La consommation modérée de café protège contre les insuffisances cardiaques

La consommation modérée de café protège contre les insuffisances cardiaques

La consommation modérée de café protège contre les insuffisances cardiaques 1200 686 Sébastien BAGES

Alors que l’American Heart Association trace les lignes directrices pour la prévention des insuffisances cardiaques mettant en garde contre la consommation régulière de café, quelques études proposent, à l’inverse, des vertus de protection, et d’autres encore ne trouvent pas d’association du tout. Au milieu de ces informations contradictoires, le centre de recherche du Beth Israel Deaconess Medical Center (BIDMC) tente de déplacer la conversation divergente oui-non, à une question de quantification.


« Nos résultats montrent un bénéfice possible, mais comme avec tant d’autres choses que nous consommons, cela dépend vraiment de la quantité de café que vous buvez », explique l’auteure principale de l’étude, la chercheuse postdoctorante Elizabeth Mostofsky, de l’unité épidémiologique cardio-vasculaire au BIDMC. « Et par rapport à la non-consommation, la meilleure protection que nous avons observée était d’environ quatre portions européennes, ou deux portions de 227 grammes américains, de café par jour ».

L’étude, qui a été publiée ce 26 juin dans la revue Circulation: Heart Failure, a constaté que ces buveurs modérés de café avaient 11% moins de risque d’insuffisance cardiaque.

Les données ont été analysées via cinq études antérieures – quatre menées en Suède et une en Finlande – qui ont examiné l’association entre la consommation de café et l’insuffisance cardiaque. Les données autodéclarées proviennent 140220 participants, impliqués dans 6522 insuffisances cardiaques.

Dans un résumé de la littérature publiée, les auteurs ont trouvé une relation statistiquement significative entre la consommation habituelle de café et l’insuffisance cardiaque, où les doses protectrices ont commencé à augmenter avec la consommation, allant au-delà de la portion indiquée plus haut. Le phénomène de protection diminuait lentement avec une consommation jusqu’à cinq tasses, et à partir de cinq tasses et plus, il n’y avait plus aucun avantage et le bénéfice se transformait en négatif.

On ne sait pas pourquoi la consommation modérée de café offre une protection contre l’insuffisance cardiaque, mais les chercheurs disent qu’une partie de la réponse réside peut-être à l’intersection entre la consommation régulière de café et les deux des plus importants facteurs de risque pour l’insuffisance cardiaque – le diabète et l’hypertension artérielle.

« Il y a une bonne partie de la recherche qui montre que boire du café diminue le risque de diabète de type 2 », explique l’auteur principal Murray Mittleman, un médecin à l’Institut de cardiologie du BIDMC, professeur agrégé de médecine à la Harvard Medical School et directeur du programme de recherche BIDMC en épidémiologie cardiovasculaire. « Il va de soi que si vous baissez le risque de diabète, vous pouvez également réduire le risque d’insuffisance cardiaque ».

Le café peut aussi être un avantage pour la pression artérielle. Des études ont démontré que le café léger et la consommation de caféine en général sont connus pour augmenter la pression artérielle. « Mais à cette proportion modérée de consommation, les gens ont tendance à développer une tolérance où la consommation de café ne pose pas un risque et peut même avoir un effet protecteur contre l’hypertension artérielle », dit Mittleman.

Cette étude ne concernait pas de mesurer ou d’évaluer la force du café, pas plus qu’elle n’a classifié de rapport avec les boissons caféinées/décaféinées.

“Il y a nettement plus de recherche à faire », a expliqué Mostofsky. « Mais à court terme, ces données peuvent justifier une modification des lignes directrices pour tenir compte de ce que la consommation de café, avec modération, peut fournir comme une certaine protection contre l’insuffisance cardiaque ».


Citations de EurekAlert

Share
Sébastien BAGES
About the author

Sébastien BAGES

Plus de trois années de travail passionné sur Civilisation 2.0 Actus, et fondateur de l'association Civilisation 2.0, je mets à contribution mon expertise de veille technique et scientifique, mon analyse de chef de projet, mon engouement pour la science et ses outils, et mon expérience dans le développement stratégique afin d'offrir à tous ce qui en résulte.

Laisser une réponse

onze + neuf =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

        Back to top
        Préférences de confidentialité

        Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous sommes en mesure d'offrir.

        Cliquez pour activer / désactiver le code de suivi Google Analytics.
        Cliquez pour activer / désactiver les polices Google.
        Cliquez pour activer / désactiver Google Maps.
        Cliquez pour activer / désactiver les intégrations vidéo.
        En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.