Éducation et Méthode Scientifique – Mon grain d’sel

Éducation et Méthode Scientifique – Mon grain d’sel

Éducation et Méthode Scientifique – Mon grain d’sel 600 450 Sébastien BAGES

Pour introduire un peu le sujet et faire la mise en situation, sachez que je pratique l’Instruction En Famille qui consiste à faire l’acquisition des connaissances en dehors de l’environnement scolaire classique.


[box type=”warning” ]Rappelons que les articles [Mon grain d’sel] sont des points de vue qui n’ont rien à voir avec les autres contenus de C2.0 mais le point de vue orienté de l’auteur.[/box]

Un grand nombre de personnes possède une mauvaise image de l’IEF sans en savoir plus que ça, grâce aux fortunes que dépense le gouvernement en campagne de décrédibilisation de ce fantastique moyen d’apprentissage.

Ainsi, je vais vous révéler quelques-unes de mes pensées sur ce thème.

  • Démarche et réglementation institutionnelle de l’éducation

 
Je suis pour une démarche naturelle donnant une suite réelle à la curiosité enfantine, avec une orientation induite pour suivre plus ou moins la bible de l’État “providence” afin de ne pas être pénalisé juridiquement.

Les guides de réglementation et le programme scolaire me paraissent trop anthropocentristes, suivant une moyenne statistique qui ne reflète pas la réalité.
Chaque interconnexion nerveuse des individus est différente et n’évolue pas à l’identique. Penser le contraire revient à créer un eugénisme intellectuel dont je ne puis être le supporter.

  • Spécialisation

 
J’essaie personnellement d’en apprendre tous les jours sans me spécialiser.

La spécialisation amène une méconnaissance de ses capacités réelles. De plus, elle étouffe le domaine de travail lui-même.

Comment dire que l’on connaît l’électricité en tant qu’électricien, sans avoir étudié la physique des particules en profondeur, par exemple.
Chaque domaine de compétences est relié et le cloisonnement par matière est une aberration.
Si j’apprends à ma fille les chiffres, je veux lui apprendre aussi son histoire, ses théories, son évolution, etc etc…

  • Connaissances / intelligence

 
Einstein a dit : “Si vous ne pouvez expliquer un concept à un enfant de 6 ans, c’est que vous ne le comprenez pas parfaitement“.
Exemple, ma fille a voulu savoir ce qu’étaient les Cellules eucaryote. On a découvert ensemble leur fonctionnement, leur composition, l’avons dessiné et écrit son nom.

Bien sûr, nous en avons parlé de façon vulgarisée. Si la définition du mot vulgarisation vous échappe, sachez que ce n’est pas réellement synonyme de vulgaire. La vulgarisation scientifique est la manière d’expliquer les choses de manière simple et accessible afin d’en comprendre le concept. Vous pourrez en savoir plus sur ce mot en suivant ce lien : http://fr.wikipedia.org/wiki/Vulgarisation
En outre, si des termes ou concepts ne sont pas compréhensibles, nous essayons de créer un automatisme en allant les chercher sur le dictionnaire et/ou sur internet, puis en essayant d’appliquer des exemples concrets.
Nous ne sommes jamais seulement enseignants mais nous sommes enseignés-enseignant et c’est là la clé des connaissances.

Beaucoup n’ont pas confiance en eux car ils pensent manquer d’intelligence. Sur ce point, je vous propose de visionner la vidéo qui suit :


Le but de l’éducation pour moi n’est pas d’apprendre mais de comprendre et enseigner la créativité. Un autre exemple (vidéo sous-titrée en français – cliquez sur lecture puis le bouton “CC”) :

 

  • La Méthode Scientifique

 
Je suis une méthode analytique des questions de ma fille et l’on applique ensemble la Méthode Scientifique.
La Méthode Scientifique est un ensemble de processus logique permettant d’atteindre le meilleur des résultats possibles.

Voici comment elle se décompose :
1/ Constat / Idée
2/ Définition de la question
3/ Recueillir les informations et les ressources par l’observation
4/ Former une hypothèse explicative
5/ Effectuer les expériences nécessaire, recueillir des données et tester l’hypothèse
6/ Analyser les données
7/ Interpréter les données et tirer les conclusions qui s’imposent pour servir de point de départ à de nouvelles hypothèses
8/ Publier les résultats
9/ Reproduire les expériences (par une personne tierce)

Cela implique donc d’explorer un sujet “non-superficiellement”.

  • Exemple

 
Un exemple intéressant est la Khan Academy qui est un site éducatif. L’enfant s’intéresse à un domaine, il clique dessus et apprend des choses via des vidéos. En fonction de ce qu’il a compris, un chemin différent sera suivi, dans l’arborescence des connaissances développées par cette association.

Connaissez-vous le dessin animé “le bus magique“?
Dans le bus magique, la prof dit à ses élèves de savoir mettre les choses en relation.
Dans un épisode, les élèves avaient pour tâche de faire un exposé en binôme. Un des binômes ne l’avait pas fait. Tout ce qu’ils avaient, était une chaussure pleine de vase et un sandwich au thon.
Tous deux ont dû, avec l’aide de la classe, trouver comment ces deux choses pouvaient entrer en relation.
La solution qu’ils ont trouvée était la chaîne alimentaire aquatique. La vase est un bassin vivant de phytoplancton qui est mangé par la “friture”, lui-même mangé par l’anchois qui est mangé par le thon.

