Des nano-aimants pour le traitement du cancer

Des nano-aimants pour le traitement du cancer

Des nano-aimants pour le traitement du cancer 1344 1024 Sébastien BAGES

La recherche à l’Institut National des Sciences des Matériaux (NIMS) au Japon a fourni un aperçu détaillé concernant les mécanismes de génération de chaleur dans des nanoparticules magnétiques qui pourraient être utilisées pour détruire les cellules cancéreuses.


La thermothérapie magnétique est l’un des plus récents traitements possibles du cancer. Elle fonctionne en envoyant de minuscules nano-aimants (nanoparticules magnétiques) vers des cellules cancéreuses. Une fois arrivées à leurs cibles, elles exposent les cellules à un champ magnétique alternatif qui provoque leur échauffement et tuent les cellules malignes. Il n’y aurait pratiquement pas d’effets secondaires, et les chercheurs se disent désireux de développer cette technique pour une utilisation pratique dès que possible.

Il y a, cependant, des obstacles majeurs à surpasser, en raison des divergences entre les prédictions théoriques de la quantité de chaleur générée par les particules magnétiques, et les résultats expérimentaux. Les scientifiques se sont mis d’accord sur les mécanismes impliqués, devant préalablement être compris de façon plus détaillée, avant toute optimisation en vue d’une application en condition réelle.

 
Des nano-aimants pour le traitement du cancerOrientation des nanoparticules magnétiques utilisées pour le traitement du cancer par rapport aux aimants ordinaires. Les illustrations montrent (a) l’aiguille d’une boussole magnétique orientée dans la direction du champ magnétique de la Terre, et (b) des nanoparticules magnétiques alignées perpendiculairement au champ magnétique. © Institut National des Sciences des Matériaux (NIMS)


Auparavant, le comportement des nanoparticules a toujours été calculé en fonction de l’énergie produite par leur champ magnétique. Mais actuellement, le Dr Hiroaki Mamiya et ses collègues du département Quantum Beam Unit au NIMS ont effectué une simulation dans des conditions proches des conditions réelles, en tenant compte de la grande quantité de chaleur qui est dissipée dans le tissu cancéreux environnant.

Ils ont constaté que l’orientation des nanoparticules magnétiques change radicalement en fonction de leur taille et de leur forme, la viscosité de leur environnement, et les propriétés du champ magnétique alternatif auquel elles sont exposées. Sous certaines conditions, les nanoparticules alignent leur champ magnétique de façon perpendiculaire. Cela se produit lorsque ce champ a une fréquence élevée et une amplitude relativement faible. L’équipe a également révélé que les propriétés de génération de chaleur des nanoparticules magnétiques sont influencées par leur orientation.

Ces conclusions représentent un grand pas en avant dans le domaine. Une fois que cela aura été vérifié in situ, il sera possible d’optimiser les nanoparticules pour le traitement de différents cancers.


Citations de Asia Research News, via NIMS
Crédit image : Avi Schroeder

Share
Sébastien BAGES
About the author

Sébastien BAGES

Plus de trois années de travail passionné sur Civilisation 2.0 Actus, et fondateur de l'association Civilisation 2.0, je mets à contribution mon expertise de veille technique et scientifique, mon analyse de chef de projet, mon engouement pour la science et ses outils, et mon expérience dans le développement stratégique afin d'offrir à tous ce qui en résulte.

Laisser une réponse

2 × 3 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

        Back to top
        Préférences de confidentialité

        Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous sommes en mesure d'offrir.

        Cliquez pour activer / désactiver le code de suivi Google Analytics.
        Cliquez pour activer / désactiver les polices Google.
        Cliquez pour activer / désactiver Google Maps.
        Cliquez pour activer / désactiver les intégrations vidéo.
        En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.