Le quartier général de la Mercy Corp

Le quartier général de la Mercy Corp

Le quartier général de la Mercy Corp 1200 599 Sébastien BAGES

[box type=”note” ]Sélection 2012 COTE / AIA des 10 projets architecturaux les plus écologiques

[/box]

 
Ce projet comprend la restauration d’un lieu historique de 3900 m², incluant 353 m² de verdures servant à filtrer et à ralentir l’évacuation de l’eau de pluie, qui contribue aussi à une meilleure qualité de l’air dans cette zone du centre-ville. L’utilisation d’eau potable a été réduite de 40% en installant des appareils économiseurs d’eau tels qu’une plomberie et robinets à faible débit et des toilettes à double chasse. La méthode de xéropaysagisme est utilisée pour les plantes d’ornement dans le but d’éliminer le besoin d’eau d’irrigation, ce qui entraîne une réduction de plus de 50% de la consommation d’eau potable. Sur le site, le pavage est perméable afin de favoriser l’infiltration de la pluie dans le sol.


 

Le projet

 
Le quartier général de la Mercy CorpVue extérieure ouest – prise du pont – © Jeff Amram

 
Mercy Corps est une organisation d’aide mondiale qui soutient les pays ayant subit des crises comme des catastrophes naturelles, de la pauvreté et la résolution de conflits.

Leur nouveau siège a été installé dans un bâtiment classé monument historique de 3900 m², qui ont été négligés, dans un quartier difficile en milieu urbain. La disposition et les caractéristiques de cet environnement ont permis à Mercy Corps de favoriser le développement économique durable grâce à la collaboration et l’auto-émancipation, tout en aidant à revitaliser le quartier.

Au-delà de l’efficacité des opérations, la promotion de la collaboration au sein de l’organisation fut un objectif fondamental. Un vaste atrium qui sert comme zone de réunion informelle est définie par une cage d’escalier lumineuse qui relie les niveaux du bâtiment. Ce noyau aéré fonctionne aussi comme une ventilation passive. Ainsi, le bâtiment a une efficacité et un confort accrus pour les employés et le tout est complètement intégré.

Des ajouts extérieurs ont été employés en complétant avec un motif tissé, symbolisant la méthode de travail et fournissant un complément harmonieux à son homologue historique. Le siège comprend également le Centre d’action – une fenêtre sur le monde – avec des expositions interactives qui éduquent les visiteurs sur la nature en constante évolution, les travaux de secours et de développement, et fournissent des suggestions quant aux moyens concrets avec lesquels les gens peuvent agir dès maintenant. Au rez-de-chaussée des salles de réunion communautaires étendent le rôle du siège au sein de la communauté.

 

Design & Innovation

L’installation du Mercy Corps est conçue dans un esprit qui est conforme à la sensibilité, au dynamisme, et à des pratiques durables, intrinsèques à l’organisation.

Poursuivre et atteindre un haut niveau de performances de durabilité souligne l’engagement profond de Mercy Corps dans l’intendance de l’environnement mondial. La clé de ce projet fut la restauration d’un point de repère, qui non seulement a conduit à la réutilisation d’un bâtiment, mais a permis de bâtir une extension (qui était ​​une aire de stationnement).

L’utilisation de l’espace et une collaboration efficaces ont été un autre objectif de la conception du bâtiment. Les 150 employés travaillent dans des espaces ouverts, qui soutiennent les organisations horizontales, augmentant la collaboration, tout en favorisant une meilleure compréhension du personnel. L’aménagement ouvert a non seulement réduit la superficie, mais soutient la culture familiale et fournit une plus grande gamme de styles de travail. En outre, l’intégration des systèmes de construction et son optimisation dans son utilisation de l’espace, réduit l’empreinte du bâtiment et des systèmes qui le compose.

En ce qui concerne la nouvelle extension, un préau en terre-cuite protège de la pluie (la première utilisation de ce procédé fut découvert dans l’Oregon) avec une texture semblable à du textile, s’annexant à l’échelle et la proportion des façades adjacentes. Sa transparence et ses matériaux offrent un lien symbolique entre l’organisation et la communauté locale.

 

Développement communautaire

Être le changement. La devise Mercy Corps est emblématique de la culture de son organisation. Mercy Corps aide les gens dans les endroits du monde les plus inaccessibles pour soutenir les populations ayant subit des catastrophes naturelles, souffrant de la pauvreté et ou étant en conflit. La société fournit aux collectivités les outils et le soutien dont elles ont besoin pour transformer leur propre vie.

Lors de l’élaboration du nouveau siège social mondial, il était impératif qu’il représente les actions et objectifs de l’entreprise. Le concept a été décoré du prix LEED® Platine (norme américaine pour les bâtiments, assimilable à notre norme HQE mais avec plus d’exigences encore) qui a contribué à ce que les utilisateurs puissent avoir une compréhension holistique de leur impact sur la planète.

La localisation urbaine a été spécialement sélectionnées pour promouvoir le transport alternatif. En fait, le parking à vélos sécurisé doit maintenant être étendu du fait de sa popularité. Dans les plans, il était entendu de réutiliser et rénover la maçonnerie du monument historique Packer-Scott. Une décision financière majeure a été prise pour non seulement sauvegarder et réhabiliter ce bâtiment, mais aussi de préserver le côté historique du quartier et la réutilisation des ressources – une idée fondamentale pour la culture et l’écologie régionale. Plus qu’une présence renouvelée d’architecture dans le quartier, le QG de Mercy Corps catalyse les activités et les valeurs qui font partie intégrante de sa mission. Enfin, en utilisant des systèmes simples et intelligents qui travaillent les uns avec les autres, le siège mondial de Mercy Corps est un modèle de conception.


