Des chercheurs impriment des cellules vivantes avec une imprimante classique

Des chercheurs impriment des cellules vivantes avec une imprimante classique

Des chercheurs impriment des cellules vivantes avec une imprimante classique 1066 537 Sébastien BAGES

Des chercheurs de l’Université de Clemson ont trouvé le moyen de créer des trous temporaires dans les membranes des cellules vivantes, en utilisant une imprimante jet d’encre standard. La méthode a été publiée le 16 mars dans le journal JoVE (Journal of Visualized Experiments).


« Nous avons d’abord eu l’idée de cette méthode, lorsque nous voulions être en mesure de visualiser les changements dans l’agencement du cytosquelette, en raison de forces appliquées sur les cellules », a déclaré l’auteur de l’article, le Dr Delphine Dean.

Elle a signalé que d’autres chercheurs ont eu recours à cette méthode pour imprimer des cellules sur des lames. Mais ils ont seulement récemment découvert que l’impression des cellules entraînait des perturbations dans leurs membranes durant quelques heures. La création de pores temporaires permet aux chercheurs de mettre des molécules à l’intérieur de cellules et d’étudier leurs réactions.

« Les auteurs ont utilisé une approche extrêmement innovante pour les cellules bio-imprimées. En outre, cette approche peut être utilisée pour des applications autres que l’impression de cellules », a déclaré le rédacteur scientifique de JoVE, le Dr Singh Nandita. « Les protéines de la matrice peuvent être imprimées sur des substrats, avec cette technique en tant que patron de cellules. Cette publication JoVE a une approche simple et accessible, pour permettre à d’autres laboratoires de reproduire la procédure ».

L’imprimante était à l’origine un HP DeskJet 500 qui a été modifiée. L’équipe a supprimé le mécanisme de détection papier et ajouté un niveau qui incrémente des curseurs. Les cartouches d’encre sont remplacées par une solution contenant des cellules, et enfin, les cellules sont imprimées directement sur les lames.

En utilisant cette méthode, les chercheurs sont capables de traiter des milliers de cellules dans un laps de temps de quelques minutes. L’équipe du Dr Dean a utilisé les trous pour introduire des molécules fluorescentes qui illuminent le squelette de la cellule.

« Nous sommes vraiment intéressés par le mécanisme des cellules comprimées. Ce procédé nous permet d’appuyer sur les cellules et d’observer leurs réactions », déclare le Dr Dean. « Nous nous focalisons aussi sur les cellules cardiovasculaires, pour visualiser les effets de la force mécanique ».

Dean a choisi de présenter sa méthode pour JoVE, pour ne pas être examinée seulement pas les pairs, ainsi que dans la revue scientifique PubMed, en publiant tout son contenu. Ce dernier comporte à la fois du texte et un format vidéo, parce que selon elle : « avant de le voir faire, c’est difficile de comprendre tout le processus ».

Pour en savoir plus et créer votre propre bio-imprimante, suivez ce lien : http://www.jove.com/video/3681/creating-transient-cell-membrane-pores-using-a-standard-inkjet-printer#


Citations de : EurekAlert
Crédits images : JoVE

Share
Sébastien BAGES
About the author

Sébastien BAGES

Plus de trois années de travail passionné sur Civilisation 2.0 Actus, et fondateur de l'association Civilisation 2.0, je mets à contribution mon expertise de veille technique et scientifique, mon analyse de chef de projet, mon engouement pour la science et ses outils, et mon expérience dans le développement stratégique afin d'offrir à tous ce qui en résulte.

Un commentaire
  • Des chercheurs impriment des cellules vivantes avec une imprimante classique « ebressources 7 avril 2012 à 20h51

    […] Via civilisation2.org Share this:TwitterFacebookJ'aimeJ'aime  […]

Laisser une réponse

1 × trois =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

        Back to top
        Préférences de confidentialité

        Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous sommes en mesure d'offrir.

        Cliquez pour activer / désactiver le code de suivi Google Analytics.
        Cliquez pour activer / désactiver les polices Google.
        Cliquez pour activer / désactiver Google Maps.
        Cliquez pour activer / désactiver les intégrations vidéo.
        En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.