C2.0 Actus

Mousse de carbone : L’ingrédient clé d’une meilleure autonomie des batteries ?

Mousse de carbone : L’ingrédient clé d’une meilleure autonomie des batteries ?

Mousse de carbone : L’ingrédient clé d’une meilleure autonomie des batteries ? 300 440 Sébastien BAGES

De la lumière plus écologique, plus économique, plus durable de la batterie. Qui ne voudrait pas cela ?


A la Michigan Technological University, des chercheurs y travaillent. En fait, leur conception est une torsion de ce que l’on appelle un condensateur asymétrique. C’est un nouveau type de dispositif de stockage électrique qui est similaire de moitié de condensateurs et de moitié de batteries.

Les condensateurs stockent une charge électrique physiquement et ont des avantages importants : ils sont légers et peuvent être rechargés (et déchargés) rapidement et presque indéfiniment. De plus, ils produisent très peu de chaleur, une question importante pour des dispositifs électroniques. Cependant, ils peuvent seulement se servir d’environ la moitié de leur charge stockée.

Les piles, d’autre part, stockent l’énergie électrique chimiquement et peuvent la libérer sur de longues périodes avec une tension constante. Et ils peuvent habituellement stocker plus d’énergie que d’un condensateur. Mais les batteries sont lourdes et prennent du temps à recharger, et même les meilleures ne peuvent pas être rechargées à tout jamais.

Entrez les deux, vous trouverez les condensateurs asymétriques, qui rassemblent le meilleur. Côté condensateur, l’énergie est stockée par des ions d’électrolytes qui sont physiquement attiré par la surface chargée d’une anode de carbone. Combiné avec une cathode de batterie, cette conception offre presque le double de l’énergie d’un condensateur standard.

Pourtant, des chercheurs du Michigan Tech ont décidé de faite mieux, en incorporant un nouveau matériau sur le côté de la batterie pour faire un condensateur asymétrique plus performant.


Leur cathode s’appuie sur la molécule d’oxyhydroxyde de nickel, le même matériel utilisé dans les piles de nickel-cadmium rechargeables ou de nickel-métal hydrure. “Dans la plupart des piles qui contiennent du nickel oxyhydroxyde, le nickel métallique sert de support mécanique et de collecteur de courant”, a déclaré le professeur de chimie Bahne Cornilsen, qui avait étudié les électrodes de nickel pendant un certain nombre d’années, en débutant avec le soutien de la NASA.

Il y a quelques années, l’équipe de Michigan Tech a eu la chance d’expérimenter quelque chose de différent : la mousse de carbone. elle a suggéré de remplacer le nickel avec de la mousse carbonique.

La mousse de carbone a des avantages sur le nickel. “Elle est plus légère et moins cher, donc nous avons pensé que nous pourrions l’utiliser comme un échafaudage, en remplissant ses trous avec de l’oxyhydroxydes de nickel”, a déclaré Tony Rogers, professeur associé de génie chimique.

La mousse de carbone a beaucoup de trous à combler. “La mousse de carbone que nous utilisons a 72 pour cent porosité”, ajoute M. Rogers. “Cela signifie que 72 ​​pour cent de son volume est vide, donc il y a beaucoup de place pour l’oxyhydroxyde de nickel. La mousse de carbone pourraient également être faite de biomasse renouvelable, et c’est intéressant”.

Mais combien de fois pouvez-vous recharger leurs nouveaux condensateurs asymétriques ? Personne jusqu’ici ne le sait. Ils n’ont pas été en mesure de l’user. «Nous avons réalisé plus 127 000 cycles» de charges et décharges, complète M. Rogers.

Les autres condensateurs asymétriques ont des résultats similaires, mais aucun n’a de bord en carbone-mousse qui pourrait les rendre encore plus attractifs pour les consommateurs.

“Être plus léger lui donnera un réel avantage pour les outils électriques portatifs et l’électronique grand public”, conclut Rogers. Les véhicules électriques hybrides sont un autre marché potentiel, car un condensateur asymétrique peut charger et se décharger plus rapidement qu’une batterie normale, le rendant utile pour le régénérateur de freinage.


Via l’article original de Physorg, traduit par Sébastien B.

Share
Sébastien BAGES
About the author

Sébastien BAGES

Plus de trois années de travail passionné sur Civilisation 2.0 Actus, et fondateur de l'association Civilisation 2.0, je mets à contribution mon expertise de veille technique et scientifique, mon analyse de chef de projet, mon engouement pour la science et ses outils, et mon expérience dans le développement stratégique afin d'offrir à tous ce qui en résulte.

Laisser une réponse

dix-neuf + onze =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to top
Préférences de confidentialité

Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous sommes en mesure d'offrir.

Cliquez pour activer / désactiver le code de suivi Google Analytics.
Cliquez pour activer / désactiver les polices Google.
Cliquez pour activer / désactiver Google Maps.
Cliquez pour activer / désactiver les intégrations vidéo.
En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.