Le langage et nos émotions

Le langage et nos émotions

Le langage et nos émotions 1000 665 Sébastien BAGES

Nous utilisons le langage quotidien pour exprimer nos émotions, mais y a-t-il réellement influence et corrélation sur la langue et ce que nous ressentons ? Deux nouvelles études de Psychological Science, une revue de l’Association for Psychological Science, explorent les moyens par lesquels l’interaction entre le langage et l’émotion influence notre bien-être.


Transcrire nos sentiments en mots peut nous aider à faire face aux situations effrayantes

 
Katharina Kircanski et ses collègues, de l’Université de Californie à Los Angeles, ont cherché à savoir si la verbalisation d’une expérience émotionnelle actuelle, même si cette expérience est négative, peut être une méthode efficace pour le traitement des personnes atteintes de la phobie des araignées.

Dans une étude en thérapie d’exposition, les participants ont été divisés en différents groupes expérimentaux et ont reçu l’ordre d’approcher une araignée sur plusieurs jours consécutifs. Il a été dit au premier groupe de mettre des mots sur leurs sentiments, en décrivant leurs émotions négatives à propos de l’approche de l’araignée. Un autre groupe a été invité à ‘réévaluer’ la situation en décrivant l’araignée par des mots émotionnellement neutres. Un troisième groupe a été invité à parler d’un autre sujet (de la situation chez eux) et un quatrième groupe n’a reçu aucune directive.

Les participants qui ont mis leurs sentiments négatifs en termes furent les plus efficaces pour abaisser leurs niveaux d’excitation physiologique. Ils étaient aussi légèrement plus enclins à aborder l’araignée. Les résultats suggèrent que parler de vos sentiments – même s’ils sont négatifs – peut vous aider à faire face à une situation effrayante.


Déverrouillage des émotions passées : les verbes que nous utilisons peuvent affecter l’humeur et le bonheur

 
Notre mémoire des événements est influencée par le langage que nous utilisons. Lorsque nous parlons d’un événement passé, nous pouvons le décrire comme étant en cours (je courais) ou déjà achevé (j’ai couru).

Afin de déterminer si l’utilisation de ces formulations différentes pourraient affecter notre humeur et le bonheur en général, Will Hart, de l’Université d’Alabama, a effectué quatre expériences dans lesquelles les participants se sont vu expérimenter ou rappeler des évènements positifs, neutres, ou négatifs.

Les chercheurs ont constaté que les gens, dépeignant un évènement positif avec des mots qui suggèrent qu’il était toujours en cours, se sont senti eux-mêmes plus positifs. Et lorsqu’ils ont décrit un évènement négatif de la même manière, ils se sentaient plus négatifs.

Les auteurs concluent qu’un moyen potentiel pour améliorer l’humeur serait de parler des évènements passés négatifs comme quelque chose qui est déjà arrivé, par opposition à quelque chose qui s’est passé.


Citations de l’Association for Psychological Science, via EurekAlert.
Crédit image À-la-Une : © Photos Libres

Share
Sébastien BAGES
About the author

Sébastien BAGES

Plus de trois années de travail passionné sur Civilisation 2.0 Actus, et fondateur de l'association Civilisation 2.0, je mets à contribution mon expertise de veille technique et scientifique, mon analyse de chef de projet, mon engouement pour la science et ses outils, et mon expérience dans le développement stratégique afin d'offrir à tous ce qui en résulte.

Un commentaire
  • C’est effectivement des résultats observables lorsque le langage est utilisé comme médiateur de l’information émotionnelle.
    Pour aller plus loin, il se peut cependant que la personne se trouve dans l’incapacité d’utiliser le langage pour verbaliser ses émotions (pas seulement à cause d’un manque de vocabulaire mais aussi parce qu’à partir d’un certain stade, il est très difficile de les individualiser pour les transcrire). Il est alors privilégier un autre “outil” de médiation : le corps.
    Les Thérapies à Médiation Corporelle se révèle être efficace dans la résolution de problème.

Laisser une réponse

trois + un =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

        Back to top
        Préférences de confidentialité

        Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous sommes en mesure d'offrir.

        Cliquez pour activer / désactiver le code de suivi Google Analytics.
        Cliquez pour activer / désactiver les polices Google.
        Cliquez pour activer / désactiver Google Maps.
        Cliquez pour activer / désactiver les intégrations vidéo.
        En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.