C2.0 Actus

[Maladie d’arbres] Les jeux et la recherche se prennent la main

[Maladie d’arbres] Les jeux et la recherche se prennent la main

[Maladie d’arbres] Les jeux et la recherche se prennent la main 623 292 Sébastien BAGES

Et si nous allions plus en avant dans la recherche en faisant participer le grand public (crowdsourcing). Mais pas n’importe comment : en jouant.


Effectuer des recherches scientifiques par un soutien massif extérieur n’est pas quelque chose de nouveau en soi. Par le passé, l’établissement anglais de la recherche contre le cancer avait demandé à l’aide des personnes pour identifier des cellules à travers son site ClicktoCure.

Alors que ce type d’application se multiplie (comme la chasse aux étoiles), le Laboratoire Sainsbury a décidé d’aller plus loin : transformer la recherche génomique en un jeu appelé Fraxinus, dont l’objectif serait d’aider à trouver un remède à la maladie de dépérissement du frêne appelée Chalara.

fraxinus_02


Conçu comme la célèbre application Facebook Candy Crush, le jeu (sur Facebook aussi) offre aux joueurs un certain nombre de blocs de couleur en forme de losange – représentant en fait les nucléotides qui composent l’ADN de frênes. À chaque tour, ils doivent essayer de faire correspondre une chaîne particulière de nucléotides du mieux qu’ils le peuvent.
Les utilisateurs disposant de la correspondance la plus proche cliquent sur le bouton « claim », mais cette « découverte » peut être améliorée par d’autres avec une meilleure séquence. Chaque séquence donne aux scientifiques un aperçu des gènes qui peuvent être à l’abri de la maladie et leur donne une meilleure chance de reconstituer des frênes sains.

Selon les créateurs, Fraxinus s’est avéré être un succès addictif chez les plus jeunes joueurs, qui apprécient d’aider une bonne cause tout en jouant. Nous voyons donc là la fusion de deux domaines prometteurs, à l’instar des pensées de Jane McGonigal (réf. 1) ou de Jacque Fresco (réf. 2).

 

Références :

1 – Voir conférence de Jane McGonigal donnée à TED en 2010 dont l’intitulé était « le jeu peut rendre le monde meilleur » : http://www.ted.com/talks/jane_mcgonigal_gaming_can_make_a_better_world.html
2 – Extrait du chapitre Repenser l’éducation du mensuel TVP Magazine par Jacque Fresco : « Imaginez des gens tuer des virus au lieu de personnages aléatoires dans des jeux absurdes ; Imaginez résoudre le puzzle du vieillissement biologique ou l’énigme du cancer au lieu de puzzles qui n’ont pas d’effet dans le monde réel ; Ou imaginez que vos professeurs soient les meilleurs joueurs dans un jeu comme Sims City, au lieu de construire des bâtiments au hasard, vous construiriez des modèles réels qui impacteraient le monde réel. ». Lien du magazine : http://www.joomag.com/magazine/tvp-magazine-05-october/0710708001379549455/p30
* – extraits de l’article Springwise sur Candy Crush-style game helps scientists fight tree disease : http://www.springwise.com/candy-crush-style-game-players-scientists-fight-tree-disease/
* – Crédit image : © Fraxinus


Share
Sébastien BAGES
About the author

Sébastien BAGES

Plus de trois années de travail passionné sur Civilisation 2.0 Actus, et fondateur de l'association Civilisation 2.0, je mets à contribution mon expertise de veille technique et scientifique, mon analyse de chef de projet, mon engouement pour la science et ses outils, et mon expérience dans le développement stratégique afin d'offrir à tous ce qui en résulte.

Laisser une réponse

15 + dix-huit =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to top
Préférences de confidentialité

Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous sommes en mesure d'offrir.

Cliquez pour activer / désactiver le code de suivi Google Analytics.
Cliquez pour activer / désactiver les polices Google.
Cliquez pour activer / désactiver Google Maps.
Cliquez pour activer / désactiver les intégrations vidéo.
En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.