C2.0 Actus

La main qui touche à tout

La main qui touche à tout

La main qui touche à tout 955 514 Sébastien BAGES

La main robotique D-Hand vendue par le centre de Recherche et de Développement DOUBLE fournit l’action de préhension avec un seul actionneur. La D-Hand imite la structure osseuse du corps humain pour fournir une pression uniforme adhérente sans utiliser de multiples capteurs de pression.


« Les mains robotiques classiques utilisent un actionneur pour chaque jointure, ou pour chaque doigt. Saisir un objet exige la détermination de l’angle pour contrôler chaque actionneur. La D-Hand réduit la dépense nécessaire à la programmation après achat, et nous pouvons également vendre la main elle-même beaucoup moins cher, parce qu’elle a moins de moteurs ».

Tous les doigts sont reliés à une structure coopérative unique, qui s’ajuste automatiquement pour assurer une pression uniforme sur l’objet saisi, et permet de saisir des objets complexes en situation irrégulière. DOUBLE s’attend à ce que, en raison de cette caractéristique, la main soit utilisée dans applications telles que l’assemblage ou les chaînes de production alimentaire, la recherche et le sauvetage, et en R&D pour le génie technologique.

« Le modèle que nous démontrons ici est au prix de ¥600,000 (environ 5996 €), comprenant les moteurs et les programmes de contrôle. La plupart de nos clients ont voulu des personnalisations, telles que des doigts un peu plus longs, ou une taille légèrement plus petite lorsque la main est ouverte. Les changements de tarification varient peu selon les personnalisations nécessaires. Dans l’avenir, nous aimerions cibler les domaines alimentaires et des boissons, comme les légumes tels que nous le présentons ici, ainsi que les poissons et les viandes, et des applications sous-marines ».

En plus de la technologie D-Hand, la société vise à développer des mains robotisées capables de reconnaître et de manipuler des objets empilés au hasard, en utilisant une caméra. La recherche est en cours, en collaboration avec des organismes de recherche universitaires.


Citations de DigInfo
Crédit image : DigInfo & DOUBLE

Share
Sébastien BAGES
About the author

Sébastien BAGES

Plus de trois années de travail passionné sur Civilisation 2.0 Actus, et fondateur de l'association Civilisation 2.0, je mets à contribution mon expertise de veille technique et scientifique, mon analyse de chef de projet, mon engouement pour la science et ses outils, et mon expérience dans le développement stratégique afin d'offrir à tous ce qui en résulte.

Laisser une réponse

20 − 11 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

        Back to top
        Préférences de confidentialité

        Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous sommes en mesure d'offrir.

        Cliquez pour activer / désactiver le code de suivi Google Analytics.
        Cliquez pour activer / désactiver les polices Google.
        Cliquez pour activer / désactiver Google Maps.
        Cliquez pour activer / désactiver les intégrations vidéo.
        En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.