C2.0 Actus

Jeunes / CNRS : Un grand moment de rencontres et de partage

Jeunes / CNRS : Un grand moment de rencontres et de partage

Jeunes / CNRS : Un grand moment de rencontres et de partage 1147 546 Luis Bicalho

Tous les ans depuis plus de 20 ans, les rencontres Jeunes-CNRS permettent à la communauté de chercheurs de rencontrer des jeunes citoyens. Un grand moment de convivialité puisque les rencontres sont souvent informelles, pendant les repas, les “speed-dating”, et la proximité permise par un tel évènement.


Cette année, l’évènement tentait une expérience d’ouverture au-delà du parc scientifique du Futuroscope à Poitiers, qui accueillait l’évènement. Une équipe était en effet chargée de couvrir les ateliers sur Twitter.

 

#Rencontre augmentée

Cette nouveauté a laissé les scientifiques sceptiques. Venus chercher avant tout un contact direct avec les jeunes, certains craignaient le “vertige” qu’ils auraient eu, ayant su que plus de 40.000 “followers” (personnes suivant un profil, un mot-clé ou une page) allaient suivre l’évènement en direct. Au total, ce sont plus de 340.000 tweets relatifs à l’évènement qui furent publiés. [hashtag #JeunesCNRS]. Perdraient-ils cette liberté de parole, garderaient-ils leurs traits d’humour, prendraient-ils position aussi librement ?

La rencontre ‘post-humaine’ n’est pas pour tout de suite. Je crois que l’initiative apporta en définitive un vrai plus. Les 450 participants étaient pour la plupart déconnectés car peu pouvaient suivre en direct les tweets. Comme le faisait remarquer Béatrice Korc, les ‘augmenteurs’ ont avant tout permis de contextualiser, sourcer et communiquer sur l’évènement. Tout au long des ateliers, ils publiaient des photos, des sources tels que des passages radios, des vidéos et des articles de journaux.

Merci à http://infusoir.hypotheses.org/


 

#Grande interactivité

La connexion avec les chercheurs, elle, était bien réelle. Les premiers retours le montreront certainement : les jeunes trouvèrent excellente l’ouverture des chercheurs à la discussion. Dans les ateliers, ils pouvaient intervenir souvent, poser des questions et réagir. L’atelier sur les Post-humains commença par un grand ‘Brainstorming’, avec une douzaine de groupes de 10 personnes, parmi lesquels s’introduisaient des chercheurs, invités spécialement pour pouvoir échanger avec les participants (sans animer un atelier spécifique pour autant).

Toute la journée de Samedi eurent lieu des ateliers (programme consultable ici : http://www.cnrs.fr/sciencesetcitoyens/spip.php?article33). Pendant les pauses-café, les discussions libres nous permettaient d’aller plus loin, d’interroger les chercheurs, de poser nos questions.

Le lendemain, une quarantaine de jeunes avaient à charge de restituer les informations à l’ensemble du groupe, dans le grand amphithéâtre, une synthèse de tous les ateliers. En effet, il n’était pas possible d’assister à plus de deux ateliers dans la journée. Les ‘rapporteurs’ devaient plancher le samedi soir pour faire un résumé des interventions. Pour ma part, je fus rapporteur dans l’atelier ‘La science et le doute’.

Jeunes / CNRS : Un grand moment de rencontres et de partage

 

#Diversité des participants

Ils ont entendu parler de l’évènement par le web, leurs professeurs, leurs amis, la presse… Ils ont été invités par leur lycée, leur association, l’ambassade de France de leur pays… Ce fut une rencontre entre les scientifiques et la société civile, représentée dans sa diversité. À en voir le diagramme des personnes lambda, des associations, des sites internet et même des hommes politiques (comme la maire du 1er arrondissement de Lyon) ont couvert l’évènement sur Twitter.

Jeunes / CNRS : Un grand moment de rencontres et de partage

L’association Science Ouverte était venue en délégation. Elle fait un travail quotidien important de vulgarisation scientifique à Bobigny et de soutien scolaire (primaire, secondaire, prépas).

Étaient présents des étudiants de multiples nationalités (hollandais, belges, italiens, espagnols, anglais, mais aussi marocains et colombiens), des étudiants en sciences venus rencontrer les chercheurs (Biologie ou physique, licence ou master…), et des lycéens.

On retiendra un grand moment de rencontre parmi ceux qui font avancer la science et ceux qui la vulgarisent, entre savants d’aujourd’hui et les futurs chercheurs, et des citoyens curieux des problématiques de leur temps. Ne ratez pas la prochaine édition !


Suite : L’Homme augmenté : Demain les Post-humains ?

Share
Luis Bicalho
About the author

Luis Bicalho

Intéressé par l'écologie, la démocratisation des sciences et les innovations technologiques et environnementales, j'ai suivi un cursus scientifique avant de m'orienter vers les sciences humaines. Licencié d'Histoire en 2012 à l'Université Paris-Sorbonne IV, je suis aujourd'hui animateur du réseau national du REFEDD, un réseau d'associations étudiantes pour le développement durable.

Laisser une réponse

2 × cinq =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to top
Préférences de confidentialité

Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous sommes en mesure d'offrir.

Cliquez pour activer / désactiver le code de suivi Google Analytics.
Cliquez pour activer / désactiver les polices Google.
Cliquez pour activer / désactiver Google Maps.
Cliquez pour activer / désactiver les intégrations vidéo.
En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.