2 milliards d’emplois disparaîtront en 2030 (1/2)

2 milliards d’emplois disparaîtront en 2030 (1/2)

2 milliards d’emplois disparaîtront en 2030 (1/2) 384 398 Sébastien BAGES

Le 17 avril 2011, le futuriste, conférencier, créateur de l’Institut DaVinci, blogger reconnu, écrivain, récompensé par plus de 270 awards et publié dans des centaines de médias, Thomas Frey a su mobiliser son public lors d’une conférence TEDx à Chicago en 2011. Malgré cela, il fut frustré du court laps de temps attribué et a conçu un article qui fait office d’une mini-interview à destination du public et des médias.


 

Conférence TEDx 2011

TEDx, si nous avons encore besoin de le présenter, est un organisme indépendant international destiné à propager les idées les plus diverses de toutes les personnes de la planète via des conférences annuelles organisées localement.

Thomas Frey, appelé aussi le “père des inventions” grâce au nombre d’inventeurs inspirés par ses idées, ouvrit l’événement annuel de Chicago par sa conférence “En communiquant avec le futur”. Comme il le décrit sur son blog, il n’a pas eu le temps de dire tout ce qu’il souhaitait. En effet, les points abordés se focalisaient sur les projections que se font les personnes du futur pour les guider dans leur quotidien et les évolutions intégrées dans les différentes strates de l’enseignement. À la fin de son exposé, il a brièvement prédit la perte de plus de deux milliards d’emplois dans le monde, en soulignant l’effet positif de cette perspective et de l’accélération du changement dans tous les domaines. Comme son public, une question pourrait vous brûler les lèvres. Pourquoi une perte aussi massive ? Et en quoi ce serait positif ?

Il a donc choisi de nous exposer cinq industries qui, au cours des prochaines décennies, verront des emplois disparaître et où d’autres seront remplacés.

 

1) Secteur de l’énergie

Jusqu’à présent, les sociétés de service public existantes offraient un déroulement de carrières sures, où seules des crises liées à des pannes ou une hausse occasionnelle des tarifs seraient susceptibles de voir les représentants de l’industrie lever les sourcils.

Pourtant, le public éleva de plus en plus la voix au sujet de ses préoccupations à long terme sur la santé ainsi que des questions environnementales relatives à l’organisation actuelle et la diffusion des méthodes de l’industrie énergétique. Mouvement qui incite un certain nombre d’esprits ingénieux à trouver une meilleure façon de faire les choses.

 
2 milliards d'emplois disparaîtront en 2030 (1/2)

 
Récemment, deux solutions ont été présentées à Thomas qui pourraient faire tomber un à un les traditionnels dominos. Il y a probablement beaucoup plus en attente dans les coulisses, mais ces deux-là exploitent des variantes que l’on trouve dans la nature et sont d’une rare élégance dans leur façon de résoudre le problème de la production d’énergie propre à faible coût. Il ajoute cependant que plusieurs sociétés lui ont demandées de garder le silence sur ce qu’elles faisaient, en attendant de plus amples développement.

Ces deux technologies seraient destinées a être d’abord mises en place dans les services publics, afin que les changements puissent ensuite s’opérer au cœur des industries elles-mêmes.

Pour commencer, ces technologies vont déplacer des services publics, d’un réseau national à des micro-réseaux mettant en relation des maisons individuelles à des complexes citadins. L’ère des énergies sales sera enfin terminée et les lignes électriques qui pendent au-dessus des maisons descendront… Toutes.

Tandis que l’industrie traversera une décroissance à long terme, le résultat immédiat provoquera la création de nombreux nouveaux emplois.

Ce qui disparaîtra :

  • Les usines de production d’énergie commenceront à fermer.
  • Les usines à charbon commenceront à fermer.
  • Beaucoup de chemins de fer et métiers correspondant aux transports ne seront plus nécessaires.
  • Même les champs éoliennes, gaz naturel, et autres générateurs de combustibles organiques, commenceront à fermer.
  • Les usines d’éthanol seront éliminées ou affectées à d’autres usages.
  • Ingénieurs du service public ? Partis !
  • Dépanneurs et autres techniciens ? Partis !

Ce qui sera créé :

  • Les unités de production électrique de la taille d’un climatiseur domestique entreront en pleine production.
  • Les équipes d’installateurs commenceront à travailler 24/24.
  • Le réseau national US devra être réduit (sur une période de 20 ans). Une grande partie sera recyclée. Ce processus à lui seul emploiera plusieurs milliers de personnes.
  • Des opérations sur des micro-réseaux s’ouvriront à des communautés, nécessitant un nouveau type d’ingénieurs, directeurs, régulateurs, et bien plus…

 

2) Le transport automobile, vers des véhicules sans chauffeur

Dans les dix prochaines années, nous verrons la première vague de véhicules autonomes sur les routes, avec en premier lieu les véhicules de livraisons (paquets, courriers,…).


