Michio Kaku : Est-ce que la NanoTechnologie pourrait concevoir l’abondance ?

Michio Kaku : Est-ce que la NanoTechnologie pourrait concevoir l’abondance ?

Michio Kaku : Est-ce que la NanoTechnologie pourrait concevoir l’abondance ? 1280 676 Sébastien BAGES

Dr Kaku, un scientifique mondialement reconnu, aborde la question de la possibilité de l’utopie, une société s’approchant de la perfection, que beaucoup ont essayé de créer à travers l’Histoire.


Ces rêves n’ont pas pu devenir réalité à cause de la rareté. Cependant, nous avons maintenant la nanotechnologie. Et la nanotechnologie, peut-être, a saisi le Dr Michio Kaku, peut-être dans 100 ans, aurons-nous quelque chose appelé ‘réplicateur’, qui permettra de créer l’abondance.

Au-delà de ce que nous avons l’habitude d’entendre, le Professeur Kaku nous décrit une facette intrigante et intéressante de la nanotechnologie, sous une perspective que nous n’avions sans doute jamais pris le temps de voir.

 

Transcription française en exclusivité (de la vidéo plus bas)

Michio Kaku : Tout au long de l’histoire humaine des gens ont essayé de créer une utopie, la société parfaite. En fait, l’Amérique, le rêve américain, dans un certain sens a été fondée sur l’utopie. Pourquoi avons-nous le mouvement Shaker ? Pourquoi avons-nous eu les Quakers ? Pourquoi avons-nous tant de différentes sortes de mouvements religieux qui ont fui l’Europe pour chercher à créer une utopie ici, dans les Amériques ? Eh bien, nous savons que les Shakers ont disparu et beaucoup de leurs colonies se sont évaporées pour ne se trouver que dans les citations en bas de page dans les manuels scolaires américains, et la question est pourquoi ?

Une raison en est la rareté, parce que l’époque de la révolution industrielle n’était pas encore là et les sociétés étaient en pénurie. La rareté crée des conflits, et à moins que vous n’ayez un moyen de résoudre les conflits, votre colonie s’effondre. Comment répartissez-vous les ressources ? Qui a accès à la nourriture lorsqu’il y a famine ? Qui bénéficie d’une protection après une tempête de neige et s’être nourri du maïs de semence ? Ce sont des questions que posent les premiers colons américains, et c’est la raison pour laquelle nous ne voyons que des villes fantômes de ces utopies.

Cependant, nous avons maintenant la nanotechnologie et de la nanotechnologie, peut-être, qui sait, peut-être dans 100 ans, nous aurons quelque chose qui s’appelle le réplicateur. Aujourd’hui, le réplicateur est uniquement un truc visible dans Star Trek. C’est ce qu’on appelle l’assembleur moléculaire et il prend des matières premières ordinaires, les brise au niveau atomique et rattache les particules de différentes manières pour créer de nouvelles substances. Si vous avez un assembleur moléculaire, vous pouvez transformer, par exemple, du verre en bois ou vice-versa. Vous avez le pouvoir d’un magicien, en fait, le pouvoir d’un dieu, la capacité de littéralement transformer les atomes d’une substance en une autre et nous le voyons dans Star Trek.

[toggle title=”Cliquez pour en savoir plus sur les réplicateurs de Star Trek” state=”close” ][/toggle]


C’est aussi le dispositif le plus subversif. D’abord parce que si les utopies échouent à cause de la rareté alors quel serait le cas dans une abondance infinie ? Qu’est-ce qui se passerait quand il vous suffirait de demander pour qu’une chose vienne à vous ? Un de mes épisodes préférés de Star Trek, c’est quand l’Enterprise rencontre le reste d’une capsule spatiale du 20ème siècle, le mauvais 20ème siècle. Des gens sont morts de toutes ces maladies horribles, et beaucoup de gens se sont congelés en sachant que lors du 23ème siècle, ils seront décongelés et leurs maladies pourront être guéries. Eh bien, bien sûr, c’est le 23ème siècle maintenant. L’Enterprise découvre une capsule spatiale et commence à faire revivre tous ces gens et les guérir du cancer, les guérir de maladies incurables génétiques, puis l’un de ces individus, cependant, était un banquier. Il est ressuscité et il se dit : « Mon Dieu, mon pari a fonctionné, je suis vivant, je suis dans le 23ème siècle », et il dit: « Appelez mon courtier; appelez mon banquier; je suis riche; je suis riche; mes placements, ils sont restés en banque pendant des siècles, je dois être un quadrillionaire ». Et puis l’équipage de l’Enterprise regarde cet homme et dit : « Qu’est-ce que l’argent ; qu’est-ce qu’une banque ; qu’est-ce qu’un courtier ? Nous n’avons aucun de ces trucs au 23ème siècle », et puis ils disent : « Si vous voulez quelque chose, il vous suffit de demander et vous l’obtenez ».

