[Interview] Le robot QBO se regarde dans un miroir et apprend qui il est.

[Interview] Le robot QBO se regarde dans un miroir et apprend qui il est.

[Interview] Le robot QBO se regarde dans un miroir et apprend qui il est. 936 248 Sébastien BAGES

Un robot équipé de vision stéréoscopique, de quelques autres outils et des programmes de reconnaissance faciale, ouvre un certain nombre de possibilités. Mais il peut être intéressant de voir ce qui arrive lorsque vous le placez face à un miroir. Généralement, Il perd son «sens» de l’orientation.


Un des robots développé récemment, le robot open source QBO, a été rapidement en mesure d’apprendre à la fois, à se reconnaître et à s’identifier lorsqu’il a été placé dans une telle situation.

Voulant en savoir plus sur cette nouvelle, Civilisation 2.0 a décidé d’aller à la rencontre de son inventeur, créateur et fondateur du projet, Francisco Javier Paz Rodríguez.

Civilisation 2.0 (C2.0) : Quel a été votre parcours scientifique ?

Francisco Javier Paz Rodríguez (F.P.) : En 1998, j’ai créé une entreprise de récupération de données informatique sur des supports magnétique. Durant cette période nous avons développé plusieurs algorithmes mathématiques orientés vers la recherche de données informatique sur les disques durs, pour, entre autres, résoudre les problèmes de piratages et ainsi travailler en collaboration avec les forces de l’ordre.

C2.0 : Comment s’est introduit QBO ?

F.P. : Il n’y aucune relation avec le projet Qbo. Les algorithmes mathématiques utilisés dans le passer, n’ont pas été récupéré. Nous avons tout de même su garder toute l´expérience accumuler dans le milieu informatique pour une meilleure base autour de Qbo.

C2.0 : Combien de temps cela vous a-t-il pris pour la conception de QBO ?

F.P. : Environ 6 ans. Tout d’abord le projet a été conçu de manière autonome est sans aucune aide économique. Nous avons seulement eu un soutien financier, la dernière année, d’un crédit d’État de l’Espagne avec des intérêt très bas.

C2.0 : QBO possède-t-il une ou plusieurs langues ?

F.P. : Tous les tests et conceptions sont réalisés en anglais pour des raisons évidentes de marché. Nous travaillons actuellement sur une version en espagnol. Mettre à disposition le projet dans plusieurs langues fait parti de notre agenda, mais on compte aussi sur la communauté open source pour développer beaucoup de projets dans le futur.

C2.0 : Quelle avancée voyez-vous grâce à votre fonction du test positif du miroir ?

F.P. : La progression sera la même que jusqu’à maintenant. Pour être franc, nous nous n’attendions pas à une telle répercussion après le test du miroir. Bien sûr, on s’en réjouit, parce que ça a servi à Qbo de se faire connaître à un niveau mondial. La deuxième vidéo du test est bientôt prête. Elle servira a mieux comprendre le fonctionnement de Qbo et sa capacité à reconnaître sa propre images ou même un autre Qbo identique face à lui.

C2.0 : Le robot a-t-il connaissance de lui-même ? Pourquoi ?

F.P. : Qbo n’a pas de connaissance de lui-même, on a publié des explications sur notre blog à ce sujet, en expliquent la subtilités du test du miroir. Qbo ne fait que reconnaître un objet tout simplement. Pour prendre un exemple, vous appelez par téléphone, l’interlocuteur vous donne la réponse désirée à votre question, cela veut-il dire que cette personne a une connaissance de soi même ? Un répondeur peux le faire, non ?


C2.0 : Vous bénéficiez d’un réel effet buzz sur internet, savez-vous comment celui-ci s’est-il propagé ?

F.P. : On imagine que les gens ont vite adopté et sympathisé avec le projet Qbo pour des raisons «romantiques». Nous ne sommes pas une multinationale, et le projet est né d’une conception personnelle purement «homemade» (ndlr : fait à la maison ou du garage). Notre propre évolution est une véritable controverses de l’intelligence artificiel, vous ne le croyez pas aussi ? Pendant c’est dernières années les progrès ce sont appliqués presque exclusivement à la mécatronique, mais malheureusement, l’évolution de l’intelligence artificielle n’a pas suivit le même chemin, notre proposition de «systèmes distribués» sera la vrai nouveauté de notre produit.

C2.0 : Quelle évolution souhaiteriez-vous apporter à QBO ?

F.P. : Un développement distribué, où chaque utilisateur peut fournir des informations QBO dans le but de créer une semi-intelligence pour toutes les situations. Nous voulons que QBO devienne comme un animal intelligent de plus à la maison, par exemple comme un chien ou un chat.

C2.0 : QBO vie-t-il l’espace domestique ?

F.P. : Le sentiment de ressentir l’espace domestique n’est pas applicable. Cependant QBO peut interagir dans des environnements différents d’une maison, mais les résultats ne seront pas nécessairement les mêmes.

C2.0 : Sur quoi portez-vous votre attention aujourd’hui ?

F.P.: Créer un véritable écosystème autour de QBO et que chaque jour, avec l’aide des personnes et d’un système distribué tend à créer une véritable intelligence artificielle.

 

 


Si vous souhaitez obtenir plus d’informations sur QBO, vous pouvez aller sur le blog TheCorpora. Le site sera bientôt disponible.

Share
Sébastien BAGES
About the author

Sébastien BAGES

Plus de trois années de travail passionné sur Civilisation 2.0 Actus, et fondateur de l'association Civilisation 2.0, je mets à contribution mon expertise de veille technique et scientifique, mon analyse de chef de projet, mon engouement pour la science et ses outils, et mon expérience dans le développement stratégique afin d'offrir à tous ce qui en résulte.

2 commentaires

Laisser une réponse

neuf + 11 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

        Back to top
        Préférences de confidentialité

        Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous sommes en mesure d'offrir.

        Cliquez pour activer / désactiver le code de suivi Google Analytics.
        Cliquez pour activer / désactiver les polices Google.
        Cliquez pour activer / désactiver Google Maps.
        Cliquez pour activer / désactiver les intégrations vidéo.
        En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.