C2.0 Actus

Des chercheurs du Centre de Cancérologie d’Hawaï créent un nouveau médicament anticancéreux

Des chercheurs du Centre de Cancérologie d’Hawaï créent un nouveau médicament anticancéreux

Des chercheurs du Centre de Cancérologie d’Hawaï créent un nouveau médicament anticancéreux 300 225 Sébastien BAGES

Une équipe de scientifiques, de l’Université du Centre de Cancérologie d’Hawaï (UCCH), dirigée par le postdoctorant James Turkson, a créé un nouveau type de médicament anticancéreux appelé joliment BP-1-102. Le médicament, qui peut être administré par voie orale, cible une protéine clé qui déclenche le développement de nombreux types de cancer, y compris les cancers du poumon, du sein et de la peau.


Le développement de la BP-1-102 a été permit grâce à l’ordinateur des équipes de recherche, qui s’est basé sur l’analyse moléculaire d’une protéine Stat 3 provoquant le cancer, par le soutien de la croissance anormale des cellules dans celles en bonne santé.

« La structure moléculaire de la protéine Stat 3 hyperactive ressemble à deux voitures qui sont positionnées côte-à-côte », a déclaré le professeur Turkson. « Nous avons donc utilisé un programme informatique qui crée des modèles moléculaires de médicaments potentiels, qui se chargeraient de se lier à la protéine Stat3, pour enfin élaborer le médicament BP-1-102 désactivant littéralement la protéine cible, en la rendant inefficace dans le développement d’un cancer ».

Une caractéristique unique de BP-1-102 est qu’elle reste très efficace contre le cancer, même lorsqu’elle est administrée sous forme orale. À l’heure actuelle, la plupart des médicaments anticancéreux nécessitent d’être transmis par voie intraveineuse (IV), dans un cadre clinique ou un hôpital, ce qui augmente les charges financières, physiques et émotionnelles, chez les patients atteints de cancer. Dans sa forme expérimentale, BP-1-102 a montré des résultats prometteurs dans le traitement des cancers du sein et du poumon.

Actuellement, les cancers du sein et du poumon sont deux des cancers les plus fréquemment diagnostiqués, comptant pour près d’un demi-million de cas par an rien qu’aux États-Unis, avec plus de 200.000 décès attribués à ces maladies. À Hawaii, il y a une moyenne de 1500 cas diagnostiqués et plus de 600 décès attribués aux cancers du sein et du poumon chaque année.

Le Professeur Turkson est une membre récemment arrivé dans le UCCH. Ses travaux novateurs et révolutionnaires de recherche se concentrent sur le développement de nouveaux médicaments anticancéreux, basés sur le ciblage de transduction du signal et les voies de l’apoptose. L’article de cette recherche est publié dans le numéro de l’édition du 22 mai, de “Proceedings of the National Academy of Sciences” : www.pnas.org


Citations de l’UCCH
Crédit image : Analyseur de protéines, National Cancer Institute, 1er avril 2003, par Dorie Hightower

Share
Sébastien BAGES
About the author

Sébastien BAGES

Plus de trois années de travail passionné sur Civilisation 2.0 Actus, et fondateur de l'association Civilisation 2.0, je mets à contribution mon expertise de veille technique et scientifique, mon analyse de chef de projet, mon engouement pour la science et ses outils, et mon expérience dans le développement stratégique afin d'offrir à tous ce qui en résulte.

Laisser une réponse

9 + cinq =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Back to top
Préférences de confidentialité

Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous sommes en mesure d'offrir.

Cliquez pour activer / désactiver le code de suivi Google Analytics.
Cliquez pour activer / désactiver les polices Google.
Cliquez pour activer / désactiver Google Maps.
Cliquez pour activer / désactiver les intégrations vidéo.
En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.