Maintenant, c’est subversif. C’est révolutionnaire car si toutes les sociétés utopiques ont disparu à cause de la pénurie et de conflits, qu’est-ce qui arrive quand il n’y a pas de pénurie ? Qu’est-ce qu’il se passe quand il vous suffit de demander pour obtenir ce que vous voulez ? Cela a d’énormes implications philosophiques. Par exemple, à quoi bon travailler ? Pourquoi s’embêter à aller travailler quand il vous suffit de demander des choses et qu’elles viennent à vous ?

Pourtant, certains sociologues pensent que si les médicaments, par exemple, étaient totalement légalisés, absolument légalisés, alors peut-être que 3 à 5% de la race humaine deviendrait des toxicomanes notoires. C’est le prix à payer pour la légalisation. Je ne sais pas, mais c’est un chiffre dont les gens parlent. Qu’est-ce qui se passe quand nous avons cette société fondée sur réplicateurs ? Nous avons 3 à 5% de la race humaine qui deviendrait des parasites permanents ? C’est une possibilité. Mais la nature-même de la psyché humaine est basée sur la production de choses, faire quelque chose, d’apporter une contribution. Qu’est-ce qui se passe quand vous n’avez pas à faire ça ? Qu’est-ce qui se passe quand il y a l’infini devant vous ? Qu’est-ce qui se passe si l’utopie s’installe ?

Les détracteurs diront : « Bah, connerie ! Il n’y a pas de réplicateurs, cela viole les lois de la physique ». Eh bien, en fait ce n’est pas vrai… En fait, un nanorobot peut se répliquer, prendre effectivement des molécules et les réarranger de manière fantastique. Mère Nature a déjà fait ça. C’est ce qu’on appelle le ribosome. Le ribosome peut prendre des hamburgers, des milk-shakes et les transformer en un bébé de neuf mois. C’est un miracle. Le ribosome prend des hamburgers, des frites françaises, des pommes de terre croustillantes, éclate les molécules et les rassemble dans l’ADN. Mère Nature a créé le réplicateur. Il réplique l’homme, mais qu’est-ce qui arrive quand l’homme crée des réplicateurs qui nous permettent de tout reproduire ? C’est une idée très subversive.

 

Voir la vidéo de Kaku sur ce thème (anglais)


Citations de SingularityWeblog, via BigThink (TM)

Share
Sébastien BAGES
About the author

Sébastien BAGES

Plus de trois années de travail passionné sur Civilisation 2.0 Actus, et fondateur de l'association Civilisation 2.0, je mets à contribution mon expertise de veille technique et scientifique, mon analyse de chef de projet, mon engouement pour la science et ses outils, et mon expérience dans le développement stratégique afin d'offrir à tous ce qui en résulte.

Un commentaire
  • TEch – mphamel76 | Pearltrees 11 janvier 2016 à 16h53

    […] Connectivity (iOS 7.0 and onwards) and Wi-Fi Peer-to-Peer (Android 4.0 onwards) . * Block chain. Michio Kaku : Est-ce que la NanoTechnologie pourrait concevoir l’abondance […]

Laisser une réponse

16 − 14 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

        Back to top
        Préférences de confidentialité

        Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous sommes en mesure d'offrir.

        Cliquez pour activer / désactiver le code de suivi Google Analytics.
        Cliquez pour activer / désactiver les polices Google.
        Cliquez pour activer / désactiver Google Maps.
        Cliquez pour activer / désactiver les intégrations vidéo.
        En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.