Le réseau de télescopes Gloria pour les astronomes amateurs

Le réseau de télescopes Gloria pour les astronomes amateurs

Le réseau de télescopes Gloria pour les astronomes amateurs 648 486 Sébastien BAGES

Les astronomes amateurs désireux d’observer les corps célestes ne seront bientôt plus limités à leurs télescopes personnels ou des visites à l’observatoire public local.


En effet, dès l’an prochain, le premier réseau robotisé mondial de télescopes en ligne, permettra aux utilisateurs du monde entier d’effectuer des observations directement à partir de la toile. Connu sous le nom de Gloria (GLObal Robotic telescopes Intelligent Array for e-Science), le projet Européen prévoit de connecter sous trois ans plus de 17 télescopes répartis sur quatre continents dont la gestion se fera via 13 partenaires dont la Russie, le Chili, l’Irlande, le Royaume-Uni, l’Italie, la République tchèque République, la Pologne et l’Espagne.

Non seulement les utilisateurs seront en mesure de contrôler les télescopes à partir de leurs ordinateurs, mais ils auront également accès aux bases de données astronomiques de Gloria et d’autres organisations.

Le télescope Espagnol de l’observatoire de Montegancedo servira de modèle pour Gloria. Situé à « l’Universidad Politécnica de Madrid’s Facultad de Informática », on peut déjà le commander à distance par Internet, en utilisant le logiciel de l’université « Astro Ciclope ». Ce même logiciel sera utilisé par tous les télescopes Gloria, pour assurer l’uniformité dans tout le système.

La quantité de temps que chaque utilisateur obtiendra sur les télescopes sera basée sur leur “karma”, déterminé par la popularité de leur travail et leurs collègues usagers. On peut considérer le fonctionnement un peu comme celui de YouTube, où les utilisateurs votent pour vidéo des uns et des autres.

Le coût du projet s’élèvera à 2,5 millions d’euros pour aider les astronomes amateurs à visiter l’univers de leur fauteuil et pour des projets de recherche.

L’Université d’Oxford apportera à Gloria son projet Galaxy Zoo, dans lequel les utilisateurs sont incités à aider à classer environ un million de galaxies.


Traduction partielle de l’article GizMag par SébastienB

Share
Sébastien BAGES
About the author

Sébastien BAGES

Plus de trois années de travail passionné sur Civilisation 2.0 Actus, et fondateur de l'association Civilisation 2.0, je mets à contribution mon expertise de veille technique et scientifique, mon analyse de chef de projet, mon engouement pour la science et ses outils, et mon expérience dans le développement stratégique afin d'offrir à tous ce qui en résulte.

Un commentaire
  • Le réseau de télescopes Gloria pour les astronomes amateurs | Civilisation 2.0 | Scoop.it 5 avril 2012 à 21h43

    […] civilisation2.org – Today, 10:43 PM […]

Laisser une réponse

16 − 9 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

        Back to top
        Préférences de confidentialité

        Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous sommes en mesure d'offrir.

        Cliquez pour activer / désactiver le code de suivi Google Analytics.
        Cliquez pour activer / désactiver les polices Google.
        Cliquez pour activer / désactiver Google Maps.
        Cliquez pour activer / désactiver les intégrations vidéo.
        En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.