Les abeilles, clés de l’évolution des fleurs

Les abeilles, clés de l’évolution des fleurs

Les abeilles, clés de l’évolution des fleurs 400 371 Sébastien BAGES

Les plantes séparées par de vastes océans, ont mis près de 34 millions d’années à évoluer, nous offrant un spectacle multicolore de pétales de fleurs. Selon une nouvelle étude, cela serait dû à leur dépendance à l’égard des abeilles pour la pollinisation.


Dans une étude publiée hier dans la revue Proceedings of the Royal Society B, par des scientifiques de l’Université Monash, de l’Université RMIT et du Musée Suédois d’Histoire Naturelle, a démontré comment les plantes à fleurs, ou angiospermes, en Australie et en Europe, ont fait usage de couleurs identiques pour attirer les abeilles.

Le chercheur principal, le Dr Adrian Dyer du Département de Physiologie de l’Université de Monash et du Département des Médias et de la Communication de RMIT, a travaillé avec ses collègues le Dr Wong Bob, Sky Boyd-Gerny et Vera Simonov de l’École des Sciences Biologiques, et le professeur Marcello Rosa, également du Département de la physiologie, sur cette étude.

Le Dr Dyer a déclaré que l’Australie était un bon sujet pour étudier l’évolution des fleurs, car cette grande surface de terre s’est séparée des autres continents, il y a 34 millions d’années.

« L’isolement de l’Australie sur une longue période signifie que les espèces de plantes, présentes ici et en Europe, ont évolué indépendamment mais en ayant des pétales avec des couleurs similaires », a déclaré le Dr Dyer.

« Notre recherche montre que les facteurs communs ici sont les capacités connues de la vision discriminatoire des couleurs par les abeilles. Les plantes ont, au fil du temps, développé des pétales qui attirent les abeilles et les font agir comme pollinisateurs ».

La recherche a montré que certaines plantes ont optimisé leurs couleurs de pétales pour être facilement perçues par les abeilles. Au fil du temps, les abeilles ont intégré la capacité d’apprendre à associer ces fleurs avec la nourriture.

« Les abeilles ont une vision trichromatique basée sur des photorécepteurs ultraviolet, bleu et vert, de sorte que ce qu’elles voient est très différent de ce que nous voyons. Cependant, les abeilles du monde entier semblent toutes avoir une vision très similaire des couleurs », a déclaré le Dr Dyer.

« Des recherches antérieures ont établi que la vision actuelle des couleurs chez les abeilles modernes a effectivement évolué avant les angiospermes, ce qui signifie probablement que les plantes ont adapté leur couleur de la fleur pour profiter de conditions pré-existantes ».

Les abeilles ont tendance à être dans une ‘constance florale’, visitant à plusieurs reprises un même type de plante, si celle-ci continue à fournir de la nourriture. Profiter de cette aubaine, afin de maximiser les visites d’abeilles, est un moyen efficace pour les plantes d’assurer que le pollen soit distribué à d’autres de leurs espèces, plutôt que de compter sur la distribution aléatoire du vent.

« Actuellement, on en sait encore peu sur les relations plantes-pollinisateurs en Australie, ce travail montre à quel point les abeilles ont influencé l’évolution de la couleur des fleurs sur cette île-continent énorme », a déclaré le Dr Dyer.


Citations de Université de Monach
Crédit image et titre : Monash University, reconstruction de la vision photographique d’une abeille ou comment peut-elle voir une fleur, qui apparaît en jaune aux yeux des humains.

Share
Sébastien BAGES
About the author

Sébastien BAGES

Plus de trois années de travail passionné sur Civilisation 2.0 Actus, et fondateur de l'association Civilisation 2.0, je mets à contribution mon expertise de veille technique et scientifique, mon analyse de chef de projet, mon engouement pour la science et ses outils, et mon expérience dans le développement stratégique afin d'offrir à tous ce qui en résulte.

Laisser une réponse

4 × deux =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

        Back to top
        Préférences de confidentialité

        Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous sommes en mesure d'offrir.

        Cliquez pour activer / désactiver le code de suivi Google Analytics.
        Cliquez pour activer / désactiver les polices Google.
        Cliquez pour activer / désactiver Google Maps.
        Cliquez pour activer / désactiver les intégrations vidéo.
        En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.