Mesurer son rythme cardiaque grâce à l’imagerie faciale

Mesurer son rythme cardiaque grâce à l’imagerie faciale

Mesurer son rythme cardiaque grâce à l’imagerie faciale 1416 802 Sébastien BAGES

Fujitsu a développé une technologie qui permet de mesurer le pouls d’une personne en temps réel par l’analyse d’une vidéo de son visage.


Akihiro Anomata, responsable de recherche dans le centre Human Solution Laboratory, nous explique cette technologie comme ceci :

Comme le sang circule dans le corps, la quantité de lumière absorbée par le visage varie en fonction du flux de sang dans les vaisseaux. Le premier point de cette technologie est qu’elle identifie instantanément les changements d’intensité lumineuse du visage, et les convertit en une impulsion. De plus, elle détecte avec précision les mouvements des personnes, les distinguant du bruit [perturbations ambiantes]. Par conséquent, elle est capable d’effectuer une mesure en aussi peu de temps que cinq secondes.

Lorsque l’utilisateur reste assis, le système détecte les modifications de l’intensité lumineuse du visage de l’utilisateur en continu – comme le montre la courbe verte ci-dessous. Le signal rouge indique les perturbation résultante du bruit qui sont supprimés. Fujitsu a trouvé que la précision de ce système est à environ trois battements par minute.

Mesurer son rythme cardiaque grâce à l'imagerie faciale


Un thème important sur cette technologie est son aptitude à effectuer les mesures naturellement. Tout ce que les gens ont besoin de faire est d’être devant la caméra, sans même avoir besoin de savoir faire fonctionner le périphérique. Par exemple, lorsque vous travaillez sur un ordinateur, vous vous arrêtez souvent de bouger complètement pendant au moins cinq secondes, le temps de réfléchir. Nous pensons que, en détectant ces moments et en mesurant votre rythme cardiaque, ce système pourrait être utilisé pour soutenir et aider à gérer sa santé, en enregistrant chaque changement tout au long de la journée.

Mesurer son rythme cardiaque grâce à l'imagerie faciale

Dans le cas d’une caméra de sécurité [circuit de vidéoprotection], il pourrait être possible de détecter les personnes suspectes, en se basant sur l’hypothèse que les personnes sur le point de faire quelque chose de risqué ont un pouls élevé. Cependant, nous ne pensons pas que cela puisse être fait en utilisant cette technologie seule . Nous pensons que cela deviendrait possible grâce à l’analyse d’ensemble, en combinant cette technique avec d’autres.

Nous aimerions sortir cet outil comme un dispositif intégré dans nos produits. À l’heure actuelle, nous travaillons afin de les disponible cette année, y compris sur les smartphones aussi bien que sur les PC

 

Plus d’informations dans cette vidéo (anglais)


Citations de DigInfo
Crédits médias : © Fujitsu, DigInfo, Don Kennedy et Ryo Osuga

Share
Sébastien BAGES
About the author

Sébastien BAGES

Plus de trois années de travail passionné sur Civilisation 2.0 Actus, et fondateur de l'association Civilisation 2.0, je mets à contribution mon expertise de veille technique et scientifique, mon analyse de chef de projet, mon engouement pour la science et ses outils, et mon expérience dans le développement stratégique afin d'offrir à tous ce qui en résulte.

Laisser une réponse

2 × 2 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

        Back to top
        Préférences de confidentialité

        Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous sommes en mesure d'offrir.

        Cliquez pour activer / désactiver le code de suivi Google Analytics.
        Cliquez pour activer / désactiver les polices Google.
        Cliquez pour activer / désactiver Google Maps.
        Cliquez pour activer / désactiver les intégrations vidéo.
        En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.