Les jeux vidéo violents altèrent la fonction cérébrale des jeunes hommes

Les jeux vidéo violents altèrent la fonction cérébrale des jeunes hommes

Les jeux vidéo violents altèrent la fonction cérébrale des jeunes hommes 400 300 Sébastien BAGES

Une analyse par IRM des effets à long terme des jeux vidéo violents sur le cerveau a montré des changements dans les régions du cerveau associées à la fonction cognitive et à la maîtrise des émotions chez l’homme jeune adulte après une semaine de jeux.


Les résultats de l’étude ont été présentés aujourd’hui à la réunion annuelle de la Radiological Society of North America (RSNA).

La controverse sur si oui ou non les jeux vidéo violents sont potentiellement dangereux pour les usagers a fait rage pendant de nombreuses années, remontant jusqu’à la Cour Suprême des États-Unis en 2010. Mais il y avait jusqu’à présent peu de preuves scientifiques démontrant que les jeux ont des effets négatifs prolongés neurologiques.

“Pour la première fois, nous avons constaté sur un échantillon de jeunes adultes choisis au hasard, certaines régions du cerveau frontal étaient moins activées après seulement une semaine de jeux vidéo violents à la maison”, a déclaré Yang Wang, professeur assistant de recherche au Department of Radiology and Imaging Sciences de l’Indiana University School of Medicine à Indianapolis. “Ces régions du cerveau sont importantes pour contrôler l’émotion et le comportement agressif.”


Pour l’étude, 22 hommes adultes en bonne santé, âgés de 18 à 29 ans, avec une exposition passée faible pour les jeux vidéo violents ont été assignés au hasard en deux groupes de 11.

Les membres du premier groupe ont été invités à jouer à un jeu vidéo de tir pendant 10 heures à la maison pendant une semaine et s’abstenir de jouer la semaine suivante. Le second groupe n’a pas joué du tout à de jeux vidéo violents pendant la période de deux semaines.

Chacun des 22 hommes ont subi une IRM au début de l’étude, avec des examens de suivi à une et deux semaines. Pendant l’IRMf, les participants ont rempli une tâche d’interférence émotionnelle, appuyant sur les boutons en fonction de la couleur de mots présentés visuellement. Des mots indiquant des actions violentes ont été intercalés entre des mots d’action non-violente. En outre, les participants ont rempli une tâche de comptage d’inhibition cognitive.

Les résultats ont exposé que, après une semaine de jeu violent, les membres du groupe ont affiché moins d’activation du lobe frontal inférieur gauche durant la tâche émotionnelle et moins d’activation dans le cortex cingulaire antérieur pendant la tâche de comptage, par rapport à leurs résultats de base et aux résultats du groupe témoin après une semaine. Après la deuxième semaine, sans jeu, les changements précédent, dans les régions du cerveau, ont été diminués.

“Ces résultats indiquent que les jeux vidéo violents ont un effet à long terme sur le fonctionnement du cerveau”, soumet le Dr Wang.


Traduit de l’article original de MedicalXPress.

Share
Sébastien BAGES
About the author

Sébastien BAGES

Plus de trois années de travail passionné sur Civilisation 2.0 Actus, et fondateur de l'association Civilisation 2.0, je mets à contribution mon expertise de veille technique et scientifique, mon analyse de chef de projet, mon engouement pour la science et ses outils, et mon expérience dans le développement stratégique afin d'offrir à tous ce qui en résulte.

Laisser une réponse

quinze − 9 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

        Back to top
        Préférences de confidentialité

        Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous sommes en mesure d'offrir.

        Cliquez pour activer / désactiver le code de suivi Google Analytics.
        Cliquez pour activer / désactiver les polices Google.
        Cliquez pour activer / désactiver Google Maps.
        Cliquez pour activer / désactiver les intégrations vidéo.
        En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.