La langue du futur ? Le LojBan !

La langue du futur ? Le LojBan !

La langue du futur ? Le LojBan ! 132 88 Sébastien BAGES

La langue de LojBan ne provient pas d’une culture particulière ou d’une région géographique. Le développement de cette langue a commencé au milieu des années 1980 comme une expérience par des membres d’une organisation appelée le Groupe Linguistique du Langage Logique (LLG).


En 1998, le groupe a publié un livre intitulé Le langage Complet Lojban, qui est un guide pour comprendre ce mélange hybride de plusieurs langues du monde entier.

Parmi certains traits frappants du Lobjan, nous pouvons constater son manque de majuscules, sa manière uniforme de la prononciation phonétique et la facilité avec laquelle les nouveaux apprenants peuvent la maîtriser.

La racine est formée d’une base de 1300 mots pouvant être mis ensemble pour donner des millions de combinaisons et de significations. Le langage est conçu pour être utilisé au-delà du domaine scientifique afin de faciliter la compréhension des arts, de l’histoire et d’émotions par et pour tous les citoyens du monde.

Des morceaux d’anglais, d’hindi, de chinois mandarin, d’espagnol, de russe et de perse forment les racines de lojban, avec le «j» prononcé comme celui du mot français «bonjour».

Ce langage a évolué à partir d’une tentative précédente qui fut créée en 1955 par le sociologue américain James Brown Cooke, décédé en 2000. Un roman de 1970 écrit par Brown, sur l’incident de la Troïka, décrit une base de type Internet où des connaissances seraient accessibles à la population mondiale dans une langue commune – une figure de science fiction qui fût un peu prémonitoire. La langue du Loglan était la base du système décrit dans son livre.

Le Lojban, dans sa propre langue, signifie «langage logique» L’organisation LLG avait un but, comme Brown, de créer une langue facile à apprendre à travers le globe afin de faciliter la découverte scientifique et la coexistence pacifique – un langage basé sur ce qu’on appelle la logique des prédicats.


Il y a eu une rupture avec le «Log-Lan» de Brown lorsqu’il a commencé à en chercher la propriété par le biais du copyright. Ainsi, un langage plus démocratique a émergé depuis sa création.

Cependant, les deux langues partagent de nombreux traits. Ils ont tous deux la logique des prédicats permettant de noter les idées scientifiques complexes en termes simples, et ils tentent tous les deux d’être culturellement ambigu, employant des termes différents pour intégrer autant de populations que possible.

Une autre caractéristique commune des deux langues est leur utilisation minimale des exceptions syntaxiques, choses qui composent l’un des principaux problèmes des langues organiques. Les deux langues sont nées de la notion sociologique, exprimée dans le «Sapir-Whorf hypothesis» dans laquelle chaque langue elle-même affecte la façon dont ses locuteurs pensent d’eux et du monde environnant.

Le Lojban et le Loglan ne sont pas seuls dans cet effort. La langue de l’espéranto a été créé à la fin du 19ème siècle et est encore utilisée pour mesurer la rapidité avec laquelle une personne peut apprendre une des langues du monde mais contrairement aux deux premières, elle prend comme base majoritairement le latin et une petite partie de l’Hindi. De plus, elle conserve les artifices particuliers de ses langues de bases et ne se base pas sur la logique comme pourrait le faire les LogLan & LojBan.

Une autre langue populaire et créé de toute pièce est le Vulcain, qui est appris par les fans de Star Trek du monde entier, pour aucune autre raison que de former une communauté de croyants.

Pour conclure, le LojBan est une langue qui serait parfaite pour un futur où les Êtres humains souhaiteraient vivre en symbiose en parlant un langage compréhensible par tous et pour tous.


Si vous souhaitez acquérir plus d’informations sur cette fantastique percée, rendez-vous sur le site officiel : http://www.lojban.org/tiki/Lojban

Share
Sébastien BAGES
About the author

Sébastien BAGES

Plus de trois années de travail passionné sur Civilisation 2.0 Actus, et fondateur de l'association Civilisation 2.0, je mets à contribution mon expertise de veille technique et scientifique, mon analyse de chef de projet, mon engouement pour la science et ses outils, et mon expérience dans le développement stratégique afin d'offrir à tous ce qui en résulte.

Laisser une réponse

un × 2 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

        Back to top
        Préférences de confidentialité

        Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous sommes en mesure d'offrir.

        Cliquez pour activer / désactiver le code de suivi Google Analytics.
        Cliquez pour activer / désactiver les polices Google.
        Cliquez pour activer / désactiver Google Maps.
        Cliquez pour activer / désactiver les intégrations vidéo.
        En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.