Le robot sous-marin qui s’émancipait

Le robot sous-marin qui s’émancipait

Le robot sous-marin qui s’émancipait 600 400 Sébastien BAGES

Il est temps de retirer la laisse du robot sous-marin et de le laisser aller suivre sa route…


Les robots sous-marins sont très bons pour trouver leur propre chemin, mais ils ont encore besoin de l’humain pour les guider à travers les ravins et les canaux sous-marins tortueux.

Plus pour très longtemps. Un nouveau système de guidage vous permettra de laisser aller des véhicules sous-marins autonomes (AUV). Leur job ? Prendre des photos le long des tronçons les plus dangereux du fond marin.

Les AUVs peuvent naviguer en eau libre en faisant correspondre leur profondeur à une carte existante du terrain. Sarah Houts, du Laboratoire de Robotique Aérospatiale, situé dans l’Université de Stanford en Californie, a travaillé avec des chercheurs de l’Institut de Recherche de Monterey Bay à Moss Landing – également en Californie – avec l’objectif de pousser la technologie actuelle un peu plus loin en lui apprenant des trajectoires informatiques autour et à travers des obstacles sous-marins.

Le logiciel choisi permettra aux robots sous-marins de prendre des photos de façon autonome dans des endroits dangereux où seuls des robots télécommandés les ont précédés. L’équipe a effectué des tests de terrain avec succès dans la baie de Monterey au début du mois et espère que le système sera prêt à être jugé l’an prochain dans des conditions réelles.

Dans le Pacifique, les scientifiques australiens enseignent aussi à leur sous-marin autonome Sirius un nouveau truc. Des chercheurs de l’Université de Sydney ont mis au point un système pour faire la différence entre le varech et d’autres espèces de la flore présentes sur le plancher océanique au large de la côte sud-est de la Tasmanie. Leurs résultats exposent que les futurs AUVs formés sur un certain nombre de missions de plongée pourront être utilisés pour documenter la variété et l’abondance de la vie végétale et animale dans les océans de la planète – le tout sans que les êtres humains n’aient besoin d’être là.

Ces découvertes seront présentées lors de la Conférence Australienne sur la Robotique et l’Automatisation du mois prochain.


Citations de New Scientist
Crédit image : © Alexis Rosenfeld / Science Photo Library

Share
Sébastien BAGES
About the author

Sébastien BAGES

Plus de trois années de travail passionné sur Civilisation 2.0 Actus, et fondateur de l'association Civilisation 2.0, je mets à contribution mon expertise de veille technique et scientifique, mon analyse de chef de projet, mon engouement pour la science et ses outils, et mon expérience dans le développement stratégique afin d'offrir à tous ce qui en résulte.

Laisser une réponse

1 × 5 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

        Back to top
        Préférences de confidentialité

        Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous sommes en mesure d'offrir.

        Cliquez pour activer / désactiver le code de suivi Google Analytics.
        Cliquez pour activer / désactiver les polices Google.
        Cliquez pour activer / désactiver Google Maps.
        Cliquez pour activer / désactiver les intégrations vidéo.
        En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.