Le monopole du web bientôt chinois ?

Le monopole du web bientôt chinois ?

Le monopole du web bientôt chinois ? 725 583 Sébastien BAGES

Un schéma montre que les Chinois vont bientôt dépasser la langue anglaise pour devenir la langue dominante du web. À la fin de l’année 2011, 27% du contenu de la toile était en anglais, tandis que 24% était en chinois. Malgré cela, la plate-forme de gestion de traductions Smartling, expose que le web est encore trop monolingue, avec « 56% de contenu en ligne en anglais seulement ». Cette organisation appelle à une approche plus multilingue du web.


Nous avons pris la liberté d’utiliser quelques-unes des principales images infographiques et de les mettre ci-dessous, mais si vous voulez vraiment les voir en version complète et de façon interactive, voici le lien.

L’Asie compte en ce moment une grosse part du gâteau du web mondial avec 45% de connectés. Même s’il reste seulement 26% des 3,5 milliards d’asiatiques qui ne sont pas encore en ligne, les perspectives de croissance sont étonnantes :

 
Le monopole du web bientôt chinois ?
Le monopole du web bientôt chinois ?
Le monopole du web bientôt chinois ?


 
Le graphique circulaire montre la propagation des langues sur le web en 2000, 2005, puis 2011. Dans la dernière décennie, l’anglais a diminué, passant de 39% de tout le contenu Internet à 27% l’an dernier. La langue française reste assez stable. Le Chinois, affiché ZH qui est le diminutif pour Zhong Wen, est séparé des utilisateurs anglophones par seulement 3% :

 
Le monopole du web bientôt chinois ?

 
De toute évidence, le chinois va dépasser l’anglais en tant que première langue virtuelle. Au rythme actuel de la croissance, cela pourrait bien arriver d’ici à la mi-2014. Le développement de cette langue sur le net a été spectaculaire au cours des 11 dernières années, où la plupart des autres langues sont restées plus ou moins statiques.

D’autres langues se resserreront proportionnellement au nombre de nouveaux utilisateurs chinois , comme la chute significative dans la part globale du japonais, qui est maintenant à 8% et est resté stable depuis 2005. Mais, l’année dernière lorsque les langues utilisées ont été examinées sur l’ensemble des médias sociaux tels que Twitter, il a été remarqué une plus grande prévalence du japonais, du coréen et de l’indonésien.


Citations de TechInAsia
Crédits images : généreusement fournies par Smartling

Share
Sébastien BAGES
About the author

Sébastien BAGES

Plus de trois années de travail passionné sur Civilisation 2.0 Actus, et fondateur de l'association Civilisation 2.0, je mets à contribution mon expertise de veille technique et scientifique, mon analyse de chef de projet, mon engouement pour la science et ses outils, et mon expérience dans le développement stratégique afin d'offrir à tous ce qui en résulte.

Un commentaire
  • Je suis assez septique que le fait que le chinois va dépassé l’anglais, surtout que le chinois est une langue très compliqué, et que la plupart des gens parle anglais, et même dans 30 ans, je pense qu’on continuera d’apprendre d’apprendre l’anglais même plus que maintenant, après j’ai peut être tort…

Laisser une réponse

un × 4 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

        Back to top
        Préférences de confidentialité

        Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous sommes en mesure d'offrir.

        Cliquez pour activer / désactiver le code de suivi Google Analytics.
        Cliquez pour activer / désactiver les polices Google.
        Cliquez pour activer / désactiver Google Maps.
        Cliquez pour activer / désactiver les intégrations vidéo.
        En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.