Je vous ai donné des exemples concrets, des pédagogies ainsi que la source pour la description de la méthode scientifique. Si vous ne comprenez pas les termes et que vous avez compris que vous n’avez pas compris, il suffit de les chercher et c’est là la clé des connaissances.

  • Sociabilité

 
La principale attaque du gouvernement contre l’IEF est la sociabilité.
Elle est bien souvent reprise en cœur par toute la population.

Alors d’abord voyons ce qu’est la sociabilité :
Capacité d’entretenir des relations humaines agréables, de rechercher la compagnie de ses semblables.Définition de l’Université de Rennes.

Pour vous expliquer cela, je ne peux me reposer que sur cet excellent article :

J’aimerais souligner aussi que notre fille est complètement sociable, et qu’elle a beaucoup de facilité à entrer en contact avec les gens.

  • Conclusion

 
Par cet article, je ne veux pas dire que l’école ou l’IEF sont bons ou mauvais. D’ailleurs, ce n’est pas ce que je pense.

L’opinion à laquelle je suis arrivé est l’apprentissage communautaire non-cloisonné.
C’est-à-dire, un apprentissage tel que je l’ai décrit avec du matériel et sans stratification, ni de genre, ni de classe. J’ai lu certaines choses sur ce que l’on appelle l’école de la Neuville qui me paraît être le plus proche de la réalité mais encore un peu trop cloisonnée à mon goût. L’intérêt serait d’établir une sorte de groupes locaux allant à la rencontre d’autres groupes non-locaux pour échanger et acquérir des connaissances.
Peut-être une sorte de mixte en l’école de la Neuville, les colonies de vacances et la pédagogie que je développe. Système qui, dans l’état actuel de mes connaissances, n’existe pas en France.


Share
Sébastien BAGES
About the author

Sébastien BAGES

Plus de trois années de travail passionné sur Civilisation 2.0 Actus, et fondateur de l'association Civilisation 2.0, je mets à contribution mon expertise de veille technique et scientifique, mon analyse de chef de projet, mon engouement pour la science et ses outils, et mon expérience dans le développement stratégique afin d'offrir à tous ce qui en résulte.

3 commentaires
  • Quelle arogance et quelle démonsration des vertus de l’IEF ?!?!
    De plus paraphrasant les propos du scientiste Jacquard et de Fresco et, en Anglais s’il vous plait.
    Mais bonhomme, si tu n’avais pas été à l’école à laquelle on a pu t’apprendre les notions de concepts et de métholologies et l’apprentissage des langues étrangères, tu n’en serais pas ici à chercher à exposer tes pseudos découvertes qui ne sont que coquilles vides à coté du travail des penseurs et autres vrais chercheurs qui travaillent eux dans l’humilité mais laissent une trace indélébile dans l’histoire de l’humanité.
    A la lecture de tes inspirations fantaisistes je te conseille plutôt de te tourner vers les travaux de Freinet ou combien d’autres psychologues, pédagogues… qui ont voué leur vie à la recherche de partie de cet essentiel dont tu prétends solutionner pour l’éducation de ta fille.
    Verbiages, allez circulez y a rien à voir.

    • Je ne suis pas forcément en accord avec cet auteur, mais concernant la méthodologie, nous l’appliquons naturellement et la perdons à cause des méthodes scolaires archaïques et destructrices.

      Pour appuyer l’argumentaire, un article a paru il y a plus d’une semaine sur C2.0 : https://civilisation2.org/nous-naissons-scientifiques/

      Si l’IEF a pour vocation de développer nos facultés naturelles, alors il s’agit là d’une des meilleures fonctions instructives.

  • : https://civilisation2.org/nous-naissons-scientifiques/

    “La pensée et l’apprentissage visibles chez les très jeunes enfants sont étonnamment semblables à la pensée et l’apprentissage en science, selon Alison Gopnik, professeure de psychologie et professeure affiliée en philosophie à l’Université de Californie à Berkeley.” Mouais dire cela ou enfoncer des portes ouvertes revient au même.

    D’autant plus facile de comprendre cela simplement dans l’observation d’un enfant qui par exemple posté au bord d’une rivière jette un cailloux dans l’eau et observe ce qui se passe.

    L’homme est né pour modifier son environnement et s’en rendre maître et ce depuis 1 millions d’années.

    Roy Lewis dans son roman “Pourquoi j’ai mangé mon père” le démontre très bien et avec humour.

    Quant aux méthodes scolaires archaïques et destructrices, il en est toujours de même et depuis Charlemagne.

    Le mode d’instruction des masses est construit sur un système pyramidal duquel les plus doués ou les nantis s’en sortent remarquablement bien.

    Pour les autres, c’est le panier de crabes.
    A mon sens, il s’agit plutôt d’une idéologie politique qui ne dit pas son nom.

Laisser une réponse

13 + 15 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

        Back to top
        Préférences de confidentialité

        Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous sommes en mesure d'offrir.

        Cliquez pour activer / désactiver le code de suivi Google Analytics.
        Cliquez pour activer / désactiver les polices Google.
        Cliquez pour activer / désactiver Google Maps.
        Cliquez pour activer / désactiver les intégrations vidéo.
        En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.