Du Batsignal au ChatSignal : La Ligue de Défense Internet sera lancée dans cinq pays

Du Batsignal au ChatSignal : La Ligue de Défense Internet sera lancée dans cinq pays

Du Batsignal au ChatSignal : La Ligue de Défense Internet sera lancée dans cinq pays 533 287 Sébastien BAGES

Fight for the Future (Lutte pour l’avenir), une association à but non lucratif connue pour l’organisation de campagnes en ligne, va lancer la Ligue de Défense Internet, le 19 juillet. La ligue fournira, pour paraphraser la déclaration affichée sur leur site, le système de diffusion d’urgence Internet. La Ligue de Défense Internet essaie de créer un mécanisme simple pour lancer une campagne en ligne chaque fois qu’Internet est en danger, mais pas que …


Pour leur lancement, la Ligue de Défense Internet se tiendra dans cinq villes de par le monde, y compris Ulaar Bator en Mongolie ! Dans ces zones, ils prévoient de lancer des signaux de chat, non en virtuel, mais en réel (voir photo ci-dessus). Lorsque Iqbal Farabi, rédacteur asie chez nos confrères TechInAsia, a demandé plus d’informations au sujet du choix des villes qui seront les points de départ, Tiffiniy Cheng, co-directeur de Fight for the Future, a répondu :

Les membres se portent volontaires pour accueillir un évènement. Nous avons des bénévoles dans quatre villes, qui planifieront l’organisation d’une fête. Un de nos premiers membres et donateurs était en Mongolie, dans un orphelinat, et sera l’hôte pour démarrer le projet là-bas.

En outre, Iqbal lui a demandé ce qu’était leur préoccupation concernant la question sur l’ouverture d’internet en Asie. « Nous sommes préoccupés par la censure et suivons de près ce qui se passe en Asie » a expliqué Tiffinity. « La façon dont internet est contrôlé et censuré en Asie est exactement ce que nous ne souhaitons pas voir arriver aux États-Unis, et voulons faire marche arrière autour du monde (ndlr : pour restaurer la liberté et la neutralité du web). Je suis particulièrement préoccupé par le manque de sources des médias dans des pays comme Singapour et la Chine ».

Beaucoup de nations asiatiques ont été en ligne de mire concernant la censure de la toile. La plus mise en avant est bien sûr la Chine, où il y a eu récemment des exemples qui ne manquent pas. Sina Weibo, une plateforme de micro-blogging entre Twitter et Facebook, a déjà censuré le partage de photos et le moteur de recherches à Hong Kong, a bloqué la page officielle du consulat américain à Shanghai, et censuré les recherches pour la ‘vérité’, et tout cela, seulement pour le mois de juillet. Les autorités chinoises en général ont été sévères récemment, surtout pour le blocage de Slideshare, bien au-delà des très nombreux autres services qui sont bloqués là-bas.

Les problèmes de filtrage ne s’arrêtent bien sûr pas à ce pays. L’Inde et l’Indonésie, deux autres nations avec un nombre important d’utilisateurs, semblent souvent suivre le chemin de la Chine. Les journalistes locaux ont rendu compte des efforts de l’Inde, visant à interdire le contenu offensant, dans lesquels elle demandait à des sites populaires tels que Facebook, Google et Yahoo, de pouvoir contrôler le contenu diffusé sur leurs plates-formes. Le gouvernement indonésien, pour sa part, a adopté la loi sur l’information et les transactions électroniques (Loi ITE) en 2008, dans laquelle il est autorisé à censurer certains contenus. Un incident récent a vu un citoyen emprisonné pour avoir publié un statut athéiste sur Facebook.

Nous attendrons de voir comment ce mouvement prendra forme après son lancement. Actuellement, il est soutenu par des membres de la fondation Mozilla (qui a créé Firefox), WordPress, et Reddit. Verrons-nous bientôt un grand nombre de signaux de chat émergeant dans le ciel des villes sur tous les continents ? Batman n’a qu’à bien se tenir !


Citations de TechInAsia

Share
Sébastien BAGES
About the author

Sébastien BAGES

Plus de trois années de travail passionné sur Civilisation 2.0 Actus, et fondateur de l'association Civilisation 2.0, je mets à contribution mon expertise de veille technique et scientifique, mon analyse de chef de projet, mon engouement pour la science et ses outils, et mon expérience dans le développement stratégique afin d'offrir à tous ce qui en résulte.

Un commentaire

Laisser une réponse

trois + 6 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

        Back to top
        Préférences de confidentialité

        Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous sommes en mesure d'offrir.

        Cliquez pour activer / désactiver le code de suivi Google Analytics.
        Cliquez pour activer / désactiver les polices Google.
        Cliquez pour activer / désactiver Google Maps.
        Cliquez pour activer / désactiver les intégrations vidéo.
        En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.