Les chercheurs créent une nouvelle batterie «éternelle» qui pourraient recharger le réseau

Les chercheurs créent une nouvelle batterie «éternelle» qui pourraient recharger le réseau

Les chercheurs créent une nouvelle batterie «éternelle» qui pourraient recharger le réseau 600 442 Sébastien BAGES

Des chercheurs de Stanford travaillent dur à essayer de créer une batterie qui pourrait garder l’énergie éolienne et solaire, même lorsque le soleil ne brille pas et que l’air est statique.


C’est tout frais, ils viennent tout juste de publier des informations sur leur projet en cours.

Il s’agit d’une électrode nouvelle et prometteuse qui pourrait permettre aux piles d’atteindre les 40 000 charges et décharges – par rapport à la technologie des batteries actuelles qui se dégrade irrémédiablement seulement après 400 charges et décharges.

En plus d’être durables, écologique, incroyablement solide, son coût de production est très faible.

La batterie pourra peut-être se fusionner à la technologie de mousse de carbone dont nous vous parlions la semaine dernière

“Avec un taux de plusieurs cycles par jour, cette électrode aurait une durée de vie utile de 30 ans sur le réseau électrique”, a déclaré Colin Wessells, un étudiant diplômé de Stanford et principal auteur de l’étude. Wessells et son co-auteur conseiller Yi Cui ont ajouté, “qu’elle a une performance révolutionnaire . Une batterie qui va continuer à fonctionner pour des dizaines de milliers de cycles et sans jamais faiblir”.

Wessells et Cui n’ont pas encore construit de batterie complète pour des centrales, mais ils disent que leur technologie serait parfaite pour une utilisation dans le stockage d’énergie renouvelable à destination du réseau électrique.


Un obstacle géant a franchir aujourd’hui pour l’énergie renouvelable est que les batteries disponibles qui stockent uniquement l’énergie excédentaire pour alimenter les grilles sont extrêmement coûteuses ce qui rend difficile de donner un sens financier dans les installations pour certains projets.

Cette nouvelle batterie moins chère sera plus performante en stockage d’énergie pour alimenter le réseau beaucoup plus aisément.

Les électrodes développée par Wessells et Cui font usage de la durabilité d’un dérivé de la structure atomique de l’hexacyanoferrate de cuivre cristallisé.

L’ouverture de l’espace entre les électrodes permet aux ions hydratés de potassium – qu’ils ont choisi d’utiliser – d’aller librement dans et hors des électrodes sans les endommager. Le terme de vie des batteries actuelles est écourté en raison des dommages causés par des ions – généralement des ions de lithium – constamment en fonction via les électrons ainsi que leur rotation.

Le seul inconvénient de la batterie est que sa densité énergétique n’est pas terrible. Ce qui signifie qu’elle ne pourrait pas alimenter des petites voitures car elle n’est pas aussi puissante que les batteries au lithium-ion. Heureusement, la taille ne compte pas quand vous parlez d’une batterie associée à une centrale électrique.

Ces batteries de longue durée pourraient rendre plus efficientes les énergies éoliennes et solaires sans avoir un plan de secours d’énergie fossile – comme les centrales au charbon qui sont parfois utilisés actuellement.


Adapté de l’article original de Inhabitat, par Sébastien B.

Share
Sébastien BAGES
About the author

Sébastien BAGES

Plus de trois années de travail passionné sur Civilisation 2.0 Actus, et fondateur de l'association Civilisation 2.0, je mets à contribution mon expertise de veille technique et scientifique, mon analyse de chef de projet, mon engouement pour la science et ses outils, et mon expérience dans le développement stratégique afin d'offrir à tous ce qui en résulte.

Un commentaire
  • Les chercheurs créent une nouvelle batterie «éternelle» qui pourraient recharger le réseau | Civilisation 2.0 | Scoop.it 5 avril 2012 à 23h25

    […] civilisation2.org – Today, 12:25 AM […]

Laisser une réponse

10 − 8 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

        Back to top
        Préférences de confidentialité

        Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous sommes en mesure d'offrir.

        Cliquez pour activer / désactiver le code de suivi Google Analytics.
        Cliquez pour activer / désactiver les polices Google.
        Cliquez pour activer / désactiver Google Maps.
        Cliquez pour activer / désactiver les intégrations vidéo.
        En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.