Organovo imprime des tissus humains et pourrait être capable d’imprimer des organes

Organovo imprime des tissus humains et pourrait être capable d’imprimer des organes

Organovo imprime des tissus humains et pourrait être capable d’imprimer des organes 1169 447 Sébastien BAGES

L’entreprise Organovo est passé de la fiction au fait scientifique en développant la première impression 3D d’un tissu humain. Avec son partenaire Invetech, leurs équipes de chercheurs ont conçu un tissu grâce à un instrument fiable et commercialement viable.


« Imaginez que vous soyez capable d’imprimer des tissus humains à la demande »

Cette phrase fut ce qui a inspiré la start-up Organovo lorsqu’ils se mirent à fabriquer la première bio-imprimante de production au monde.

Pendant des décennies, l’objectif des ingénieurs spécialisés dans les tissus a été de faire avancer la science, au-delà de la simple culture de cellules bidimensionnelles vers la création d’organes en trois dimensions.
Leur vision était de produire une bio-imprimante 3D qui ferait de ce rêve une réalité, en fournissant aux chirurgiens des tissus à la demande et les aider à résoudre la pénurie mondiale d’organes humains.

Invetech, en partenariat avec Organovo, les ont aidés à transformer leur théorie de base en un instrument fiable et commercialement viable. Neuf mois seulement après ce partenariat, ils ont dépassé les défis techniques qui avaient mis en difficulté toute l’industrie biomédicale depuis des décennies.

 
Organovo imprime des tissus humains et pourrait être capable d'imprimer des organes

 
L’imprimante comprend deux têtes d’impression robotisées de précision : l’une pour placer les cellules humaines, l’autre pour placer un hydrogel servant d’échafaudage – ou matrice de support. L’un des défis les plus complexes, dans le développement de la bio-imprimante, était de perfectionner un moyen de toujours positionner la cellule sur la pointe capillaire de distribution rattachée à la tête d’impression de la taille d’un micron. Invetech a aussi développé un système d’étalonnage assisté par ordinateur au moyen d’un laser, permettant la répétabilité requise.

Alors que les détails scientifiques et techniques de la machine sont incroyablement complexes, l’interface est quant à elle très intuitive pour l’utilisateur, rendant l’imprimante extrêmement simple : l’opérateur doit seulement dessiner l’organe sur l’écran de l’ordinateur pour l’obtenir.

L’objectif initial de la bio-imprimante est de produire des tissus simples, comme les vaisseaux sanguins et les conduits nerveux, mais des organes complets peuvent également être fabriqués.


Citations de Invetech

Share
Sébastien BAGES
About the author

Sébastien BAGES

Plus de trois années de travail passionné sur Civilisation 2.0 Actus, et fondateur de l'association Civilisation 2.0, je mets à contribution mon expertise de veille technique et scientifique, mon analyse de chef de projet, mon engouement pour la science et ses outils, et mon expérience dans le développement stratégique afin d'offrir à tous ce qui en résulte.

4 commentaires

Laisser une réponse

quatre + douze =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

        Back to top
        Préférences de confidentialité

        Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous sommes en mesure d'offrir.

        Cliquez pour activer / désactiver le code de suivi Google Analytics.
        Cliquez pour activer / désactiver les polices Google.
        Cliquez pour activer / désactiver Google Maps.
        Cliquez pour activer / désactiver les intégrations vidéo.
        En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.