C2.0 Actus

Les corbeaux, ces oiseaux spontanés

Les corbeaux, ces oiseaux spontanés

Les corbeaux, ces oiseaux spontanés 270 161 Sébastien BAGES

Dans certaines situations, les animaux peuvent spontanément résoudre des problèmes sans planifier l’action, selon une étude de l’Université de l’École de Psychologie à Auckland.


Les animaux résolvent rarement spontanément des problèmes, mais certaines espèces d’oiseaux sont en mesure d’obtenir rapidement l’accès à de la nourriture accrochée au bout d’une longue ficelle, en tirant de façon répétée puis en marchant sur la corde pour la bloquer. Durant plus de 400 ans, cela a été un mystère quant à la façon dont les oiseaux peuvent résoudre spontanément des problèmes à traction de fil.

Une découverte de l’Université d’Auckland montre qu’une telle résolution de problèmes n’est pas modulée par les oiseaux l’ayant déjà réfléchi de prime abord dans leur tête. Plutôt, la solution au problème est découverte quand l’oiseau a fini son mouvement avec la ficelle.

« Les corbeaux et les perroquets sont connus depuis longtemps pour résoudre immédiatement des problèmes de traction de fil. Ce que notre nouvelle étude montre est que ces performances sont dues aux oiseaux réagissant dans l’instant aux conséquences de leurs actes, plutôt que d’être en mesure de planifier mentalement leurs actes », a déclaré le Dr Alex Taylor, auteur principal de l’étude.

« Ainsi la traction de fil semble être fondée sur un autre type d’intelligence à laquelle nous avions pensé. Au lieu que les corbeaux utilisent un logiciel de cognition sophistiqué pour modéliser le monde, il semble que leur matériel neuronal soit suffisamment bien connecté et / ou spécialisé pour qu’il leur autorise à réagir à l’effet d’une action immédiatement. Cela leur permet de résoudre des problèmes auxquels les autres espèces d’oiseaux ne peuvent pas se confronter ».

Les travaux, par le Dr Taylor, Brenna Knaebe et le professeur Russell Gray, ont été intitulés : ‘La fin de l’intuition ? Les nouveaux corbeaux calédoniens peuvent spontanément résoudre des problèmes sans planifier leurs actions’. Cette découverte a été publiée dans la célèbre revue en ligne : Proceedings of the Royal Society B: Biological Sciences.


Citations de l’Université de Auckland, via Science Alert
Crédit image : © Sarah Jelbert / iStockphoto

Share
Sébastien BAGES
About the author

Sébastien BAGES

Plus de trois années de travail passionné sur Civilisation 2.0 Actus, et fondateur de l'association Civilisation 2.0, je mets à contribution mon expertise de veille technique et scientifique, mon analyse de chef de projet, mon engouement pour la science et ses outils, et mon expérience dans le développement stratégique afin d'offrir à tous ce qui en résulte.

Laisser une réponse

quatre + dix-sept =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

        Back to top
        Préférences de confidentialité

        Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous sommes en mesure d'offrir.

        Cliquez pour activer / désactiver le code de suivi Google Analytics.
        Cliquez pour activer / désactiver les polices Google.
        Cliquez pour activer / désactiver Google Maps.
        Cliquez pour activer / désactiver les intégrations vidéo.
        En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.