La 3D Holographique nous semble de plus en plus proche

La 3D Holographique nous semble de plus en plus proche

La 3D Holographique nous semble de plus en plus proche 630 351 Sébastien BAGES

Des applications comme la télévision holographique ont longtemps été relégués comme la prochaine grande chose à accomplir dans un lointain avenir. Mais à Louvain, un laboratoire belge en R&D pour la nanotechnologie a mis au point un processus qui pourrait nous rapprocher de la diffusion d’images holographiques en temps réel.


Des scientifiques de l’Institut de micro-électronique et composants (IMEC) croient, comme d’autres chercheurs, que les images holographiques sont la réponse pour résoudre la fatigue oculaire et les maux de tête liés aux images 3D.

À l’IMEC, leur travail consiste à créer des pixels en mouvement. Ils conçoivent des écrans holographiques en braquant des lasers sur des plates-formes de microsystèmes électromécaniques (MEMS) qui peuvent se déplacer de haut en bas comme des petits pistons réfléchissants.

“La visualisation holographique promet d’offrir une expérience visuelle 3D naturelle pour les téléspectateurs, sans effets secondaires indésirables comme les effets stéréoscopiques 3D (lunettes inconfortables, yeux tendus, expérience fatigante)”, explique l’institut.

Dans leur système nanométrique, ils travaillent sur des puces fabriquées en faisant croître une couche d’oxyde de silicium sur des plaquettes de silicium. Cela donne de petits carrés d’oxyde de silicium gravés en alternance de manière plus ou moins fine afin de former un damier. Un revêtement d’aluminium réfléchissant est placé sur la tête de la puce. Lorsque la lumière laser frappe la puce, elle rebondit sur les bords entre les pixels adjacents à un angle. La lumière diffractée interfère de manière constructive et destructive pour créer une image 3-D où de petites plates-formes en miroir se déplaçant de haut en bas, de nombreuses fois par seconde, pour créer une projection en mouvement. Le procédé peut aussi être décrit comme des pixels proche d’une lumière parasite. Les petites distances entre ceux-ci génèrent une image que l’œil humain peut ainsi voir.

Imec espèrent construire la première structure, «preuve-de-concept» en mouvement d’ici la mi-2012. “La vision d’IMEC est de concevoir un sublime écran 3D : un affichage holographique avec un angle de 60° de diffraction et une expérience visuelle haute définition”, déclare la société.

En tant que tel, Imec aura beaucoup de concurrences dans cette course hautement complexe à l’imagerie holographique. Selon des rapports publiés en 2011, les équipes de recherche visent à faire de la «holo-technologie» plus une réalité qu’une liste de souhaits pour les consommateurs.

 

Démonstration de la technique :


Traduit de l’article original PhysOrg, par Sébastien B.

Share
Sébastien BAGES
About the author

Sébastien BAGES

Plus de trois années de travail passionné sur Civilisation 2.0 Actus, et fondateur de l'association Civilisation 2.0, je mets à contribution mon expertise de veille technique et scientifique, mon analyse de chef de projet, mon engouement pour la science et ses outils, et mon expérience dans le développement stratégique afin d'offrir à tous ce qui en résulte.

Un commentaire
  • La 3D Holographique nous semble de plus en plus proche « ebressources 7 avril 2012 à 20h28

    […] Via civilisation2.org Share this:TwitterFacebookJ'aimeJ'aime  […]

Laisser une réponse

neuf − huit =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

        Back to top
        Préférences de confidentialité

        Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous sommes en mesure d'offrir.

        Cliquez pour activer / désactiver le code de suivi Google Analytics.
        Cliquez pour activer / désactiver les polices Google.
        Cliquez pour activer / désactiver Google Maps.
        Cliquez pour activer / désactiver les intégrations vidéo.
        En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.