Les robots remplaceront bientôt les employés de fast-food

Les robots remplaceront bientôt les employés de fast-food

Les robots remplaceront bientôt les employés de fast-food 577 307 Sébastien BAGES

Nous avions fait un dossier complet il y a un peu plus d’un an sur le thème ‘2 milliards d’emplois disparaîtront en 2030‘, il semble toutefois que cela soit plus rapide que les prédictions qui en avait été faites.

Si des employés de restauration rapide venaient à demander une trop grosse et rapide augmentation de salaire, il y a de fortes chances qu’ils soient remplacés complètement par des robots. C’est tout du moins ce qu’a annoncé le commentateur de KIRO Radio, John Curley, qui pointait du doigt l’évolution rapide de l’automation en parallèle avec les contestations des salariés qui désirent être payés 11€ de l’heure.

Un groupe de travailleurs locaux d’un fast-food de Seattle a récemment organisé un débrayage d’une journée et demande au conseil municipal de la ville d’augmenter le salaire minimum de 9$19 l’heure (~7€) – le plus élevé dans le pays – à 15$ l’heure (~11€).

« Nous demandons $15 parce qu’une personne ayant un appartement aura besoin de $14,88. Nous ne faisons pas n’importe quoi avec cela et nous survivons tous avec des coupons alimentaires », a situé Amanda Larson, 23 ans, lors d’une récente interview de KIRO Radio chez Linda Thomas, qui a travaillé à la caisse du fast food Arby de Seattle.

Mais les propriétaires du restaurant affirment qu’ils ne peuvent tout simplement pas se le permettre. Grâce à la technologie qui continue évoluer en aidant les restaurants à travers le monde à remplacer les personnes par des robots et des ordinateurs, Curley a souligné de ne pas chercher plus loin : les exemples sont multiples, notamment en Europe et au Japon, exposant ce qui va arriver si les travailleurs de Seattle arrivent à leurs fins.

Une importante chaîne de sushi au Japon possède maintenant des robots qui cuisinent pendant que les clients commandent sur ​​un écran tactile. Un tapis roulant amène la nourriture jusqu’au client, un ordinateur suit la commande et les paiements, et un automate imprime les factures à la fin.

« Il n’y a pas de responsables dans ce restaurant », a expliqué Curley. « Les gestionnaires sont tous dans un autre endroit où ils surveillent de temps à autre les images des caméras. Ils ont donc été en mesure de supprimer la quasi-totalité des emplois ».

Nous avons aussi pu constater en Europe que McDonald installe depuis plusieurs années des milliers de bornes à écran tactile dans ses centres de distribution, remplaçant entièrement les caissiers. La société a également reporté qu’elle essayait des automates cuistos pour réduire plus encore la nécessité d’employés.

Ce n’est pas tarabiscoté, c’est bien réel. Un restaurateur chinois a développé un chef robotique qui est actuellement en fonction et s’occupe de faire des nouilles, éliminant la nécessité d’humains. Les chefs robotiques ne coûte que $1500 (~1140€). Ils sont beaucoup moins chers que des employés et ne demandent pas d’augmentations et n’ont pas besoin de pauses.

Curley a argumenté que les travailleurs de Seattle exigeant des salaires plus élevés pour un travail qui ne nécessite pas de compétences devrait réfléchir à deux fois avant de soulever de fumée – avant de se retrouver complètement obsolète.

« La chose la plus triste de cette histoire, si vous la suivez, n’est pas que les robots remplaceront les êtres humains dans ces McDonalds et autres fast-foods, mais que les travailleurs peu qualifiés n’auront plus vraiment aucun endroit où aller ». Mais nous sommes sûrs que nous n’aurons plus de cheveux, insectes et autres accusations fondées ou non.

Blague à part, évidement, c’est ce qui avait déjà été analysé au début du siècle dernier. Paul Jorion, une personnalité française, a souligne lors d’une interview sur France 3 que Cismondi, initiateur du capitalisme, a décrété : « toute personne qui sera remplacée par une machine aura droit à une rente à vie à partir de ce moment-là ». M. Jorion de compléter : « il est remplacé par la machine, il est sauvé ». En fait, la problématique causale réside dans l’organisation de l’économie. L’économie de marché ne suffit plus, et nombreux sont ceux qui, grâce au chômage technologique, demandent une nouvelle organisation sociale. Des idées comme l’Économie mondiale Basée sur les Ressources paraît être parmi les démarches objectives.

Citations de Josh Kerns
Crédit image À-la-Une : Un chef robotique de Motoman au Japon prépare un plat. Les robots sont devenus de plus en plus populaires en remplacement des travailleurs humains à travers l’Asie. © AP Image

Share
Sébastien BAGES
About the author

Sébastien BAGES

Plus de trois années de travail passionné sur Civilisation 2.0 Actus, et fondateur de l'association Civilisation 2.0, je mets à contribution mon expertise de veille technique et scientifique, mon analyse de chef de projet, mon engouement pour la science et ses outils, et mon expérience dans le développement stratégique afin d'offrir à tous ce qui en résulte.

Un commentaire

Laisser une réponse

14 − onze =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

        Back to top
        Préférences de confidentialité

        Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous sommes en mesure d'offrir.

        Cliquez pour activer / désactiver le code de suivi Google Analytics.
        Cliquez pour activer / désactiver les polices Google.
        Cliquez pour activer / désactiver Google Maps.
        Cliquez pour activer / désactiver les intégrations vidéo.
        En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.