Le Boson de Higgs a finalement été découvert ?

Le Boson de Higgs a finalement été découvert ?

Le Boson de Higgs a finalement été découvert ? 300 229 Sébastien BAGES

Il y avait une chance sur 5 à 10 millions de tomber dessus. C’en était assez pour les physiciens de déclarer que le boson de Higgs – particule la plus recherchée au monde – a été découverte. Enthousiasmes, applaudissements et cris de joie dans une salle comble au CERN, près de Genève en Suisse.


Presque 50 ans après la prédiction de son existence, cette percée signifie que le modèle standard de physique des particules, qui explique toutes les particules connues et les forces qui agissent sur elle, est maintenant validé et complet.

Un boson de Higgs avec une masse d’environ 125 à 126 gigaélectronvolts (GeV) a été vu séparément par les détecteurs CMS et ATLAS au Large Hadron Collider (LHC), chacun avec un niveau de confiance de 5 sigmas, pour unité de déviation standard, ont annoncé les responsables des expériences aujourd’hui au CERN.

Même selon les normes strictes des physiciens des particules, c’est statistiquement assez significatif pour être considéré comme une découverte de la particule.

« Je pense que nous l’avons », a déclaré Rolf Heuer, directeur général du CERN, en conclusion à un séminaire chaudement attendu, qui a débuté aujourd’hui à 9h, heure locale.

Partout dans le monde les résultats étaient observés lors de la Conférence Internationale sur la Physique des Hautes Energies à Melbourne, en Australie.

 

Canard ligne de mire

Pier Oddone, directeur du Fermilab près de Chicago, en Illinois, lieu collisionneur Tevatron aujourd’hui disparu, a exprimé ses observations sur la découverte d’une manière différente. « Si cela ressemble à un canard et que ça marche comme un canard, c’est que ce doit être un canard », at-il dit.

Joe Incandela du CMS et Fabiola Gianotti d’ATLAS ont rapporté avoir vu les excès de particules qui correspondent au profil d’un boson de Higgs avec une masse respective de 125 et 126 GeV. Les deux ont revendiqué une confiance de 5 sigma dans leur résultat – et les deux annonces ont été accueillies par des ovations.

Ce résultat s’accorde largement avec les précédents, qui étaient moins statistiquement significatifs, de la particule de Higgs rapportés par les deux mêmes équipes en décembre.

Les gens ont commencé à faire la queue pour entrer dans l’auditorium à environ 23 heures la nuit dernière, campant sur place. Beaucoup de ceux qui ont commencé à venir ce matin, ont été refoulés parce qu’il n’y avait pas assez de place.

Étant donné la vague de rumeurs, fuites et battages au cours des derniers jours – et le fait qu’une découverte était en principe possible, compte tenu du volume des données recueillies, le résultat positif de Higgs n’est pas une surprise totale.


 

C’est élémentaire

Le boson de Higgs donne toute la masse des particules élémentaires, ce qui permet l’existence de la matière. Il est l’unité fondamentale, ou quantique, du champ de Higgs, une entité omniprésente au travers de laquelle doivent passer toutes les particules doivent passer à travers.

Certains, comme le photon, passent à travers sans entraves – ils n’ont pas de masse. D’autres, cependant, doivent lutter comme une mouche emprisonnée dans la mélasse. Le boson de Higgs et son champ sont requis par le modèle standard, mais il n’avait jamais été détecté de façon concluante avant le rapport d’aujourd’hui.

Le séminaire était plein d’émotion et de joie. Retrouvant un émotionnelle Peter Higgs, postulant pour le boson, en 1964, qui est son homonyme, il a décrit cette découverte comme une chose incroyable qui s’est produit de son vivant.

Il y avait aussi un peu d’humour : « il est très agréable que le boson du modèle standard soit à la masse », a envoyé Gianotti. « En raison de cette masse, nous pouvons le mesurer. Merci la nature Merci ».

Les physiciens étaient un peu réticents pour appeler la découverte ‘boson de Higgs’, préférant l’appeler le ‘nouveau boson’.

C’est parce qu’ils ne connaissent pas encore ses propriétés – et ne peuvent donc pas confirmer la façon dont il est similaire à la particule de Higgs du modèle standard. « C’est le début d’un long voyage pour enquêter sur toutes les propriétés de cette particule », a souligné Heuer.

Une propriété qui doit être étudiée est la rotation de la particule : le modèle standard dit qu’il doit avoir une valeur de zéro, un boson plus exotique donnerait une valeur de deux. Oliver Buchmueller du CMS a expliqué que le LHC devrait être en mesure de déterminer la rotation du nouveau boson d’ici la fin de l’année 2012.

Nous savons que le modèle standard n’est pas complet – il ne contient pas de matière noire ou la gravité, au départ – dont un modèle non-standard de Higgs pourrait être très excitant.

« Tout le monde n’est pas seulement heureux de la découverte, mais aussi sur les perspectives qu’elle offre dans le domaine », explique Heuer.


Citations de New Scientist
Crédit image : © Thomas McCauley/Lucas Taylor/CERN/CMS Collaboration – Finalement découvert

Share
Sébastien BAGES
About the author

Sébastien BAGES

Plus de trois années de travail passionné sur Civilisation 2.0 Actus, et fondateur de l'association Civilisation 2.0, je mets à contribution mon expertise de veille technique et scientifique, mon analyse de chef de projet, mon engouement pour la science et ses outils, et mon expérience dans le développement stratégique afin d'offrir à tous ce qui en résulte.

Un commentaire

Laisser une réponse

vingt + neuf =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

        Back to top
        Préférences de confidentialité

        Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous sommes en mesure d'offrir.

        Cliquez pour activer / désactiver le code de suivi Google Analytics.
        Cliquez pour activer / désactiver les polices Google.
        Cliquez pour activer / désactiver Google Maps.
        Cliquez pour activer / désactiver les intégrations vidéo.
        En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.