C2.0 Actus

Les gens heureux vivent plus longtemps !

Les gens heureux vivent plus longtemps !

Les gens heureux vivent plus longtemps ! 1500 1000 Sébastien BAGES

Les gens heureux ne font pas que profiter de la vie, mais il vivent aussi plus longtemps. Une nouvelle étude a démontré que ceux étant de meilleure humeur avaient 35% moins de chance de mourir dans les cinq prochaines années en prenant en compte leur situation de vie.


Le meilleur moyen pour connaître la joie de vivre d’une personne est simplement de le lui demander. Mais, au cours de ces dernières décennies, le psychologue et épidémiologiste Andrew Steptoe de l’University College of London (UCL) explique que les mesures réalisées par les scientifiques ne sont pas fiables. Pour lui, cette méthode n’est pas clair si les personnes “évaluent la manière dont ils sentent ou comment ils se souviennent du sentiment”,dit-il. En répondant, les gens sont plus susceptibles de compter les points positifs et de comparer leur expérience avec celle des autres.

L’étude anglaise sur la longévité du vieillissement s’est essayée à obtenir des résultats plus précis. 11000 personnes de 50 ans et plus ont été suivis depuis 2002. En 2004, 4700 d’entre eux se sont vus prélever des échantillons de salives quatre fois en une journée et ont été divisés en plusieurs catégories sur leur ressenti : bienheureux, agité, satisfait, inquiet, anxieux, craintif. Les échantillons de salive sont toujours en attente d’analyse pour connaître le taux d’hormone de stress. Steptoe et son collègue de l’UCL Jane Wardle publient aujourd’hui les résultats sur les liens entre humeurs et mortalités à l’Académie Nationale des Sciences.

Sur les 924 personnes qui ont été décelé comme étant ceux ayant les sentiments les plus négatifs, 7,3% soit 67 personnes sont décédés dans les 5 ans. Pour les personnes qui eurent les sentiments les plus positifs, le taux a chuté de moitié à 3,6% soit 50 des 1399 personnes. Bien sûr,  il est possible que les gens morts plus tôt ne furent pas aussi malheureux car gravement malade ou à cause d’un certain nombre de facteurs qui affectent à la fois l’humeur et la mortalité. Les chercheurs ont bien entendu ajusté les groupes en fonction de la richesse et l’éducation, des signes de dépression, de la santé (y compris si elles avaient été diagnostiqués avec des maladies majeures), et des comportements comme le tabagisme et l’activité physique. Même avec ces ajustements, le risque de mourir dans les 5 prochaines années était encore inférieur de 35% pour les personnes les plus heureuses.

La recherche montre que la bonne humeur est synonyme avec de longue vie, mais ce n’est pas la preuve que le bonheur fait vivre la population plus longtemps, dit Steptoe. En outre, “ce que nous ne voulons pas faire, évidemment, est que les gens se sentent coupables si ils ne sont pas très positif”, affirme Andrew Steptoe. “D’autre part, nous savons que les circonstances de vie des gens sont aussi très pertinentes”, explique-t-il. Cela signifie qu’il est important de s’assurer que les personnes âgées aient de l’argent, des soins médicaux, et le soutien social, dit-il.

“Je pense que cela est très excitant et assez révélateur”, déclare Laura Carstensen, un psychologue spécialiste du développement de la durée de vie à l’Université de Stanford à Palo Alto, en Californie, qui n’était pas impliquée dans cette étude, mais a publié une plus petite plus tôt cette année dans la revue Psychology et Aging avec des résultats similaires. Dans son étude, les personnes âgées dans la baie de San Francisco ont enregistré leurs émotions cinq fois par jour pendant une semaine, puis ont été suivis pendant de nombreuses années. Pour 111 personnes, elle a constaté que plus les personnes étaient heureuses, plus elles vivaient longtemps – supérieur aux gens qui ont des émotions plus négatives. Elle ajoute que de demander aux gens d’enregistrer leurs humeurs : “vous donne vraiment quelque chose de différent que de demander aux gens de vous raconter leur vie”.


Traduit de l’article du magazine Science par Sébastien B.

Share
Sébastien BAGES
About the author

Sébastien BAGES

Plus de trois années de travail passionné sur Civilisation 2.0 Actus, et fondateur de l'association Civilisation 2.0, je mets à contribution mon expertise de veille technique et scientifique, mon analyse de chef de projet, mon engouement pour la science et ses outils, et mon expérience dans le développement stratégique afin d'offrir à tous ce qui en résulte.

Laisser une réponse

2 × un =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

        Back to top
        Préférences de confidentialité

        Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous sommes en mesure d'offrir.

        Cliquez pour activer / désactiver le code de suivi Google Analytics.
        Cliquez pour activer / désactiver les polices Google.
        Cliquez pour activer / désactiver Google Maps.
        Cliquez pour activer / désactiver les intégrations vidéo.
        En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.