2 milliards d'emplois disparaîtront en 2030 (1/2)

Concept-car d’une équipe de San Francisco, Mike and Maaike : L’Autonomobile (ATNMBL)

 
Les premiers véhicules sans chauffeur seront des véhicules de luxe qui vous permettront de vous détendre, écouter de la musique, prendre une tasse de café, vous arrêter partout où vous le devez, rester productif avec des connexions à Internet, passer des coups de fil, et même regarder un film ou deux. Le tout pour beaucoup moins cher que les limousines actuelles.

La technologie Driverless (sans conducteur) exigera au départ un conducteur, mais elle deviendra rapidement familière, comme ce fut le cas pour les air-bags. D’abord en tant qu’option coûteuse pour les voitures de luxe, puis deviendra un dispositif de sécurité imposé par la loi.

Nous ne tirerons pleinement avantage de ce type d’automatisation tant que l’homme tiendra le volant. Avec plus de 2 millions de personnes impliquées dans des accidents de voitures chaque année aux États-Unis, près de 40000 en France ou encore 43000 au Québec. Le législateur sera rapidement convaincu que ces véhicules sont nettement plus sûres et plus efficaces.

 
2 milliards d'emplois disparaîtront en 2030 (1/2)

Méthode de repérage en temps réel de la Driveless-Car de Google

 
Le privilège de conduire est en passe d’être révolutionné.

Ce qui disparaîtra :

  • Les chauffeurs de taxis et de limousines ? Plus besoin.
  • Les conducteurs de bus, partis.
  • Plus besoin de routiers.
  • Exit les stations services, parkings, agents de circulation, cours de conduite, tribunaux spécialisés dans la délinquance de la circulation,…
  • Moins d’infirmières et de médecins seront nécessaires pour traiter les blessures.
  • Plus de livreurs de pizzas ou autres.
  • Facteurs en voiture ? Fini.
  • Livreurs de colis ou d’aides alimentaires à domicile, plus besoin.
  • Comme les gens abandonnent la possession de leur propre véhicule au profit du transport à la demande, la production globale de véhicules commencera à décroître.

Les métiers qui apparaîtront :

  • Répartiteurs de livraisons
  • Techniciens et ingénieurs dans les systèmes de surveillance de la circulation, qui, bien qu’automatisée, nécessitera au départ une petite équipe.
  • Designers, ingénieurs et architectes en conception des systèmes.
  • Formateurs de pilotage de voitures sans conducteur.
  • Ingénieurs dans le développement des systèmes sans pilote.
  • Équipes d’urgence dans le cas d’une défaillance.


 

Retrouvez la suite de cet article ici

Share
Sébastien BAGES
About the author

Sébastien BAGES

Plus de trois années de travail passionné sur Civilisation 2.0 Actus, et fondateur de l'association Civilisation 2.0, je mets à contribution mon expertise de veille technique et scientifique, mon analyse de chef de projet, mon engouement pour la science et ses outils, et mon expérience dans le développement stratégique afin d'offrir à tous ce qui en résulte.

3 commentaires
  • 2 milliards d’emplois disparaîtront en 2030 (1/2) « ebressources 7 avril 2012 à 20h34

    […] Via civilisation2.org Share this:TwitterFacebookJ'aimeJ'aime  […]

  • 2 milliards d’emplois disparaîtront en 2030 | ELISHEAN 24 novembre 2012 à 0h06
  • Quel avenir macabre. Déjà que la situation actuelle et le marché du travail ne sont pas très favorable, on nous annonce que 2 milliards de personnes vont perdre leur travail, ça donne envie de tout plaquer et partir sur une ile déserte :p

Laisser une réponse

4 × 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

        Back to top
        Préférences de confidentialité

        Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous sommes en mesure d'offrir.

        Cliquez pour activer / désactiver le code de suivi Google Analytics.
        Cliquez pour activer / désactiver les polices Google.
        Cliquez pour activer / désactiver Google Maps.
        Cliquez pour activer / désactiver les intégrations vidéo.
        En poursuivant votre navigation, sans changer les paramètres de votre navigateur, vous acceptez l'utilisation de cookies pour garantir une bonne expérience sur notre site.