellement des questions en cours de réflexion.

LP : Quelle est la place de la France dans le développement de l’intelligence artificielle et de la robotique ?
JCH : Tout d’abord, nous pouvons dire que nous sommes à la pointe, parmi les meilleurs au monde dans le milieu de la recherche. Nous n’avons rien à envier aux Japonais et aux Américains. Le souci que nous avons se situe plus dans le développement, l’industrialisation et la distribution, avec des capitaux d’investissement difficiles à obtenir et beaucoup plus limités.
EF : Il y a une compétition existant entre tous les chercheurs, mais de part leur réseau mondial, il y a des échanges permanents.

LP : Que pensez-vous de la singularité technologique ?
JCH : De la manière que le présente Raymond Kurzweil [auteur du livre The Singularity is Near – La singularité est proche], je ne suis pas en accord. Il est vrai que les technologies cybernétiques, les nanotechnologies et les biotechnologies convergent actuellement et que cette convergence peut aboutir dans les années qui viennent à des résultats significatifs, voir susceptibles de modifier profondément notre société. Aujourd’hui déjà, il est difficile de prédire notre « horizon » technologique, sans pour cela faire appel à une notion de singularité. De là à imaginer des IA dépasser l’intelligence humaine et prendre le contrôle du développement technologique, voir celui du monde, je ne vois pas l’intérêt de telles prédictions fantasmatiques au niveau de la recherche… En outre, je pense que Ray Kurzweil minimise la complexité de « l’intelligence organique ».

Un remerciement spécial à Jean-Claude Heudin qui a eu la gentillesse et la patience de répondre à nos questions.[frame src=”https://civilisation2.org/wp-content/uploads/2012/10/jcHeudin_mini.jpg” width=”200″ height=”” align=”centre” style=”3″ linkstyle=”pp”]


 

Sommaire

 

Share
Sébastien BAGES
About the author

Sébastien BAGES

Plus de trois années de travail passionné sur Civilisation 2.0 Actus, et fondateur de l'association Civilisation 2.0, je mets à contribution mon expertise de veille technique et scientifique, mon analyse de chef de projet, mon engouement pour la science et ses outils, et mon expérience dans le développement stratégique afin d'offrir à tous ce qui en résulte.

3 commentaires
  • Une marche évolutive comparable (voir supérieur) à celle du néolithique ou de l’industrialisation serait-elle en cours ?

  • étonnante cette analyse du documentaire car à la question lors du débat après la diffusion “souhaiteriez-vous un robot chez vous?” plus des 3/4 de la salle a levé la main. un message de peur des robots, je ne suis pas sûre.
    Une spectatrice est aussi venue me voir à la fin de cette projection, me reprochant d’avoir réalisé un documentaire pro-robot, encourageant la population à accepter leur arrivée, sournoisement organiser leur propagande…bref je pense que chacun y voit ce qu’il veut et c’était le but recherché.
    Par ailleurs, j’aime bcp votre site. bonne continuation.
    cela donne de nouvelles idées de documentaires…

    Elodie

  • Le documentaire est très intéressant est pose un question d’actualité : les robots vont-ils bientôt nous remplacer? et si oui, jusqu’à quel degré? Cette question est effrayante mais inéluctable dans un monde où il existe par exemple des machines au lieu de caissière dans les hypermarchés.

Laisser une réponse

quatre × cinq =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

        Back to top
        Préférences de confidentialité

        Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous sommes en mesure d'offrir.

        Cliquez pour activer / désactiver le code de suivi Google Analytics.
        Cliquez pour activer / désactiver les polices Google.
        Cliquez pour activer / désactiver Google Maps.
        Cliquez pour activer / désactiver les intégrations vidéo.
        En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.