C2.0 Actus

Fera-t-on pousser des puces électroniques écologiques dans notre jardin ?

Fera-t-on pousser des puces électroniques écologiques dans notre jardin ?

Fera-t-on pousser des puces électroniques écologiques dans notre jardin ? 300 229 Sébastien BAGES

Les meilleurs semi-conducteurs sont cultivés, non pas créés. Tout du moins, cela pourrait être un jour le cas. Les protéines qui peuvent construire des nanostructures de silice pour nous ont été ‘évolués’ en laboratoire. Les structures pourraient trouver une utilisation dans l’industrie des semi-conducteurs.


Luc Bawazer, maintenant à l’Université de Leeds au Royaume-Uni, et ses collègues se sont demandés si les protéines qui ont évolué pour aider à construire des squelettes d’animaux pourraient être utilisées pour cultiver de nouveaux composants électroniques.

L’équipe a choisi les silicatéines – protéines qui construisent les squelettes en silice des éponges marines – en tant que base pour leur travail. En utilisant des techniques d’amplification d’ADN, ils ont réussi à faire grandir des millions de brins d’ADN qui codent les silicatéines. Les mutations surgissent naturellement pendant le processus. L’association finale de l’ADN a contenu assez de variations pour veiller à ce que quelques-unes des silicatéines bâtiraient différents types de structures minérales.

Les chercheurs ont ensuite attaché l’ADN à des microbilles de polystyrène et les ont placées dans une solution contenant un composé riche en silicium. L’équipe de Bawazer a sélectionné des protéines pouvant tirer du silicium hors de la solution dans le but de construire des structures de silice autour, tout en permettant l’accès de l’ADN à leur surface. Ce serait facile de recueillir et d’amplifier l’ADN qui a conçu les structures les plus prometteuses. Le produit final ? Des protéines qui construisent des structures de silice jamais vues dans la nature.

Avec cette nouvelle évolution, il devrait être possible de cultiver des structures complètes de silice, avec une taille et une forme demandées, en vue d’une utilisation dans des applications technologiques.

« C’est assez novateur », explique Fiona Meldrum de l’Université de Leeds au Royaume-Uni, qui n’a pas participé à l’étude. La silice est la base construction des semi-conducteurs, donc les appareils électroniques seraient un aboutissement naturel pour un tel matériau.


Cette découverte a été publiée par le magazine Proceedings of the National Academy of Sciences, sous la référence DOI: 10.1073/pnas.1116958109

Citation de New Scientist
Crédit image : Faire pousser votre propre semi-conducteur – © Ken Lucas/Getty Images

Share
Sébastien BAGES
About the author

Sébastien BAGES

Plus de trois années de travail passionné sur Civilisation 2.0 Actus, et fondateur de l'association Civilisation 2.0, je mets à contribution mon expertise de veille technique et scientifique, mon analyse de chef de projet, mon engouement pour la science et ses outils, et mon expérience dans le développement stratégique afin d'offrir à tous ce qui en résulte.

Laisser une réponse

sept + douze =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

        Back to top
        Préférences de confidentialité

        Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous sommes en mesure d'offrir.

        Cliquez pour activer / désactiver le code de suivi Google Analytics.
        Cliquez pour activer / désactiver les polices Google.
        Cliquez pour activer / désactiver Google Maps.
        Cliquez pour activer / désactiver les intégrations vidéo.
        En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.