[Dossier] Avant le Big Bang … ? – Introduction

[Dossier] Avant le Big Bang … ? – Introduction

[Dossier] Avant le Big Bang … ? – Introduction 600 600 Sébastien BAGES

Est-ce que le cosmos a toujours existé, ou bien quelque chose l’a amené à apparaître ? Il est temps de parler du plus grand mystère de l’univers.


Comme toute grande question, il est difficile de savoir par quel bout commencer. Est-ce que l’univers a toujours existé ? Au fil des ans, quelques-uns des plus grands esprits de la physique ont fait valoir que quelle que soit l’époque à laquelle vous remonteriez, l’univers serait toujours là. D’autres ont fait présenté que l’inverse devait être vrai aussi – quelque chose a dû se passer pour amener le cosmos à exister. Avec ces deux parties revendiquant des observations soutenant leur point de vue. Jusqu’à récemment, la réponse semblait aussi éloignée de nous que jamais.

Toutefois, un peu plus tôt cette année, les cosmologistes Alex Vilenkin et Audrey Mithani ont affirmé avoir tranché le débat. Ils ont découvert des raisons pour lesquelles l’univers ne pourrait avoir jamais existé. Pourtant, ce que la nature donne à contrecœur d’une main, elle le reprend de l’autre – même si l’univers a un début, ses origines peuvent être perdues depuis la nuit des temps.

La cosmologie moderne a commencé en 1916 quand Albert Einstein a appliqué sa nouvelle théorie de la pesanteur et la relativité générale, à la plus grande masse gravitationnelle à laquelle il pouvait penser : l’univers tout entier. Comme Newton avant lui, Einstein avait favorisé un univers immuable – un univers qui a toujours existé et n’avait donc pas de commencement. Pour ce faire, Einstein s’est rendu compte que la gravité rassemblant toute la matière de l’univers devait être contrée par une répulsion cosmique bizarre dans l’espace vide.

L’univers statique d’Einstein était malheureusement instable. Comme le physicien anglais Arthur Eddington l’a souligné, un tel univers en équilibre se balancerait sur un fil du rasoir entre expansion et contraction. Un nouveau coup est porté en 1929, quand l’astronome américain Edwin Hubble a observé que les galaxies s’éloignaient les unes des autres, comme des éclats d’obus cosmique. La conclusion était que l’univers est en expansion.


Pourtant, si l’univers est en expansion, une conséquence inévitable doit être que sa taille devait être plus petite par le passé. Imaginez rembobiner cette expansion pour revenir à une époque où tout a été comprimé en un minuscule volume. C’est le big bang.

La théorie du big bang, qui a par la suite été développée, décrit l’évolution de l’univers à partir d’un point chaud, un état très ​​dense, mais rien n’est dit à propos de ce qui a amené à l’existence de cet univers. Cela reste une question cruciale sans réponse : que s’est-il passé avant le big bang et était-ce vraiment un début ?

Pas étonnant, alors, que l’appel de cette sorte d’univers éternel ne soit devenu populaire, notamment parce que ces questions gênantes n’ont jamais été posées. En 1948, Fred Hoyle, Hermann Bondi et Tommy Gold ont proposé que, dans l’univers étendu, une sorte de fontaine à nouvelle matière permettait de combler les espaces entre les galaxies et le tout fusionnait pour former de nouvelles galaxies. Selon cette image d’état ​​d’équilibre, l’univers serait le même aujourd’hui qu’il l’a toujours été et le sera toujours. Il n’a pas de commencement, il a simplement existé… depuis toujours.

Cependant, la théorie de l’état stationnaire a été sabordée par deux observations. La première fut la découverte, dans les années 1960, que le lointain, et, par conséquent, l’univers primitif, n’a pas le même aspect que l’univers actuel. La seconde a été la découverte de 1964 du fond diffus cosmologique, qui est la rémanence à chaud de la boule de feu du big bang – une sorte de signale fantôme de la déflagration. Plus récemment, le satellite WMAP de la NASA a effectué des mesures détaillées de ce fond cosmique et a montré que le big bang s’est déroulé il y a 13,7 milliards d’années.

Lire la suite : Des défauts dans “toujours”


Crédit image À-la-Une : © Byoungho Kim / Soft Crash/aluminum, © Piezo, Arduino/330x330x165(D) CM/2011

Share
Sébastien BAGES
About the author

Sébastien BAGES

Plus de trois années de travail passionné sur Civilisation 2.0 Actus, et fondateur de l'association Civilisation 2.0, je mets à contribution mon expertise de veille technique et scientifique, mon analyse de chef de projet, mon engouement pour la science et ses outils, et mon expérience dans le développement stratégique afin d'offrir à tous ce qui en résulte.

Laisser une réponse

15 + 15 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

        Back to top
        Préférences de confidentialité

        Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous sommes en mesure d'offrir.

        Cliquez pour activer / désactiver le code de suivi Google Analytics.
        Cliquez pour activer / désactiver les polices Google.
        Cliquez pour activer / désactiver Google Maps.
        Cliquez pour activer / désactiver les intégrations vidéo.
        En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.