Des chercheurs valident le potentiel d’une protéine pour le traitement du diabète type 2

Des chercheurs valident le potentiel d’une protéine pour le traitement du diabète type 2

Des chercheurs valident le potentiel d’une protéine pour le traitement du diabète type 2 400 151 Sébastien BAGES

L’étude montre que le manque de mitofusine 2 chez la souris produit une résistance à l’insuline et une intolérance au glucose, qui sont les principales causes du diabète.


Des chercheurs de l’Institut de Recherche en Biomédecine (IRB de Barcelone) ont découvert que la carence d’une seule protéine, la Mitofusine 2, dans les cellules musculaires et hépatiques de souris, est suffisante pour provoquer l’insensibilité à l’insuline des tissus, produisant ainsi une augmentation des concentrations de glucose dans le sang. Ce sont les deux affections les plus courantes avant le développement du diabète de type 2.

Publié dans le numéro de cette semaine des Travaux de l’Académie Nationale des Sciences (PNAS), l’étude confirme la Mitofusine 2 comme une cible possible pour le traitement du diabète de type 2.

« La résistance à l’Insuline joue un rôle clé dans le développement du diabète sucré, dyslipidémique (altération des concentrations de lipides) et de l’obésité. La Mitofusine 2 peut représenter une cible spécifique pour le développement de médicaments qui pourraient contenir une maladie qui affecte des millions de personnes dans le monde », explique le responsable de l’étude, Antonio Zorzano, professeur titulaire de l’Université de Barcelone, coordinateur du Programme de médecine moléculaire à la CISR de Barcelone, et à la tête du laboratoire Hétérogène et Polygénique des Maladies dans le même centre.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) estime qu’il y aura 350 millions de personnes souffrant de diabète en 2020. Le diabète de type 2 représente 90% des cas de diabète et est dû, dans une large mesure, à l’excès de poids, à une mauvaise alimentation et/ou sédentarité. Selon la Société Espagnole du Diabète, en Espagne, près de 6,5% de la population actuelle entre 30 et 65 ans est atteinte de cette maladie et environ 11,6% des Espagnols risquent de la développer.

 

Cible : Mitofusine 2

Des études antérieures réalisées à la CISR de Barcelone démontrent que les personnes présentant une obésité et/ou diabétiques de type 2 ont de faibles niveaux de mitofusine 2 dans les muscles. Cette protéine contrôle la voie signalétique de l’insuline dans le foie et les muscles.

Les scientifiques ont observé que la carence en cette protéine provoque des altérations dans les mitochondries et le réticulum endoplasmique, deux organites essentiels pour un correct fonctionnement cellulaire. « Nous avons montré que l’accumulation de dysfonctionnements dans ces deux structures modifie le comportement des cellules et favorise l’apparition de symptômes pré-diabètes », expliquent les auteurs principaux de l’article, David Sebastián et María Isabel Hernández-Álvarez, post-doctorants dans l’équipe de Zorzano.


Citations de EurekAlert
Image et Crédit : Mitocondria saine contre pathologie – © Laboratoire Antonio Zorzano (IRB)

Share
Sébastien BAGES
About the author

Sébastien BAGES

Plus de trois années de travail passionné sur Civilisation 2.0 Actus, et fondateur de l'association Civilisation 2.0, je mets à contribution mon expertise de veille technique et scientifique, mon analyse de chef de projet, mon engouement pour la science et ses outils, et mon expérience dans le développement stratégique afin d'offrir à tous ce qui en résulte.

Laisser une réponse

trois + sept =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

        Back to top
        Préférences de confidentialité

        Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous sommes en mesure d'offrir.

        Cliquez pour activer / désactiver le code de suivi Google Analytics.
        Cliquez pour activer / désactiver les polices Google.
        Cliquez pour activer / désactiver Google Maps.
        Cliquez pour activer / désactiver les intégrations vidéo.
        En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.