Des cafards-cyborgs pour la recherche et le secours

Des cafards-cyborgs pour la recherche et le secours

Des cafards-cyborgs pour la recherche et le secours 1184 698 Sébastien BAGES

Des chercheurs de North Carolina State University se sont tournés vers des cafards cyborgs contrôlés par joystick pour une utilisation dans des opérations de sauvetage.


Avec une interface sans fil et de minuscules électrodes, les scientifiques ont expliqué qu’ils tentaient de capitaliser sur la capacité unique des insectes d’accéder à n’importe quel endroit, dans et hors de la moindre crevasse.

L’objectif ne serait pas de reproduire une des scènes cultes du cinquième élément pour de l’espionnage, mais plutôt de ‘câbler’ l’insecte avec des microphones et / ou une caméra minuscule, et ce, dans l’unique intérêt de l’envoyer dans des zones sinistrées ou des bâtiments qui se seraient effondrés.

Depuis les multiples incidents du 11 mars 2011, le Japon explore toutes les options possibles pour pallier aux défies qui les opposent à la nature, avec pour priorité les tremblements de terre. Les avantages de la robotique pourraient ne pas suffire dans un tel contexte, avec une mise en place trop lente et très chère. Tandis que le contrôle assisté permettrait une grande rapidité d’exécution dans la manœuvre.

Cependant, la recherche a été controversée, même les gens ayant en horreur les cafards s’y sont opposés pour des raisons éthiques. Mais les scientifiques ont rejeté leurs détracteurs en signalant que leur action ne provoque aucune douleur à la blatte. Ils ont également mis en lumière que cela n’est pas différent que de poser un étrier sur un cheval – chose que nous faisons depuis des milliers d’années.

Voir la vidéo de démonstration de Ben Gruber :


Citations de Singularity Weblog
Crédits médias : © Singularity Weblog – © Reuters

Share
Sébastien BAGES
About the author

Sébastien BAGES

Plus de trois années de travail passionné sur Civilisation 2.0 Actus, et fondateur de l'association Civilisation 2.0, je mets à contribution mon expertise de veille technique et scientifique, mon analyse de chef de projet, mon engouement pour la science et ses outils, et mon expérience dans le développement stratégique afin d'offrir à tous ce qui en résulte.

2 commentaires
  • Des cafards-cyborgs pour la recherche et le secours | 694028 | Scoop.it 30 septembre 2012 à 20h01

    […] Des chercheurs de North Carolina State University se sont tournés vers des cafards cyborgs contrôlés par joystick pour une utilisation..  […]

  • Une fois de plus, entre la frontière de l’éthique et le coût financier nous choisissons…..
    A quand le vraie question “avons-nous les ressources nécessaires pour réaliser ce projet ?” et non plus la sempiternelle “combien ça coûte ?”
    Puisque nous sommes capable d’introduire le concept d'”effort de guerre” en cas de conflit, pourquoi ne pas introduire celui d'”effort de paix” en cas de besoin ?
    Si ces questions vous interpellent, rendez-vous sur http://fr.thevenusproject.com/

Laisser une réponse

5 × quatre =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

        Back to top
        Préférences de confidentialité

        Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous sommes en mesure d'offrir.

        Cliquez pour activer / désactiver le code de suivi Google Analytics.
        Cliquez pour activer / désactiver les polices Google.
        Cliquez pour activer / désactiver Google Maps.
        Cliquez pour activer / désactiver les intégrations vidéo.
        En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.