[Interview] Chritophe Eloy suite à sa découverte de la formule Léonard de Vinci

[Interview] Chritophe Eloy suite à sa découverte de la formule Léonard de Vinci

[Interview] Chritophe Eloy suite à sa découverte de la formule Léonard de Vinci 173 300 Sébastien BAGES

Hier, nous vous avions parlé dans l’article “La formule de Léonard explique pourquoi les branches se divisent sans casser” du jeune chercheur Christophe Eloy qui a découvert la corrélation entre la formule de Léonard de Vinci et le vent.


Pour vous, nous avons décidé d’entreprendre son interview dans l’objectif d’avoir plus d’informations.

 
Quel a été votre parcours scientifique ?

“Je suis un ancien élève de l’Ecole normale supérieure, où j’ai été formé en physique. J’ai ensuite poursuivi par un doctorat en mécanique des fluides à Marseille, pour finalement obtenir un poste de Maître de conférences à l’Université d’Aix-Marseille où mon activité se partage entre enseignement et recherche. En ce moment, j’effectue un séjour de deux ans à San Diego, dans le cadre d’une bourse européenne.”

 
Comment s’est introduite votre découverte ?

“J’ai assisté en 2009 à une conférence d’Emmanuel de Langre (Ecole Polytechnique) qui avait parlé de la règle de Léonard de Vinci. A l’époque, je lui avais demandé quel était l’explication pour cette règle géométrique si simple, et il m’avait expliqué la théorie hydraulique : le diamètre des branches est ajusté pour permettre l’ascension de la sève de manière optimale. Lui comme moi étions un peu sceptique sur cette explication, et il m’a suggéré que ce pouvait être plutôt dû aux efforts externes comme le vent, le poids des branches, le poids de la neige, etc.”

 
Combien de temps cela vous a-t-il pris pour faire le lien entre la théorie de Léonard de Vinci et le vent ?

“J’ai passé plusieurs semaines à lire la littérature scientifique sur le sujet. Une fois que l’idée du modèle est venue, l’étude elle-même a pris un mois environ, et l’écriture de l’article deux semaines. Dans mon activité scientifique, c’est un “petit” projet que je mène en parallèle avec d’autres sujets plus liés à la mécanique des fluides traditionnelle.”


 
Dans l’article de Wired, il a été fait état d’une surprise générale. Connaissez-vous la cause de l’absence de réflexion avant que vous ne la fassiez vous-même ?

“Je ne sais pas s’il y a eu une surprise générale, ou s’il y aura une telle surprise, car l’article scientifique que j’ai écrit n’est même pas encore publié officiellement et il est un peu tôt pour juger de la réaction de la communauté scientifique. Plusieurs personnes avaient proposé que le vent ou le poids des branches puisse être la cause de la loi de Léonard de Vinci, dont Benoit Mandelbrot dans les années 80. Mais c’est une chose d’émettre une hypothèse de travail et une autre d’en apporter la preuve.”

 
Lors d’une entrevue avec Pedro Reis et ScienceNow, ce premier explique que cela pourra aider dans la compréhension des dégâts tels qu’avaient pu faire l’ouragan Irene en Août dernier. Comprennez-vous la corrélation ? Allez-vous apporter un “soutient aux équipes du MIT ?

“Pedro est un collègue et ami. Ce qu’il a voulu dire je crois, c’est que mon modèle mathématique pourra peut-être aider à la compréhension des dégâts sur les forets liés aux tempêtes. Les sciences forestières utilisent déjà des modèle pour prédire les risques de casse et de dégât liés au vent, mais leurs modèle sont empiriques.”

 
Sur quoi portez-vous votre attention aujourd’hui ?

“Je continue un peu à travailler sur les arbres en collaboration avec l’équipe d’Emmanuel de Langre à l’Ecole Polytechnique. Je travaille également sur l’efficacité de la nage des poissons, et sur la physique du battement d’un drapeau dans le vent.”

 
Nous vous remercions pour votre prompte réponse et vous souhaitons bonne continuation pour votre publication prochaine ainsi que vos futurs travaux.

“Merci.”

 
Si vous souhaitez en savoir davantage sur Christophe Eloy vous pourrez consulter son profil sur le site de l’Institut de Recherche sur les Phénomènes Hors Équilibre comprenant les Instituts de Recherche du CNRS et des Universités de Marseille : voir le profil
Pour étudier plus en profondeur la théorie de Christophe, je vous soumet la publication scientifique officielle : voir la publication


Interview par Sébastien Bages pour Civilisation 2.0

Share
Sébastien BAGES
About the author

Sébastien BAGES

Plus de trois années de travail passionné sur Civilisation 2.0 Actus, et fondateur de l'association Civilisation 2.0, je mets à contribution mon expertise de veille technique et scientifique, mon analyse de chef de projet, mon engouement pour la science et ses outils, et mon expérience dans le développement stratégique afin d'offrir à tous ce qui en résulte.

Laisser une réponse

quatre × cinq =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

        Back to top
        Préférences de confidentialité

        Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous sommes en mesure d'offrir.

        Cliquez pour activer / désactiver le code de suivi Google Analytics.
        Cliquez pour activer / désactiver les polices Google.
        Cliquez pour activer / désactiver Google Maps.
        Cliquez pour activer / désactiver les intégrations vidéo.
        En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.