C2.0 Actus

Les réseaux sociaux peuvent aider à combattre l’obésité infantile

Les réseaux sociaux peuvent aider à combattre l’obésité infantile

Les réseaux sociaux peuvent aider à combattre l’obésité infantile 1200 1800 Sébastien BAGES

Les médias sociaux peuvent devenir un outil efficace pour aider les enfants à surmonter et dépasser l’obésité, selon une nouvelle déclaration scientifique de l’American Heart Association (AHA) qui a pour vocation d’aider à trouver des soins appropriés contre les causes de maladies cardiaques.


Cette déclaration a été publiée en ligne dans la revue de l’association Circulation.

« La communication en ligne et les médias sociaux sont une part croissante de nos vies et de notre réseau réel avec la famille, les amis et nos pairs », a déclaré Jennifer S. Li, présidente du groupe de rédaction. « Ceux qui fournissent les soins de santé doivent embrasser son potentiel comme un outil de promotion de changement en santé comportementale ».

Le groupe de rédaction a évalué la recherche sur internet dans le cadre d’interventions pour la perte de poids, l’augmentation des activités physiques et l’amélioration des habitudes alimentaires.

« Les études que nous avons examinées indiquent qu’il y a plus de participations des parents et plus d’interaction avec des conseillers et des pairs, qui ont pu être associés, avec un plus grand taux de réussite pour les enfants et les adolescents en surpoids, qui ont participé à une intervention en ligne », a déclaré Li, chef de la division de cardiologie pédiatrique au Centre Médical Universitaire Duke à Durham en Caroline du Nord.

Les variables qui ont influencé la route vers le succès ont été les suivantes :

  • le reste de la famille s’est bien impliquée dans l’intervention
  • la communication et la rétroaction avec un conseiller
  • le groupe de soutien
  • la fréquence à laquelle les enfants et les adolescents se sont connectés et ont utilisé les programmes

Selon l’étude, les gens qui sont en surpoids ou obèses ont tendance à partager une maison ou passer leur temps libre avec d’autres qui sont aussi en surpoids ou obèses.


« Les athlètes ont tendance à traîner avec les athlètes, les enfants en surpoids à passer du temps ensemble ce qui tend à renforcer les habitudes alimentaires des uns des autres ou des préférences pour les activités de loisirs », a signalé Li.

Environ 95% des enfants de 12 à 17 ans [Ndlr : aux USA] ont accès à Internet à la maison et/ou à l’école. Donc, les soins doivent aussi explorer les médias sociaux comme un moyen efficace de prévenir ou de gérer un poids excessif, a dit M. Li.

« Certaines recherches montrent que, même dans les réseaux sociaux virtuels, les gens ont tendance à s’associer avec d’autres comme eux », a dit M. Li. « Donc, si vous développez un réseau d’enfants qui sont en surpoids, vous pouvez avoir un impact sur chacun d’entre eux – dans le monde réel et en ligne – parce que si nous commençons à faire des changements sains, les autres seront incités à faire aussi bien ».

Toutefois, les inconvénients aux médias sociaux comprennent l’exposition à la cyberintimidation, les questions de confidentialité, les sextos [Ndlr : Messages à caractère sexuel] et la dépendance à Internet qui peuvent causer une privation de sommeil, a alerté Li.

« Les médecins ont besoin de mieux comprendre la technologie numérique afin qu’ils puissent offrir des conseils avisés aux patients et à leurs familles pour éviter de tels problèmes, et être conscient de qu’il se produit », a dit M. Li.

Les auteurs recommandent aux cliniciens, aux décideurs et aux chercheurs d’assurer la protection des renseignements, le suivi des résultats et de tirer parti de la force d’un réseau social pour la santé afin de construire des interventions qui initient des changements durables de comportement comme l’auto-surveillance, l’établissement d’objectifs et la résolution de problèmes.

Plus de recherches sont nécessaires pour fournir des données sur les adolescents en surpoids ou obèses afin de déterminer si les différences de sexe, d’ethnie, de situation géographique et de statut socioéconomique affectent l’efficacité et le niveau d’engagement au travers des médias sociaux et des technologies d’interventions basées sur la gestion du poids.

« Les adolescents s’envoient des messages et utilisent Facebook, et d’autres médias sociaux, en tant que communication primaire avec leurs pairs. Nous avons ainsi besoin de savoir quels facteurs peuvent être incorporés dans les médias sociaux et permettront d’accroître l’efficacité de ces interventions pour initier et maintenir la perte de poids chez les enfants et adolescents », a conclut Li.


Citations de EurekAlert & American Heart Association
Crédit image À-la-Une : © American Heart Association

Share
Sébastien BAGES
About the author

Sébastien BAGES

Plus de trois années de travail passionné sur Civilisation 2.0 Actus, et fondateur de l'association Civilisation 2.0, je mets à contribution mon expertise de veille technique et scientifique, mon analyse de chef de projet, mon engouement pour la science et ses outils, et mon expérience dans le développement stratégique afin d'offrir à tous ce qui en résulte.

5 commentaires
  • Les réseaux sociaux peuvent aider à combattre l’obésité infantile | Santé et nutrition | Scoop.it 6 décembre 2012 à 11h58

    […] Les médias sociaux peuvent devenir un outil efficace pour aider les enfants à surmonter et dépasser l’obésité, selon une..  […]

  • Les réseaux sociaux peuvent aider à combattre l’obésité infantile | Obésité et Prévention | Scoop.it 6 décembre 2012 à 18h14

    […] Les médias sociaux peuvent devenir un outil efficace pour aider les enfants à surmonter et dépasser l’obésité, selon une..  […]

  • Les réseaux sociaux peuvent aider à combattre l’obésité infantile | la santé "digitale" | Scoop.it 8 décembre 2012 à 18h42

    […] Certaines recherches montrent que, même dans les réseaux sociaux virtuels, les gens ont tendance à s'associer avec d'autres comme eux », a dit M. Li. …  […]

  • Les réseaux sociaux peuvent aider à combattre l’obésité infantile | Obésité, malbouffe et compagnie | Scoop.it 11 décembre 2012 à 15h30

    […] Les médias sociaux peuvent devenir un outil efficace pour aider les enfants à surmonter et dépasser l'obésité, selon une nouvelle déclaration scientifique.  […]

  • A mon avis, c’est une information des plus capitale et très bonne à savoir!
    Une autre fonctionnalité des réseaux sociaux qui promettent d’augmenter les nombres des internautes qui vont s’y connecter!

Laisser une réponse

un × deux =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to top
Préférences de confidentialité

Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous sommes en mesure d'offrir.

Cliquez pour activer / désactiver le code de suivi Google Analytics.
Cliquez pour activer / désactiver les polices Google.
Cliquez pour activer / désactiver Google Maps.
Cliquez pour activer / désactiver les intégrations vidéo.
En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.