 

Utilisation du terrain et écologie

 
Le quartier général de la Mercy CorpVue aérienne le jour du marché – © Bruce Forster

 
Le bâtiment a réaménagé un site majeur de friches industrielles, permettant une plus grande densification et un renforcement du tissu urbain, tout en protégeant les environnements adjacents, qui comprennent un parc important et un marché public ouvert le week-end. Un système pour couper l’éclairage extérieur a été prévu afin de réduire la pollution lumineuse, et le petit parking au nord est pavé d’une chaussée perméable qui aide l’eau à s’infiltrer dans les sols.

Le toit réduit l’effet d’îlot de chaleur par l’utilisation d’un toit de verdure avec une surface de 353 m², qui non seulement filtre l’eau, diminue le besoin d’évacuation, mais aussi contribue à une meilleure qualité de l’air dans cette région du centre-ville.

 

Conception de la biosphère

 
Le quartier général de la Mercy CorpParking avec pavés perméables encourageant le transfert de l’eau de pluie dans les nappes – © Jeff Amram

 
Les stratégies de la conservation de l’eau du projet de Mercy Corps s’axent sur la réduction de son utilisation, combinée avec un filtrage et le maintien d’une partie des eaux pluviales sur le site.

L’utilisation d’eau potable a été réduite de 40% en installant appareils économiseurs d’eau tels que la plomberie et les robinets à faible débit, et des toilettes à double chasse.

Les plantes d’ornement xérophile sont utilisées pour éliminer le besoin en eau d’irrigation. Ces efforts ont abouti à une réduction de plus de 50% de la consommation d’eau potable pour l’irrigation. En outre, 40% supplémentaires ont été réduits par l’installation d’appareils sanitaires économes

 

Lumière et air

 
Le quartier général de la Mercy CorpOrientation Est-Ouest – © Jeff Amram

 
Le bâtiment est orienté est-ouest, permettant de petites élévations sur l’est et l’ouest, pour faciliter l’accès à la lumière. Le bâtiment a profité des ouvertures existantes sur les côtés ouest et sud-ouest de l’édifice historique pour réduire l’exposition au soleil chaud de l’après-midi.

Les grands arbres au sud de l’édifice offrent une protection ombragée pendant les mois chauds de l’été, tout en permettant un gain de chaleur bénéfique durant les hivers. Les élévations sont vitrées pour laisser entre la lumière naturelle et avoir une belle vue du bord de l’eau. Des opacités différentes de fenêtres limitent le gain solaire.

Un grand nombre de fenêtres sont disposées sur les quatre côtés de l’édifice laissant l’intérieur bénéficier de la lumière naturelle dans pratiquement tous les espaces de travail. Les fenêtres s’ouvrent (cela peut paraître évident mais aux US très peu de fenêtres s’ouvrent pour éviter les défenestrations) dans le but de profiter du climat tempéré et de la brise qui longe la rivière. Des toiles ont été disposées au-dessus des vitres, protégeant contre les trop fortes luminosités, et les piétons quand le climat est pluvieux. L’entrée principale est marquée par un mur de verre sur le milieu de la façade sud et est protégée par des persiennes en verre électrochromatiques qui ajustent automatiquement en se basant sur la température extérieure, procurant de l’ombre en cas de besoin et maximisant la performance énergétique.

 

Flux d’énergie

 
Le quartier général de la Mercy CorpUn noyau central avec un moniteur de toit motorisée aide à la ventilation – © Lara Swimmer

 
La consommation d’énergie d’un bâtiment est un facteur important pour réduire notre empreinte carbone et d’atteindre le Défi 2030. Mercy Corps a atteint tous les 10 points obligatoires de la certification LEED et a prédit atteindre un indice de la consommation d’énergie (EUI) de 43 ans. Une enquête sur l’utilisation de l’énergie fait un an après l’occupation des lieux a révélé que le bâtiment a surpassé nos attentes avec une EUI de 36 ans. L’infrastructure est déjà en place pour l’installation de panneaux solaires sur le toit.

L’analyse énergétique a commencé au début des phases conceptuelles du projet. Les décisions relatives à la construction d’un revêtement, l’emplacement des fenêtres et de l’exploitabilité mécanique, et les types de systèmes électriques ont été poursuivi en mettant l’accent sur les valeurs et la vision défendues par Mercy Corps. Le projet a progressé grâce à une conception mettant l’accent sur l’itération des décisions pour assurer que la voie choisie était en accord avec les idéaux de l’équipe.

 
Le quartier général de la Mercy CorpRéception avec les lattes en bois recyclées de l’ancienne structure – © Jeff Amram


Share
Sébastien BAGES
About the author

Sébastien BAGES

Plus de trois années de travail passionné sur Civilisation 2.0 Actus, et fondateur de l'association Civilisation 2.0, je mets à contribution mon expertise de veille technique et scientifique, mon analyse de chef de projet, mon engouement pour la science et ses outils, et mon expérience dans le développement stratégique afin d'offrir à tous ce qui en résulte.

Laisser une réponse

dix-neuf − 9 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

        Back to top
        Préférences de confidentialité

        Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous sommes en mesure d'offrir.

        Cliquez pour activer / désactiver le code de suivi Google Analytics.
        Cliquez pour activer / désactiver les polices Google.
        Cliquez pour activer / désactiver Google Maps.
        Cliquez pour activer / désactiver les intégrations vidéo.
        En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.