C2.0 Actus

Le vieillissement des cellules offre une nouvelle cible pour le traitement d’Alzheimer – Partie 3

Le vieillissement des cellules offre une nouvelle cible pour le traitement d’Alzheimer – Partie 3

Le vieillissement des cellules offre une nouvelle cible pour le traitement d’Alzheimer – Partie 3 1500 1127 Sébastien BAGES

Une nouvelle direction, plusieurs approches. Bientôt vers une porte de sortie ?


 
La terrible vérité est sombre : se débarrasser des caractéristiques les plus évidentes de la maladie d’Alzheimer, les plaques collantes qui encombrent le cerveau des gens, ne fonctionne pas. Le mois dernier, les deux plus grands essais de traitements pour attaquer les plaques ont échoué. En fait, entre 1998 et 2011, 101 traitements expérimentaux pour la maladie d’Alzheimer ont été démolis, et seulement trois médicaments sont arrivés sur le marché.

Nul ne conteste que les plaques et les dépôts de bêta-amyloïdes solubles ont un impact, mais il devient clair que les événements antérieurs peuvent être la clé pour le traitement de la maladie (voir article principal).

Plusieurs essais se concentrent désormais sur la protection des synapses. Un médicament contre le cancer appelé bryostatine 1 a été montré pour stimuler une enzyme, appelée PKC epsilon, qui aide les synapses à se former, et les protège contre les plaques. Daniel Alkon, de l’Institut Rockefeller Neurosciences Blanchette à Morgantown, en Virginie occidentale, est sur ​​le point de commencer un essai du médicament chez les personnes atteintes d’Alzheimer.

À l’University College London, Patricia Salinas et ses collègues ont montré que les bêta-amyloïdes solubles augmentent les concentrations d’une enzyme destructrice de synapses appelée Dkk1. Lorsque l’enzyme a été bloquée dans des cultures de cellules du cerveau, les synapses sont restées intactes – offrant potentiellement un moyen de protéger le cerveau vieillissant.

Un troisième espoir nous vient d’une équipe dirigée par Gary Landreth, de la Case Western Reserve University à Cleveland, dans l’Ohio. Chez la souris, le bexarotène, un autre médicament contre le cancer, s’est débarrassé de la moitié des plaques en trois jours. Le médicament a également réduit les niveaux de bêta-amyloïdes, et les animaux ont rapidement récupéré leurs capacités cognitives. Landreth met en garde contre l’hypothèse que la même chose se produirait chez l’homme, mais il est en train de tester le médicament chez des personnes sans la maladie.


En collaboration avec NewScientist, un remerciement spécial à Andy Coghlan et Jessica Hamzelou.
Citations de NewScientist
Crédits images d’illustrations : Photos Libres. Les personnes sur les images ne sont pas représentatives de(s) l’article(s) en cours.

Share
Sébastien BAGES
About the author

Sébastien BAGES

Plus de trois années de travail passionné sur Civilisation 2.0 Actus, et fondateur de l'association Civilisation 2.0, je mets à contribution mon expertise de veille technique et scientifique, mon analyse de chef de projet, mon engouement pour la science et ses outils, et mon expérience dans le développement stratégique afin d'offrir à tous ce qui en résulte.

Un commentaire
  • Le vieillissement des cellules offre une nouvelle cible pour le traitement d’Alzheimer – Partie 3 | Chair et Métal – L’Humanité augmentée | Scoop.it 24 octobre 2012 à 14h06

    […] La terrible vérité est sombre : se débarrasser des caractéristiques les plus évidentes de la maladie d’Alzheimer, les plaques collantes qui encombrent le cerveau des gens, ne fonctionne pas. Le mois dernier, les deux plus grands essais de traitements pour attaquer les plaques ont échoué. En fait, entre 1998 et 2011, 101 traitements expérimentaux pour la maladie d’Alzheimer ont été démolis, et seulement trois médicaments sont arrivés sur le marché.  […]

Laisser une réponse

un × 5 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to top
Préférences de confidentialité

Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous sommes en mesure d'offrir.

Cliquez pour activer / désactiver le code de suivi Google Analytics.
Cliquez pour activer / désactiver les polices Google.
Cliquez pour activer / désactiver Google Maps.
Cliquez pour activer / désactiver les intégrations vidéo.
En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.